Deux antibiotiques unissent leurs forces contre les infections résistantes

Oct 27, 2018 par

L’antibiorésistance ou résistance aux antibiotiques est l’un des grands enjeux mondiaux de santé publique. Selon les estimations, au moins 25 000 patients meurent chaque année en Europe des suites d’une infection bactérienne résistante aux antibiotiques. Malgré des recherches intensives, peu de nouveaux antibiotiques voient le jour. Récemment, l’Agence Européenne du Médicament a autorisé la mise sur le marché d’une nouvelle association fixe de deux antibiotiques. Enfin une nouvelle alternative pour les infections résistantes de l’adulte.

Antibiotiques contre infections résistantes

Une association fixe de deux antibiotiques

L’antibiorésistance, ou résistance aux antibiotiques, inquiète de plus en plus les autorités publiques, comme les professionnels de santé sur le terrain. Comment lutter contre les bactéries devenues résistantes à la plupart des classes d’antibiotiques disponibles sur le marché ? Malgré des recherches intensives menées un peu partout dans le monde, la découverte de nouvelles molécules antibiotiques reste rare.

Dans ce contexte, l’Agence Européenne du Médicament (EMA, European Medicines Agency) vient de recommander une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour une nouvelle association fixe de deux antibiotiques, le vabomere.

Le médicament vabomere est constitué de deux substances antibiotiques :

  • Le trihydrate de méropénème, un antibiotique à large spectre de la classe des carbapénèmes, déjà disponible sur le marché ;
  • Le vaborbactam, un nouvel inhibiteur de béta-lactamase, qui prévient la dégradation du méropénème par les enzymes béta-lactamases produites par certaines bactéries.

Une nouvelle alternative contre les infections compliquées

Ce nouveau médicament, qui sera disponible en poudre pour solution à diluer pour perfusion intraveineuse, constitue une nouvelle alternative thérapeutique pour les infections résistantes de l’adulte.

Le vabomere sera indiqué chez les individus de plus de 18 ans, pour le traitement :

  • Des infections des voies urinaires compliquées, telles que la pyélonéphrite provoquée par les bactéries Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae ou Enterobacter cloacae;
  • Des infections intra-abdominales compliquées ;
  • Des pneumonies nosocomiales, c’est-à-dire les infections respiratoires contractées à l’hôpital, en particulier chez les patients sous respiration artificielle ;
  • Des infections bactériennes généralisées (bactériémies) associées aux infections précédemment citées ;
  • Des infections dues à des bactéries aérobies de type Gram négatif chez les adultes pour lesquels les options thérapeutiques sont limitées.

Au cours des essais cliniques sur le vabomere, les effets indésirables les plus fréquemment observés (survenant chez au moins 3 % des patients) ont été les maux de tête, une réaction au site d’injection et une diarrhée.

Bientôt sur le marché européen

Pendant le programme de développement clinique du vabomere, le vaborbactam administré à la dose recommandé a permis de préserver l’intégralité de l’activité antibiotique du méropénème face à des bactéries résistantes à cet antibiotique. Ce nouveau médicament peut donc être utilisé en cas d’infections résistantes au méropénème.

Les données de sécurité d’emploi et de tolérance du vabomere n’ont pas mis en évidence de problèmes majeurs quant à l’utilisation clinique de ce nouveau médicament.

Après cet avis positif de l’Agence Européenne du Médicament, la Commission Européenne pourrait prochainement adopter une décision d’autorisation de mise sur le marché européen du vabomere. Chaque état membre pourra alors mettre en place des règles de prescription et de délivrance de cette association d’antibiotiques, qui constitue une avancée importante dans la lutte contre les infections résistantes de l’adulte. Compte-tenu de ses indications thérapeutiques, vabomere sera certainement réservé à un usage hospitalier.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– European Medicines Agency. New medicine to treat infections in adults. EMA/CHMP/640311/2018.Vabomere. Publié le 21 September 2018.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.