Le diagnostic des allergies aux noix remis en cause ?

Apr 6, 2017 par

Amandes, noix, noix de cajou, noisettes, noix du Brésil, sont largement consommées et appréciées d’un bon nombre d’entre nous. Les allergies à ces produits sont également très présentes. Pour autant, est-ce qu’une allergie à l’un d’entre eux est généralisable à l’ensemble des noix ?

allergies noix

Allergies aux noix, des cas fréquents …

Pour de nombreux patients allergiques à une ou plusieurs noix, le traitement repose sur l’évitement de la consommation de l’ensemble des types de fruits à coque. Mais cela est-il nécessaire lorsque l’allergie concerne un type spécifique de noix ? C’est ce qu’une étude américaine a tenté d’élucider.

Une équipe de chercheurs a, dans ce contexte, publié des résultats dans « Annals of Allergy, Asthma and Immunology ». Ces analyses ont permis de démontrer que, parmi les patients atteints d’une allergie à un type de noix spécifique, et malgré un test allergique positif pour d’autres noix, ne présentaient aucun symptôme lors d’une consommation des autres fruits à coque.

A savoir ! Les symptômes associés, le plus généralement, à une allergie alimentaire se définissent par des signes cutanés, digestifs, et des difficultés à respirer. Sans prise en charge, ils peuvent entraîner la mort.

Les résultats ont alors montré que les patients allergiques aux cacahuètes et sensibilisés à l’éviction de l’ensemble des noix, ne présentaient aucune réaction allergique lorsqu’ils consommaient un de ces autres types de fruits à coque. Ainsi, les personnes allergiques aux cacahuètes ne devraient pas être « interdites » de consommation de tous les types de noix !

Des tests allergiques cutanés à préciser ?

L’équipe scientifique dénonce le fait que de trop nombreuses personnes sont privées de l’ensemble des produits de la famille des arachides alors que l’allergie ne concerne qu’un seul type de noix. Après l’analyse de 109 cas d’allergie avérée pour un type particulier de noix, les résultats montrent que seulement 50 % déclarent des réactions allergiques après l’ingestion d’un autre type de noix.

Dans le cadre de l’identification d’une allergie alimentaire, le test de la consommation de l’aliment permet un diagnostic de certitude. Ce genre d’analyse se doit d’être fait en présence d’une équipe médicale, en cas de réaction allergique.

Ainsi, les tests allergiques exclusivement cutanés ont leurs limites. En effet, il semblerait que des résultats biologiques signifiant une allergie à une noix particulière, ainsi qu’un test allergique cutané qui sous-entend une sensibilité pour d’autres fruits de ce type, en ferait trop souvent une allergie généralisée à l’ensemble des noix.

Donc, une allergie démontrée pour un seul type de noix n’en fait pas une allergie généralisée pour l’ensemble des arachides. Néanmoins, ces résultats ne concernent pas l’intégralité des patients. En ce sens, dans le cadre d’une allergie aux noix, des analyses supplémentaires se doivent d’être réalisées pour affirmer ou infirmer une allergie à l’ensemble des noix.

Delphine.W., Ergonome spécialisée en santé au Travail.

Are tree nut allergies diagnosed too often?. C. Couch., et al. American College of Allergy, Asthma, and Immunology. ScienceDaily. Le 27 mars 2017.
L’allergie alimentaire chez l’enfant. A Nemni., et al. INSERM. Mai 2006.
Delphine W.
Étudiante ergonome spécialisée en santé au travail.
Spécialiste dans la santé, le bien-être et l’adaptation de l’environnement de travail à l’Homme.
Passionnée par le sport, intéressée par la cuisine et captivée par l’écriture.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.