Quel avenir pour les vaccins ?

May 24, 2020 par

En pleine épidémie de COVID-19, tous les regards sont braqués sur la recherche d’un vaccin efficace et sûr contre le SARS-CoV-2. Le domaine de la recherche vaccinale est depuis quelques années en pleine mutation, grâce aux dernières découvertes médicales et aux récentes évolutions technologiques.

Piqure pour vaccin avec liquide bleu.

La recherche vaccinale en pleine ébullition

Il n’existe pas actuellement un type mais plusieurs types de vaccins :

  • Les vaccins à partir d’agents pathogènes entiers vivants, qui sont, soit atténués, soit inactivés ;
  • Les vaccins renfermant les toxines inactivées de certaines bactéries ;
  • Les vaccins contenant uniquement des fragments antigéniques de l’agent pathogène, capables de stimuler la réaction immunitaire.

Depuis les premiers vaccins mis au point à la fin du XIXème siècle, les progrès technologiques ont largement contribué à l’amélioration et au développement des vaccins. Les avancées dans le domaine de la biologie moléculaire et du génie génétique ont permis d’identifier et de produire in vivo des antigènes vaccinaux efficaces et sûrs.

Vers un vaccin contre la COVID-19

Aujourd’hui, l’essor de la recherche vaccinale a permis de développer des vaccins contre plusieurs maladies bactériennes ou virales responsables de conséquences importantes en termes de santé publique. Pourtant, les prouesses médicales et technologiques n’ont pas encore abouti en ce qui concerne plusieurs maladies infectieuses graves, comme le VIH ou le paludisme.

Les recherches sur la vaccination amènent également les scientifiques à développer des vaccins destinés plus spécifiquement à certaines populations plus fragiles, comme les femmes enceintes, les enfants ou les personnes âgées, mais aussi à envisager de nouvelles voies d’administration :

  • Les patchs transdermiques ;
  • La voie rectale ;
  • La voie vaginale ;
  • La voie orale ;
  • La voie sublinguale ;
  • La voie nasale.

Face à la COVID-19 responsable d’une pandémie sans précédent depuis des décennies, pas moins de 115 candidats vaccins sont actuellement en cours de tests dans le monde. Les équipes de recherche mettent en œuvre l’ensemble des nouvelles technologies vaccinales pour tenter de mettre au point le plus rapidement possible un vaccin efficace et sûr contre le SARS-CoV-2.

Au-delà de la technologie vaccinale, reste à convaincre de se faire vacciner

Si un ou plusieurs vaccins efficaces contre la COVID-19 sont commercialisés dans les prochains mois, les Français iront-ils se faire vacciner ? Une récente enquête menée sur 3 259 Français indique que près de 78 % d’entre eux seraient certainement ou probablement d’accord pour se faire vacciner. Près de la moitié d’entre eux seraient certainement ou probablement d’accord pour participer à un essai clinique lié au développement d’un vaccin.

Les Français les plus enclins à se faire vacciner contre la COVID-19 seraient :

  • Les plus âgés ;
  • Les hommes ;
  • Les personnes ayant peur de la maladie ;
  • Les professionnels de santé ;
  • La sensation d’être une personne à risque face à la maladie.

Malgré les immenses progrès réalisés dans le domaine de la recherche vaccinale depuis quelques décennies et la mise au point de vaccins de plus en plus sûrs et efficaces, la clé du succès d’un vaccin semble être à l’heure actuelle l’adhésion de la population aux recommandations vaccinales.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Les vaccins de demain. EM. Consulté le 15 mai 2020.
– Intention to participate in a COVID-19 vaccine clinical trial and to get vaccinated against COVID-19 in France during the pandemic.. MEDRXVIV. Consulté le 15 mai 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.