Aider les séniors face à la canicule, les mesures de préventions indispensables

Actualités Santé des séniors

Rédigé par Estelle B., publié le 21 juin 2017 et mis à jour le 25 juillet 2022

Ce 25 juillet est marqué par la Journée Mondiale des Grands Parents et des Personnes Agées. Ces personnes fragiles peuvent être particulièrement vulnérables face aux épisodes de canicule qui touchent la France en cet été 2022. A cette occasion, Santé Sur le Net fait le point sur les mesures de prévention contre la canicule pour les séniors.

prévention des séniors contre la canicule

Canicule et prévention des personnes âgées

L’été 2022 s’annonce d’ores et déjà comme un été de canicule. Les prévisions des météorologues laissent supposer que les étés chauds voire caniculaires pourraient devenir habituels en France. L’organisme humain n’est pas adapté à supporter les températures extrêmes.
Certaines catégories de la population sont plus exposées que d’autres aux effets de la chaleur.
Parmi elles, figurent les personnes âgées, pour lesquelles des précautions supplémentaires sont nécessaires.

Avec le vieillissement, l’organisme supporte moins bien les changements de température c’est pourquoi les séniors sont considérés comme des personnes fragiles vis-à-vis des épisodes de fortes chaleurs. D’autres raisons peuvent amplifier ce phénomène comme l’existence d’une ou plusieurs maladies chroniques, le manque d’autonomie de certains séniors ou la moindre perception de la sensation de soif.

La prévention contre les effets de la chaleur est donc capitale chez les séniors. Elle doit être assurée par les personnes âgées elles-mêmes, par leurs proches, par les aidants ou par les professionnels de santé qui les entourent.

Prévenir la déshydratation des séniors en période de canicule

Parmi les effets les plus redoutés de la chaleur chez les séniors figure la déshydratation.

Celle-ci résulte de l’association de l’exposition à des températures élevées à plusieurs autres facteurs concomitants comme une moindre perception de la soif, une faible transpiration, la prise de certains médicaments ou l’existence de troubles cognitifs.

De plus, la déshydratation peut être un signe avant-coureur d’une conséquence majeure de la chaleur : on parle de coup de chaleur, qui peut mettre en jeu le pronostic vital de la personne âgée.

Savoir reconnaitre les premiers signes de la déshydratation pour agir rapidement

Elle se caractérise par plusieurs signes avant coureur :

  • Une baisse de la tension artérielle ;
  • Une accélération du rythme cardiaque (tachycardie) ;
  • Une réduction du volume des urines ou une coloration foncée des urines (une surveillance des urines est conseillée chez les séniors dépendants) ;
  • Le développement d’une constipation inhabituelle ;
  • Une soif importante ;
  • Une sécheresse de la bouche et des lèvres ;
  • Des troubles de la conscience : confusion, changement d’humeur, perte de vigilance, somnolence, …
  • Des maux de tête ;
  • La survenue d’une chute ou de plusieurs chutes ;
  • Une perte de poids ;
  • Une fièvre.

Comment protéger les séniors de la chaleur ?

Si ces signes apparaissent, la déshydratation est déjà-là et il faut savoir réagir vite.
Tout d’abord en rafraîchissant la personne âgée et en la réhydratant autant que possible mais également en prévenant rapidement les services de secours.
Avant d’en arriver à cette situation, il est possible de prévenir le manque d’hydratation des séniors pendant une canicule et de limiter les effets de la chaleur sur l’organisme.

Quelques conseils incontournables pour se protéger en cas de fortes chaleurs

Le plus important est de boire régulièrement même en l’absence de soif.

En choisissant des eaux moyennement minéralisées et non glacées (les boissons glacées atténuent la sensation de soif).
E
n limitant la consommation de boissons contenant de la caféine et des boissons sucrées car elles favorisent l’élimination des urines et donc la perte d’eau.
En supprimant la consommation d’alcool, car celui-ci favorise la déshydratation et réduit les capacités de l’organisme à s’adapter à la chaleur.

Il est également possible d’utiliser des solutés de réhydratation à diluer dans de l’eau. Ils apportent non seulement de l’eau, mais aussi des sels minéraux qui préviennent la déshydratation.

En complément de la boisson, consommer des aliments riches en eau comme des fruits et des légumes frais, des soupes froides, des compotes ou bien des produits laitiers.

Chez les personnes âgées dépendantes, un suivi spécifique par le médecin ou l’orthophoniste peut permettre d’adapter les sources d’hydratation. Par exemple de l’eau gélifiée chez les sujets à risque de fausse route.
Il faut donc impérativement que les séniors se protègent de la chaleur. L’idéal étant de rester dans des espaces frais, bien aérés et en particulier aux heures les plus chaudes de la journée.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

Sources
– Déshydratation : conseils de prévention en prévision des fortes chaleurs. pour-les-personnes-agees.gouv.fr. Consulté le 25 juillet 2022.
– Canicule et fortes chaleurs : lancement de la veille saisonnière. santepubliquefrance.fr. Consulté le 25 juillet 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.