L’alcool et le tabac, en cause dans la moitié des cancers !

Actualités Cancer Santé au quotidien (maux quotidiens)

Rédigé par Estelle B. et publié le 28 août 2022

Alcool et tabac restent, malgré d’importantes campagnes de prévention, largement consommés en France, parfois simultanément. Les effets néfastes sur la santé de l’alcool et du tabac sont largement documentés. Récemment, une nouvelle étude, publiée dans la revue scientifique The Lancet, estime que la moitié des cancers dans le monde serait attribuable à l’alcool et au tabac. Explications.

une femme en train de boire et fumer

Les dangers de l’alcool …

La consommation d’alcool est responsable, selon les études scientifiques, de plus de 200 maladies et troubles de la santé. Pour certaines maladies, l’alcool est directement le facteur déclencheur de la maladie, par exemple dans le cas de la cirrhose alcoolique. Pour d’autres, la consommation d’alcool est un facteur de risque :

Les autorités de santé publique insistent : toute consommation d’alcool peut avoir un effet négatif sur la santé. En 2015, une expertise de l’INSERM révèle que les faibles niveaux de consommation d’alcool contribueraient pour une part significative des nouveaux cas de cancers. Ces faibles niveaux de consommation d’alcool concernent une proportion plus importante de la population que les gros consommateurs.

… et du tabac

Le tabac est tout aussi nocif que l’alcool. La fumée de tabac, quant à elle, renferme plus de 4 000 substances. La plupart sont néfastes pour la santé. Le tabagisme représente ainsi la première cause évitable de mortalité. De même, en moyenne un fumeur régulier sur deux décède des suites de l’addiction au tabac. Et toutes les cigarettes ou formes de tabac sont néfastes, y compris les cigarettes appelées légères.

De nombreuses pathologies implique le tabagisme dans leur développement  :

D’autres pathologies chroniques peuvent être aggravées par le tabac, comme le psoriasis ou le diabète.

Alcool et tabac en cause dans la moitié des cancers à l’échelle mondiale

Alcool et tabac sont donc fortement impliqués dans les processus de développement des tumeurs.

Le cancer de l’œsophage est le cancer le plus fréquent chez les sujets consommant à la fois du tabac et de l’alcool. Par ailleurs, dans une récente étude, des chercheurs ont étudié les données de l’incidence des cancers à l’échelle mondiale sur l’année 2019. Les résultats obtenus ont mis en évidence que le tabac et l’alcool seraient impliqués dans la moitié des nouveaux cas de cancers à travers le monde.

Les facteurs de risque évitables de cancer sont, par ordre d’importance :

  1. Le tabac ;
  2. Suivi de l’alcool ;
  3. Et dans une moindre mesure du surpoids.

Ces facteurs évitables représentent désormais un poids supérieur à celui des facteurs non évitables (notamment les facteurs de risque métaboliques) dans le développement des cancers.

En conclusion, cette étude confirme les effets néfastes du tabac et de l’alcool, et réaffirme l’importance de la prévention et de la lutte contre ces addictions. Ainsi, les campagnes de prévention et de lutte contre la consommation d’alcool et de tabac représentent désormais l’un des piliers de la lutte contre le cancer.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– The global burden of cancer attributable to risk factors. thelancet.com. Consulté le 26 août 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.