Apprentissage: plutôt carotte ou bâton?

May 3, 2019 par

Comment réagissons-nous lorsque nous devons apprendre dans un contexte de menace ou dans un contexte de récompense?  C’est en se penchant sur cette question qu’une équipe européenne a mené une expérience sur 84 personnes. La perspective d’un gain pourrait amplifier la confiance en soi tandis que celle d’une perte nous ferait gagner en flexibilité.

apprentissage

Comment la perte ou le gain d’argent influence-t-il notre confiance en soi ?

Dans cette étude, les chercheurs, encadrés par Jan Engelmann de l’université d’Amsterdam et Stefano Palminteri de l’Ecole Normale Supérieure de Paris, se sont focalisés sur une situation particulière de l’apprentissage dans laquelle l’échec est soldé par une perte d’argent et la réussite par un gain monétaire.

Ici, une question est soulevée : notre faculté à apprendre et le jugement que l’on porte sur nos décisions peuvent-ils être influencés par un contexte économique ?

Afin de tester le niveau de confiance de chaque individu dans ce cadre d’apprentissage, les chercheurs ont tout d’abord réuni 84 participants puis les ont soumis à des exercices sur des écrans.

Deux symboles abstraits sur un écran leur permettent de gagner 50 centimes dans 75% des cas et le second seulement dans 25% des cas. Pour la perte, le principe est inversé : les participants doivent choisir le symbole le plus avantageux en terme de perte et évaluer ensuite la justesse de leur décision.

” Le principe est simple : A chaque passage, ils doivent choisir l’un des symboles pour tenter de gagner et évaluer la confiance qu’ils ont dans la décision qu’ils ont prise. Au fur et à mesure des essais, ils apprennent à affiner leur décision en identifiant le symbole qui rapporte le plus » commente Maël Lebreton, chercheur de l’université de Genève.

Carotte ou bâton ?

Après compilation des résultats, les chercheurs montrent que :

  • La capacité d’apprendre est identique lorsqu’elle est en relation avec l’apport d’un gain ou sur la peur d’une perte ;
  • Dans un contexte de gain, le choix est pris plus rapidement que dans un contexte de perte ;
  • Le degré de confiance accordé à une décision est plus important dans un contexte de gain monétaire que de perte ;
  • L’appât du gain induirait un manque d’adaptation tandis que la menace de la perte d’argent provoquerait une flexibilité plus importante.

Pour les chercheurs, ces résultats peuvent trouver des applications pratiques dans l’enseignement.

On constate ici que l’anxiété liée à une éventuelle perte d’argent provoque de l’anxiété tout en permettant à l’individu d’être plus flexible et plus juste dans ses décisions.

D’un autre côté, la perspective de gagner de l’argent renforce la confiance en soi, mais diminue la part du questionnement.

Pour choisir un apprentissage basé sur “la carotte” ou sur “le bâton”, il convient donc de s’interroger sur l’objectif à atteindre dans le déroulement de l’apprentissage. Souhaite t-on favoriser la vitesse de réponse ? la confiance en soi ou la justesse ?

Pour aller plus loin, les chercheurs vont se tourner vers l’imagerie médicale et identifier les zones cérébrales liées à la perte et au gain. Il sera également intéressant de comprendre comment ces zones touchant la confiance et le doute communiquent entre elles.

Lire aussiNait-on optimiste ?

Julie P., Journaliste scientifique

– Pour apprendre, mieux vaut la carotte ou le bâton ?CP UNIGE. Consulté le 30 avril 2019.
– Contextual influence on confidence judgments in human reinforcement learning. M. Lebreton et al. Plos One. Consulté le 30 avril 2019.
Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.