Cancer du sein : vers un dépistage systématique dès 40 ans ?

Aug 14, 2018 par

En 2015, plus de 50 000 nouveaux cas de cancer du sein ont été recensés en France, selon l’Institut National du Cancer. Si l’âge moyen des femmes au moment du diagnostic est de 63 ans, ce cancer peut également toucher des femmes plus jeunes. De récents travaux tendent à montrer un intérêt potentiel à instaurer un dépistage systématique du cancer du sein dès l’âge de 40 ans.

Dépistage systématique cancer du sein.

Le dépistage organisé du cancer du sein

Le cancer du sein  reste le cancer le plus fréquent chez les femmes en France et constitue la principale cause de mortalité féminine.

Depuis plusieurs années, un examen systématique du cancer du sein par mammographie  est proposé à toutes les femmes, dont l’âge est compris entre 50 et 74 ans. En l’absence de symptômes ou de facteurs de risque, les femmes sont invitées à réaliser une mammographie et/ou une échographie tous les deux ans. Les examens radiographiques sont contrôlés par deux médecins radiologues.

Chez les femmes plus jeunes sans facteurs de risque particuliers, aucun dépistage organisé n’est à ce jour mis en place. Cependant, une palpation annuelle des seins par le médecin ou le gynécologue est recommandée dès l’âge de 25 ans. Pourtant, de récents travaux mettent en avant l’intérêt de débuter le dépistage systématique du cancer du sein dès l’âge de 40 ans.

Des mammographies rares avant 40 ans

Actuellement, seul un dépistage sélectif du cancer du sein existe pour les femmes âgées de 40 à 49 ans, qui présentent des facteurs de risque particuliers, comme des antécédents familiaux de cancer du sein.

Pour évaluer l’intérêt d’un dépistage systématique du cancer du sein dès 40 ans, des chercheurs américains ont mené une étude sur 1 125 femmes, âgées de 40 ans ou plus et ayant reçu un diagnostic de cancer du sein. Ces femmes ont été réparties en deux groupes :

  • Un groupe ayant eu un dépistage récent (entre 1 et 24 mois avant le diagnostic) ;
  • Un groupe ayant eu un dépistage plus ancien (plus de 25 mois avant le diagnostic) ou aucun dépistage.

Les résultats de cette étude ont mis en évidence que les femmes ayant bénéficié d’un dépistage relativement ancien avaient une probabilité plus importante que les femmes récemment dépistées de :

  • Présenter des tumeurs plus importantes au moment du diagnostic ;
  • Etre traitée par une chimiothérapie ;
  • Nécessiter une mastectomie (ablation du sein) ;
  • Subir une dissection axillaire (ablation du ganglion lymphatique situé au niveau de l’aisselle, du côté du sein touché).

Dépistage systématique dès 40 ans pour un meilleur pronostic

Par ailleurs, les femmes n’ayant pas eu de mammographie avant leur diagnostic de cancer du sein, par rapport à celles ayant eu récemment un tel examen de dépistage, s’avéraient plus susceptibles de :

  • Présenter une tumeur plus importante au moment du diagnostic ;
  • Présenter des ganglions lymphatiques positifs ;
  • Nécessiter une chimiothérapie ;
  • Subir une mastectomie et/ou une dissection axillaire.

Ces résultats suggèrent l’intérêt d’un dépistage systématique du cancer du sein chez les femmes âgées de 40 à 49 ans, pour détecter plus précocement l’apparition d’une tumeur. Un tel dépistage pourrait permettre de découvrir des tumeurs de plus petite taille, nécessitant des traitements moins lourds et présentant donc un meilleur pronostic.

Des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats à plus grande échelle. Elles pourraient aboutir à mettre en place un dépistage systématique du cancer du sein dès l’âge de 40 ans !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie/span>

– Dépistage du cancer du sein. Institut National du Cancer. Consulté le 26 juillet 2018.
– Impact of Screening Mammography on Treatment in Women Diagnosed with Breast Cancer. Ahn, S. and al. 2018. Ann Surg Oncol. doi: 10.1245/s10434-018-6646-8.

Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.