Cancer du sein : améliorer le dépistage

Sep 30, 2015 par

A l’occasion du mois de sensibilisation à la lutte contre le cancer du sein, Octobre Rose, la Ministre de la Santé a annoncé un élargissement de la campagne de dépistage, avec une prise en charge à 100% des examens pour les femmes présentant un risque élevé ou très élevé.

cancer-du-sein-depistage

Octobre rose 2015

Qui est à risque? Les femmes présentant un risque élevé ont des antécédents de maladie du sein, ou ont subi une radiothérapie à haute dose. Les femmes à risque très élevé, présentent un historique familial de cancer du sein ou des ovaires, et/ou sont porteuses de mutations génétiques sur les gènes BRCA1 ou BRCA2. Des mutations dans ces gènes sont fortement liés au déclenchement du cancer du sein.

Rappelons qu’à ce jour, il est recommandé de faire un dépistage tous les deux ans, pour les femmes entre 50 à 74 ans, dans un centre agréé. Ce dépistage est gratuit.

Dépister le cancer à temps

Le cancer du sein se guérit dans 9 cas sur 10 s’il est détecté et traité à un stade précoce. Aujourd’hui, en France, 12 000 femmes meurent du cancer du sein chaque année, la prise en charge complète des femmes (quelque soit leurs âges) à risque devrait permettre de faire diminuer ce chiffre, c’est en tout cas l’un des objectif de cette nouvelle politique de dépistage.

Par ailleurs, l’Institut National du Cancer organise une consultation nationale pour laisser la parole aux citoyens, aux patients, aux scientifiques et professionnels de santé, afin d’améliorer les conditions et l’information autour du cancer du sein.

Pierre M.
Journaliste scientifique
Passionné par les nouvelles technologies, le web et le canyoning.
Il a un intérêt particulier pour les médecines douces.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.