Covid-19 : Quelles différences entre hommes et femmes ?

Nov 30, 2020 par

Les différences entre hommes et femmes n’ont pas fini de surprendre ! Une étude française vient de montrer que les hommes perdaient plus rapidement que les femmes leurs anticorps protecteurs après un épisode bénin de Covid-19. Ce constat interroge sur la vulnérabilité des hommes face au coronavirus ainsi que sur l’efficacité de leur vaccination contre la Covid-19.

Un homme et une femme masqués qui se regardent

Différences covid-19 : Les femmes mieux protégées contre une possible réinfection au coronavirus ?

Une récente étude française des Hôpitaux universitaires de Strasbourg et de l’Institut Pasteur s’est intéressée à la persistance dans l’organisme des anticorps neutralisants contre le SARS-CoV-2.

Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont recruté  308 personnes ayant eu une forme légère de Covid-19 et pour lesquelles la date exacte de la contamination était connue. Ils ont ensuite procédé à des prélèvements de sérum à 3 mois et 6 mois après la date de l’infection : « Nous avons examiné pour tous, au bout de 3 mois puis 6 mois après l’infection, la quantité d’anticorps et leur capacité à neutraliser le virus », explique le professeur Olivier Schwartz, co-auteur de l’étude.

L’analyse de ces échantillons a conduit les chercheurs à observer que les hommes perdaient plus rapidement que les femmes leurs anticorps neutralisants contre le coronavirus, indépendamment de l’âge et de l’indice de masse corporelle.

Il semblerait donc que les femmes soient protégées plus longtemps que les hommes contre une possible réinfection au coronavirus. Ce constat interroge sur l’efficacité chez les hommes  de la vaccination contre la Covid-19. Risquent-ils d’être protégés moins longtemps que les femmes ? Une vaccination plus efficace chez les femmes est l’idée avancée par certains scientifiques. Cette hypothèse demande toutefois à être vérifiée.

Les hommes plus fragiles que les femmes face au coronavirus ?

Pour le professeur Schwartz, les observations décrites dans cette étude peuvent être expliquées en partie par la génétique : «On sait que le chromosome X influence l’immunité. Les femmes (XX) en ont deux. Cela conférerait aux femmes une réponse immunitaire légèrement différente de celle des hommes (XY) qui n’en ont qu’un seul. Les hormones pourraient aussi être responsables de ces constatations. »

Autre explication envisageable : les hommes présenteraient plus de comorbidités que les femmes du fait de leur plus grande consommation d’alcool et de tabac.

À savoir ! En médecine, la comorbidité désigne la présence d’un ou de plusieurs troubles associés à une maladie.

Cette fragilité des hommes face au virus se retrouve dans les manifestations de la Covid-19. Certes, autant de femmes que d’hommes sont infectés par le SARS-CoV-2. Mais les hommes sont plus durement touchés que les femmes avec des formes graves plus nombreuses et des passages plus fréquents en réanimation.

Nouvelle source de questionnements encore sans réponses, les résultats de cette étude incitent donc à une plus grande vigilance…

Déborah L., Docteur en Pharmacie

Sources
– La vaccination sera-t-elle plus efficace chez les femmes ? Le quotidien du pharmacien. Consulté le 24 novembre 2020.
– Covid-19 : les hommes plus vulnérables que les femmes face au virus ? Le Parisien. Consulté le 24 novembre 2020.
Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.
Tout commentaire contenant une adresse web (http://, https://) sera supprimé
Veuillez limiter la longueur de votre commentaire à 2000 caractères maximum.