avoir les jambes lourdes

De nombreuses personnes ont déjà éprouvé une sensation de lourdeur dans les jambes, surtout à la fin d’une journée éprouvante. Cette sensation s’installe progressivement durant la journée et est favorisée par une position debout prolongée. Ce trouble n’est pas le fruit de l’esprit mais la conséquence d’un dysfonctionnement de la circulation sanguine. Des gestes simples - souvent négligés - et des traitements existent pour soulager les jambes lourdes. Si ces pratiques ne suffisent pas, ou que les symptômes s’aggravent, une consultation médicale peut être envisagée pour éviter d’éventuelles complications.

Quels sont les symptômes ?

Le phénomène des jambes lourdes sa caractérise par la sensation de membres pesants, avec une impression désagréable de trainer les pieds.

La sensation de lourdeur dans les jambes peut s’accompagner de :

  1. Fourmillements, engourdissement, picotements.
    Ces sensations apparaissent la plupart du temps lorsque l’on est resté longtemps immobile. Une sorte « d’impatience » se ressent dans les jambes et le patient ressent souvent le besoin de bouger, de se « dégourdir les jambes ».
  2. Œdèmes.
    Ils sont la conséquence du gonflement des tissus et apparaissent la plupart du temps en fin de journée.
  3. Télangiectasies.
    Ce sont des petits vaisseaux rouges dilatés qui apparaissent sous la surface de la peau et qui peuvent prendre la forme d’une étoile.
  4. Crampes.


À quoi sont dus ces symptômes ?

valvulesLa sensation de jambes lourdes est due à un dysfonctionnement du système vasculaire, et plus particulièrement du retour veineux. Cette mauvaise circulation déséquilibre la balance apport/retour du sang, ce qui entraine une stagne veineuse dans les jambes.

Le cœur agit comme une véritable pompe et permet au sang de circuler. Le système vasculaire est principalement composé de 2 types de vaisseaux :

  1. Les artères, qui transportent le sang oxygéné vers tous les organes de notre corps
  2. Les veines, qui transportent le sang des organes vers le cœur.


Le sang veineux pauvre en oxygène présent dans nos jambes doit remonter jusqu’au cœur pour ensuite être envoyé vers les poumons où il sera réoxygéné. Ce phénomène s’appelle le retour veineux.

Animation du système cardiovasculaire

Plusieurs mécanismes permettent au sang présent dans les veines de remonter vers le cœur :

  1. La contraction des muscles du mollet et de la cuisse
  2. Les mouvements du diaphragme issus de la respiration
  3. La pression sur le talon et la voute plantaire exercée lors de la marche.


La présence de valvules dans les veines permet au sang de remonter sans redescendre. En cas d’insuffisance veineuse, ces valvules sont parfois dysfonctionnelles et le sang ne peut pas remonter correctement.


Quels sont les facteurs favorisants ?

De nombreux facteurs peuvent favoriser l’apparition d’une sensation de jambes lourdes :

  1. L’hérédité
    En cas d’antécédents de problèmes de circulation dans la famille (comme les varices) le risque sera plus important.
  2. Le sexe féminin
    Les femmes sont plus souvent sujettes aux problèmes veineux que les hommes. Ce phénomène s’accentue avec l’âge et le nombre de grossesses.
  3. La position debout
    La station debout prolongée ou le piétinement ne favorisant pas le retour veineux. Rester debout pendant une longue période favorise l’hypotension orthostatique et la sensation de jambes lourdes.
  4. Le manque d’activité physique
    Pour les mêmes raisons que la position debout prolongée, le manque d’activité physique favorise la sensation de jambes lourdes.
  5. La chaleur
    L’exposition à une température élevée entraine une dilatation des vaisseaux qui rendra plus difficile le retour veineux.
  6. Le surpoids
    Souvent associé à une faible activité physique, le surpoids favorise le développement des jambes lourdes.
  7. Les voyages longs
    Favorisants la position assises prolongée, et parfois pendant de nombreuses heures, un voyage peut empêcher un retour veineux correct. Le moyen de transport typique des jambes lourdes est l’avion.



Comment soulager les jambes lourdes ?

Des gestes simples existent pour apaiser les symptômes :

  1. Pratiquer une activité physique régulière.
    L’activité musculaire favorise le retour veineux et la circulation sanguine en générale. Une simple marche d’une vingtaine de minutes est très efficace et permet de soulager rapidement les symptômes.
  2. Garder les jambes au maximum tendues.
    Le sang circule mieux lorsque les jambes sont tendues, même en position assisse ou couchée. Vous pouvez également surélever vos jambes dans votre lit, avec un oreiller par exemple. Dans la journée, si vous devez rester pendant un long moment assis, essayer de prendre des pauses régulièrement pour marcher.
  3. Se protéger de la chaleur.
    Éviter les bains trop chauds, le sauna, le hammam, etc.
  4. Éviter le port de vêtements serrés.
  5. Privilégier une alimentation équilibrée pour prévenir le surpoids.



Quels sont les traitements ?

Si ces recommandations ne suffisent pas à prévenir les symptômes des jambes lourdes, un professionnel de santé peut aiguiller le patient vers un traitement.

Les médicaments oraux

Il existe des médicaments appelés veinotoniques qui permettent de stimuler la circulation. Ils existent sous forme de comprimés ou de gélules.

Les gels ou crèmes pour application locale

Ces produits peuvent s’appliquer directement sur les jambes. Certaines ont la particularité de provoquer une sensation de fraicheur, souvent décrit comme un soulagement par les patients.

Les bas de contentions

Les bas ou chaussettes de contention augmentent la pression naturellement appliquée sur les capillaires sanguins superficiels pour faciliter la remontée du sang dans les jambes. Il s’agit d’un des moyens de prévention et de soulagement les plus efficaces qui existent. Il existe des modèles très variés qui s’adaptent à toutes les morphologies.

Si les symptômes persistent, une consultation médicale doit être envisagée pour éviter les complications qui peuvent prendre la forme de varices.

Hélène S. Pharmacienne

Sources
« Jambes lourdes ». Base Ameli.fr. Consulté le 21/03/2016
« J'ai les jambes lourdes ». Société Française de Phlébologie. Consulté le 21/03/2016