Comprendre le lien entre maladies cardiovasculaires et diabète

May 30, 2016 par

lien entre maladie cardiovasculaire diabete

Le diabète de type 2 (ou diabète sucré) est une maladie chronique connue pour favoriser l’apparition des pathologies cardiovasculaires. Outre le lien direct entre glycémie et complications cardiovasculaires, des modifications dites « épigénétiques » semblent être spécifiquement incriminées chez les patients diabétiques.

Epigénétique : un terme qui a la cote

Dans la sphère scientifique, les recherches pullulent dans le domaine des modifications épigénétiques. Et particulièrement en ce qui concerne les pathologies devenues épidémiques en à peine quelques générations. Car là est la question : comment certaines maladies explosent à l’échelle mondiale en si peu de temps ? Troubles cardiovasculaires, cancer, diabète, obésité…autant de phénomènes dont les causes ne pas uniquement en lien avec l’évolution des habitudes de vie.. Et les modifications purement génétiques alors ? Une piste vite délaissée : les mutations génétiques ne s’installent qu’en plusieurs milliers d’années à l’échelle des populations.

Reste alors une piste intermédiaire : les mécanismes épigénétiques. Ceux-ci désignent l’ensemble des opérations relatives à la modification de l’expression d’un gène. Car si un gène est, encore faut-il qu’il soit exprimé (ou réprimé). Le phénomène le plus typique est la capacité de l’ADN à s’enrouler ou se dérouler sur lui-même, permettant ou non la transcription et la traduction des gènes.

Les processus épigénétiques permettent à un seul génome (l’ensemble des gènes appartenant à une cellule) de s’exprimer différemment selon l’environnement auquel il est soumis. Et sa caractéristique première est sa variabilité. Ces facteurs ont la faculté de varier d’un type cellulaire à l’autre et d’une génération à l’autre pour un même type cellulaire. Si la conservation de l’empreinte génétique des parents est obligatoire, les facteurs épigénétiques semblent se transmettre de manière moins marquée et non-systématique d’une génération à l’autre.

Athérosclérose, ennemi du diabétique ?

Les pathologies cardiovasculaires en lien avec des concentrations élevées en glucose (particulièrement présentes chez le diabétique de type 2) semblent justement montrer des particularités épigénétiques. Selon une publication de Circulation Research, des mécanismes épigénétiques ont été isolés dans l’expression persistante de gènes concernant l’endothélium, le muscle lisse et les cellules circulantes propres à l’athérosclérose – composants essentiels des parois vasculaires.

atherose-inserm

A savoir ! L’athérosclérose est un processus complexe caractérisé par la formation de plaques d’athérome au niveau de l’endothélium vasculaire. Cette dysfonction provient d’une plus grande perméabilité vasculaire, menant à l’adhérence de molécules pro-inflammatoires et chimiotactiques, provoquant une infiltration de cellules immunitaires et une réaction inflammatoire chronique. La rupture des plaques d’athérome peut provoquer l’obstruction d’un vaisseau sanguin vital. Ce phénomène est à l’origine de 80% des cas de mort subite.

Chez les diabétiques, il semblerait que l’adhérence des facteurs chimiotactiques aux cellules endothéliales soit accrue, ce qui pourrait expliquer la plus grande prévalence des pathologies cardiovasculaires.

Améliorer la survie face au diabète

D’après les scientifiques, la compréhension des phénomènes épigénétiques pourrait être l’une des pistes d’avenir des traitements contre les complications cardiovasculaires. L’accumulation et le traitement des données génétiques à travers le monde devraient délivrer leur lot de secrets.

Les projets de partage de données tels que ‘Encyclopedia of DNA Elements’ devraient permettre, d’ici quelques années, de cartographier de fond en comble l’ADN afin d’y établir les profils épigénétiques propres à chaque type cellulaire (tels que les cellules endothéliales ou monocytes, voir ci-dessous). Un tel aboutissement permettrait potentiellement de distinguer des cibles précises à des fins thérapeutiques.

monocytes-endothelial-cells-epigenetic

Hadrien V. Pharmacien


Sources
Samuel T. Keating, Jorge Plutzky, Assam El-Osta . Epigenetic Changes in Diabetes and Cardiovascular Risk. Circulation Research. 27/05/2016
Xavier Jeunemaitre & al. Athérosclérose. Inserm. 02/2014
Credit images : Inserm & Circulation Research

Hadrien V.

Pharmacien.

Spécialiste en produits vétérinaires, aime particulièrement étudier l’actualité et les nouveautés dans ce domaine.

Passionné de digital et webmarketing dans le milieu de la santé.

Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.