L’allergie au soleil est une réaction allergique cutanée déclenchée par l’exposition aux rayons ultraviolets du soleil. Le terme allergie au soleil regroupe différent types de réactions qui sont, le plus souvent bénignes et se résolvent rapidement.
allergie soleil

Les UV-A en cause

Les allergies au soleil sont souvent le fait d’une réaction aux UV-A du soleil. Ces rayons constituent 98 % des UV qui parviennent à la surface de la terre, et ils pénètrent jusqu’au derme. Cette réaction allergique est de type IgG E dépendante, la réaction au contact avec l’allergène est immédiate. L’allergie au soleil peut être induite uniquement par les UV-A, ou potentialisées à cause d’un facteur secondaire : cosmétique, médicament.

Allergie au soleil :  différents types et symptômes

Il existe plusieurs types d’allergies au soleil, ou photodermatose, qui se distinguent par la sévérité des symptômes.

Lucite estivale bénigne

La lucite estivale bénigne est très répandue et affecte 1 femme sur 10, entre 17 et 40 ans (société française de dermatologie), les peaux claires à très claires sont davantage concernées. Cette allergie se manifeste plusieurs heures après l’exposition sous forme de petits nodules rouges provoquant une forte démangeaison qui peut durer plusieurs jours. Le visage est rarement atteint, et ce sont les zones du décolleté, des bras et des jambes du dos des mains et des pieds qui sont surtout concernés. La lucite estivale récidive à chaque nouvelle exposition, des mesures de prévention doivent absolument être appliquées.

Lucite polymorphe

Cette photodermatose est autant présente chez les femmes que chez les hommes. Les symptômes apparaissent 12 à 24 heures après l’exposition au soleil et se traduisent par des vésicules qui apparaissent sur les zone exposées : visage, bras, décolleté. Ces petites vésicules et rougeurs s’accompagnent d’un prurit d’une forte intensité. La caractéristique de la lucite polymorphe est qu’elle se déclenche même lors d’une très courte exposition au soleil : 15 minutes d’exposition au printemps sont suffisantes pour voir les symptômes apparaitre.

Urticaire solaire

Affectant surtout les femmes, l’urticaire solaire est une réaction allergique rare. Ici, la réaction allergique est immédiate, les symptômes peuvent apparaitre 5 minutes après le début de l’exposition. Les symptômes peuvent aller de démangeaisons à des sensations de brûlure et des vertiges. Les symptômes s’estompent dès que la personne se protège du soleil en se mettant à l’ombre. Ce type d’événement doit absolument entrainer une consultation médicale.

La réaction photoallergique

La photoallergie est déclenchée par l’action des UV-A et d’un facteur secondaire : médicaments (anti-inflammatoires, antibiotiques), cosmétiques (crèmes, parfums), plantes. La réaction se caractérise par une éruption cutanée et un prurit. La réaction photoallergique médicamenteuse est peu fréquente, elle se manifeste lors de la deuxième prise du médicament et révèle un terrain allergique pré-existant.
Il est à noter que la photoallergie, qui déclenche une réaction immunologique de type allergique est différente de la photosensibilisation, plus courante, qui, elle, entraine une réaction cutanée de type « coup de soleil ».

Allergies au soleil : Comment les prévenir?

Il y a tout d’abord des actions de prévention à prendre : porter un T-shirt, même à la plage, porter un chapeau à bord large, et minimiser l’exposition au soleil. Si la réaction allergique est déclenchée par des cosmétiques, ils sont alors à proscrire. De plus, allergie au soleil, ou non, il faut se protéger la peau avec des crèmes solaires adaptées. Votre médecin pourra vous prescrire un antihistaminique et une crème à base de corticoïdes, à prendre une semaine avant le début de l’exposition pour prévenir la réaction allergique.

Sources

Société française de dermatologie : dermato-info.fr
Institut National Américain des Allergies : niaid.nih.gov