Bonnes résolutions 2018 : comment les tenir jusqu’au bout ?

Jan 17, 2018 par

Premier janvier rime pour beaucoup avec bonnes résolutions. Mais ces dernières finissent souvent rapidement par tomber dans les oubliettes, jusqu’au premier janvier de l’année suivante. L’activité physique et une alimentation saine se placent chaque année en tête des bonnes résolutions. Existe-t-il des moyens pour s’y tenir le plus longtemps possible, voire toute l’année ? Santé Sur le Net s’est penchée sur cette question d’actualité.

bonnes résolutions

L’alimentation et le sport au palmarès des bonnes résolutions

Alors que les facteurs de risque cardiovasculaire sont largement diffusés auprès du grand public, les maladies cardiovasculaires ne cessent de faire de plus en plus de victimes. Comment provoquer une réelle prise de conscience ? Pour étudier une telle question, des chercheurs canadiens ont interrogé 45 000 personnes sur quatre facteurs de risque majeurs :

  • L’obésité ;
  • Le tabagisme ;
  • La sédentarité ou le manque d’activité physique ;
  • Le stress.

Environ 75 % des personnes interrogées, qu’elles soient des hommes ou des femmes, pensent qu’elles devraient agir pour améliorer leur santé. Cette prise de conscience est encore plus importante pour trois catégories de population :

  • Les fumeurs ;
  • Les personnes obèses ;
  • Les personnes sédentaires.

A l’inverse, les personnes de plus de 60 ans se sentent moins concernées par ces questions. Et 20 % des personnes à risque élevé n’envisagent aucunement de modifier leurs habitudes de vie.

Les bonnes résolutions des personnes interrogées sont majoritairement la pratique d’une activité physique régulière ou l’amélioration de l’alimentation. Mais les volontaires deviennent plus rares pour arrêter de fumer, réduire sa consommation d’alcool, perdre du poids ou encore réduire son niveau de stress. Les personnes interrogées évoquent différents arguments : le manque de volonté ou d’autodiscipline, les horaires de travail et les responsabilités familiales.

Des résolutions toujours difficiles à tenir

Et en France, quelle est la situation ? Selon un récent sondage, réalisé par MonDocteur en novembre 2017 auprès de 1 102 personnes représentatives de la population française, 96 % des Français (98 % des femmes et 93 % des hommes) avouent ne pas tenir jusqu’au bout leurs bonnes résolutions de début d’année.

Ce sondage révèle aussi que 81 % des personnes interrogées (89 % des femmes et 73 % des hommes) pensent que les innovations sont susceptibles de les aider à mieux tenir leurs résolutions. Un résultat qui a incité 16 start-ups françaises du secteur de la e-santé à lancer une opération inédite, intitulée « Tenir mes bonnes résolutions avec la HealthTech ».

Tout au long du mois de janvier 2018, 16 bonnes idées seront proposées pour accompagner les Français dans la réalisation de leurs bonnes résolutions dans le domaine de la santé. Les applications mises en avant sont les suivantes :

  • JICC : Arrêter de fumer grâce au briquet connecté ;
  • Bloomizon: Etre en pleine forme grâce à un programme de vitamines adapté à son mode de vie ;
  • Bluetens: Apaiser ses douleurs grâce à un nouveau programme d’électrothérapie ;
  • Petit BamBou : Lâcher (vraiment) prise grâce à la méditation ;
  • Plume Labs : Surveiller l’air que l’on respire grâce à un capteur connecté ;
  • Holi: Mieux démarrer sa journée avec un réveil facile grâce à la luminothérapie ;
  • Moona: Avoir un sommeil de meilleure qualité en modifiant la température de son oreiller ;
  • Slow Control : Manger plus lentement grâce à une fourchette intelligente et connectée ;
  • Yuka: Mieux choisir ses produits grâce à une technologie intelligente de scan ;
  • Alan: Pouvoir s’offrir une meilleure santé en suivant plus efficacement ses dépenses et ses remboursements ;
  • Hellocare : Ne plus laisser empirer ses maux du quotidien grâce à la télémédecine ;
  • MonDocteur: Ne plus jouer avec sa santé en prenant facilement rendez-vous avec un médecin ;
  • MyDiabby : Gagner en sérénité grâce à une surveillance constante de son diabète ;
  • WeMoms : S’entourer de bons conseils grâce à un réseau social de mamans connectées ;
  • LSee: Brûler efficacement ses graisses en personnalisant son alimentation ;
  • Nokia, ex-Withings : Surveiller plus efficacement sa ligne avec une balance intelligente qui fixe les bons objectifs.

L’application SlipBuddy pour 2019

Le respect d’une alimentation saine et équilibrée reste un enjeu difficile pour de nombreuses personnes. Près de 29 000 applications sont actuellement disponibles dans le monde en lien avec le poids, mais la plupart sont uniquement consacrées au suivi de l’activité physique, des calories consommées et du poids corporel. Souvent contraignantes pour l’utilisateur, elles ne permettent que rarement de modifier en profondeur et durablement le comportement alimentaire.

Une nouvelle application, baptisée SlipBuddy, a été développée pour aider les utilisateurs à moins manger. Elle utilise l’intelligence artificielle pour décrypter les habitudes alimentaires et prédire les points problématiques de chaque utilisateur. Ce dernier peut ainsi identifier ce qui le pousse à trop manger.

SlipBuddy assure ainsi un suivi alimentaire, propose des interventions et favorise le changement durable de comportement alimentaire, en stimulant l’utilisateur à adopter une alimentation saine. Dans une étude pilote menée auprès de 16 adultes, cette application a donné des résultats positifs après 1 mois d’essai. Ainsi, 9 participants ont perdu en moyenne 2,27 kg, 3 ont stabilisé leur poids et 4 ont pris en moyenne 0,91 kg.

Encore en phase de recherche et de développement, SlipBuddy pourrait être mise à disposition du grand public dès 2019. Parmi toutes les applications disponibles, chacun devrait donc pouvoir trouver celle qui l’accompagnera pour tenir ses bonnes résolutions santé tout au long de l’année 2018 !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Association Between Self‐Reported Potentially Modifiable Cardiac Risk Factors and Perceived Need to Improve Physical Health: A Population‐Based Study. Ramirez, Daniel F. and  al. 2017. Journal of the American Heart Association 6:e005491.
– Put the Cookie Down! WPI and UConn Researchers Create an App to Predict and Intervene in Users’ Overeating. Worcester Polytechnic Institute, Massachusetts, US. 12 December 2017.
– 96% des Français ne tiennent pas leurs bonnes résolutions… mais 81% pensent que les innovations peuvent les aider. Communiqué de Presse. 8 janvier 2018.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.