Alimentation et grossesse : le régime méditerranéen réduirait le risque de prééclampsie

Actualités Conseils nutrition Grossesse

Rédigé par Deborah L. et publié le 13 mai 2022

Fort de sa diversité alimentaire et de sa richesse en nutriments d’origine végétale, le régime méditerranéen est réputé. Il aiderait notamment à réduire le risque de maladie cardiaque chez l’adulte. Nous savons également que l’alimentation occupe un rôle primordial pendant la grossesse. Et si le régime méditerranéen présentait des bienfaits pour la femme enceinte ? C’est ce que suggère une récente étude publiée dans le Journal of the American Heart Association. Selon ses résultats, suivre un régime méditerranéen pendant la grossesse réduirait le risque de prééclampsie. On fait le point.

Femme essayant de faire attention à son alimentation pendant la grossesse

Alimentation, grossesse et risque de prééclampsie

Certaines femmes enceintes, et particulièrement les femmes de couleur, peuvent être sujettes au risque de prééclampsie durant leur grossesse. Caractérisée par une hypertension artérielle sévère et des atteintes hépatiques ou rénales, cette affection représente une cause majeure de complications et de décès pour la mère et son enfant à naître. La prééclampsie augmente également le risque de maladies cardio-vasculaires, comme les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux ou l’insuffisance cardiaque. D’où l’importance d’identifier les facteurs modifiables à-mêmes de prévenir le développement de la prééclampsie.

À savoir ! Les femmes atteintes de prééclampsie présentent un risque plus élevé d’accouchement prématuré (avant 37 semaines de gestation). Le risque de bébés de faible poids à la naissance est également majoré. Les enfants nés de mères atteintes de prééclampsie sont plus à risque de développer une hypertension artérielle et une maladie cardiaque.

Par ailleurs, il est bien connu qu’un régime alimentaire sain et diversifié est garant d’une bonne santé générale. Largement plébiscité, le régime méditerranéen en constitue un bon exemple grâce à sa richesse en fibres et en oméga-3. Plusieurs bienfaits lui ont d’ailleurs été attribués comme la prévention des maladies cardio-vasculaires. 

À savoir ! Le régime méditerranéen repose sur la consommation de fruits, de légumes, de céréales complètes et de graisses de qualité. Il limite l’apport en viandes rouges, charcuteries, sucres et produits industriels.

Dès lors, le régime méditerranéen pourrait-il avoir un impact positif sur la santé des femmes à haut risque de prééclampsie ?

Régime méditerranéen pendant la grossesse : quel impact ?

Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont analysé les données de plus de 8500 femmes. Celles sont extraites de la cohorte Boston Birth. L’âge médian des participantes était de 25 ans avec 47% de femmes de couleur, 28% de femmes hispaniques et 25% de femmes de type caucasien.

Dans les trois jours suivant l’accouchement, les participantes ont rempli sur leur alimentation. Il faisait référence aux aliments de type méditerranéen consommés tout au long de leur grossesse. Le but étant de calculer, pour chaque participante, un score de régime méditerranéen. Après analyse des données, les chercheurs ont pu observer les résultats suivants :

  • 10% des participantes ont développé une prééclampsie.
  • Les femmes souffrant de diabète ou d’obésité avant la grossesse étaient deux fois plus susceptibles de développer une prééclampsie.
  • Les femmes de couleur qui avaient les scores de régime méditerranéen les plus bas présentaient le risque le plus élevé de prééclampsie (78%).
  • Le risque de prééclampsie était inférieur de plus de 20 % chez les femmes qui suivaient un régime de type méditerranéen pendant la grossesse Cette réduction était plus forte chez les femmes de couleur.

Vers une meilleure alimentation pendant la grossesse ?

Publiés dans le journal de l’American Heart Association, les résultats de cette étude sont d’autant plus intéressants que peu d’interventions pendant la grossesse produisent des avantages aussi significatifs. Ces conclusions soutiennent que l’adoption d’une alimentation saine constitue un moyen efficace de réduire le risque de complications de la grossesse. Car la santé des femmes pendant la grossesse a un impact sur leur future santé cardiovasculaire et celle de leur enfant.

Les auteurs de l’étude conviennent cependant que leurs travaux nécessitent d’être approfondis. En effet, les questionnaires relatifs aux habitudes de consommation des participantes remplis s’appuient uniquement sur des informations auto-déclarées. Des essais cliniques sont donc nécessaires pour évaluer avec précision les bienfaits du régime méditerranéen dans divers groupes de femmes enceintes. L’enjeu est de taille quand on sait que les traitements médicamenteux pendant la grossesse sont à envisager avec la plus grande prudence !

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources
– Mediterranean‐Style Diet and Risk of Preeclampsia by Race in the Boston Birth Cohort. ahajournals.org. Consulté le 12 mai 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.