Avant d’arpenter le monde et découvrir de nouveaux horizons, n’oubliez pas votre santé et notamment la vaccination !

En effet, dans certaines régions du globe, différentes maladies infectieuses inexistantes en France sont pourtant bien présentes.

Or, certaines maladies graves peuvent être évitées grâce à la vaccination ou à une chimio-prophylaxie adaptée ainsi qu’à quelques gestes d’hygiène simples.

carnet de vaccination international vaccins et voyages

Pourquoi se vacciner ?

Souvent décriée ces dernières années, la vaccination reste pourtant l’un des meilleurs moyens pour se protéger de maladies graves et souvent mortelles.L’OMS estimait, en 2005, que la découverte de la vaccination avait permis de sauver la vie de 2 millions de personnes chaque année.

En France, comme pour tout produit de santé, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) intervient dans le développement des vaccins. Elle contrôle notamment les essais cliniques pour s’assurer de la sécurité des vaccins. Après autorisation de mise sur le marché, le contrôle des médicaments et des vaccins est rigoureux. Le rapport bénéfice/risque est continuellement évalué.

La vaccination permet de stimuler votre système immunitaire. L’agent infectieux (bactérie, virus, parasite, toxine) entier inactivé ou, seulement des fragments de celui-ci, sont injectés pour que le système immunitaire « apprenne » à le reconnaître et puisse produire une réponse rapide pour se défendre lors d’un second contact et ainsi vous protéger.

Lorsque vous voyager, notamment, outre votre propre protection, la vaccination vous permet de protéger aussi bien les autochtones que la population française quand vous serez de retour.

Quelques conseils et informations

Informez-vous suffisamment tôt pour avoir le temps de vous vacciner si besoin. Noter qu’un délai est parfois nécessaire entre deux administrations de vaccins. Par ailleurs, quelques vaccins sont obligatoires pour obtenir un VISA pour certains pays.

A noter que chaque calendrier vaccinal sera personnalisé en fonction de votre destination mais également de votre âge, de votre état de santé général ou encore de vos antécédents vaccinaux. La nature du voyage sera également prise en compte. En effet, le risque n’est pas le même si vous restez sur la plage ou si vous faites de la randonnée au milieu de la jungle…Outre le calendrier vaccinal, le schéma vaccinal sera également adapté en fonction de votre profil et de vos besoins.


Recommandations 2015 sur la vaccination du voyageur
Maladies notoires Vaccination du voyageur
Cholera Recommandée pour les personnels devant intervenir auprès de malades en situation d’épidémie
EBOLA Pas de vaccin disponible pour le moment mais un est en cours de développement
Chikungunya Pas de vaccin disponible
Coronavirus Pas de vaccin disponible
Coqueluche Recommandée (comme en France)
Dengue Pas de vaccin disponible (En cours de développement, mise à disposition possible fin 2015)
Diphtérie Primo vaccination et 1er rappel à 11 mois obligatoires en France
Encéphalites à tiques Recommandée pour les séjours en zone rurale et boisée dans les régions endémiques (Europe Centrale, Orientale et Septentrionale, Nord de l’Asie Centrale, Nord de la Chine, Nord du Japon) du printemps à l’automne
Encéphalites japonaises Recommandée en Asie et Océanie en fonction de la nature du séjour
Fièvre jaune Indispensable dans les régions endémiques (régions intertropicales d’Afrique et d’Amériques du Sud) même en l’absence d’obligations administratives
Fièvre typhoïde Recommandée pour les séjours prolongés ou dans de mauvaises conditions dans des pays où l’hygiène est précaire et la maladie endémique en particulier l’Asie du Sud et du Sud Est
Grippe saisonnière Recommandée pour les personnes âgées de 65 ans et plus et pour tous les adultes, adolescents et enfants (à partir de l’âge de 6 mois) faisant l’objet de recommandations dans le calendrier vaccinal en vigueur (femmes enceintes, professionnels de santé en contact avec des personnes à risque, personnes atteintes de maladies chroniques, etc.) qui participent à un voyage, notamment en groupe ou en bateau de croisière.
Recommandée pour le personnel navigant des bateaux de croisière et des avions, ainsi que pour le personnel de l’industrie des voyages (guides) accompagnant les groupes de voyageurs.
Hépatite A Recommandée pour les séjours dans des pays où l’hygiène est précaire (transmission oro-fécale, manuportée) quelles que soient les conditions, en particulier pour les personnes ayant une maladie chronique du foie ou atteintes de mucoviscidose
Hépatite B Recommandée pour des séjours fréquents ou prolongés dans des pays à forte ou moyenne prévalence du portage chronique du virus
Méningites Recommandée pour les professionnels exerçant dans le secteur de la santé ou auprès des réfugiés, quelle que soit la saison, ainsi que pour des voyages dans une zone d’endémie, notamment la « ceinture de la méningite »
en Afrique subsaharienne : zones de savane et Sahel, d’ouest en est, du Sénégal à l’Ethiopie, au moment de la saison sèche, favorable à la transmission du méningocoque (habituellement hiver et printemps) ou dans toute autre zone où sévit une épidémie, dans des conditions de contact étroit et prolongé avec la population locale.
A noter qu’il existe différents vaccins.
Oreillons Pour les adolescents n’ayant reçu qu’une dose de vaccin ROR, une deuxième dose de ROR est recommandée.
Paludisme Pas de vaccin disponible (traitement préventif en zone endémique)
Poliomyélite Primo vaccination et les rappels obligatoires jusqu’à l’âge de 13 ans en France.
Recommandations particulières pour l’Afghanistan, le Cameroun, l’Ethiopie, la Guinée Equatoriale, l’Irak, Israël, le Nigéria, le Pakistan, la Somalie et la Syrie
Rage Recommandée pour des séjours prolongés ou dans conditions particulières dans des zones à haut risque (Asie, Afrique y compris l’Afrique du Nord, Amérique du Sud)
Rougeole Recommandée pour les enfants dès l’âge de 6 mois qui doivent voyager dans les pays à circulation virale intense.
Pour les adolescents n’ayant reçu qu’une dose de vaccin ROR, une deuxième dose de ROR est recommandée.
Tétanos Primo vaccination avec le 1er rappel à 11 mois obligatoires en France.
Tuberculose Recommandée pour les enfants dès la naissance et jusqu’à 15 ans devant faire des séjours fréquents ou prolongés dans les zones endémiques (Afrique, Asie, Amérique centrale et du Sud, Europe de l’Est et Centrale)

Si vous programmer de partir en voyage à l’étranger, dans tous les cas, parlez-en à votre médecin, il pourra vous renseigner sur le risque sanitaire, les vaccinations obligatoires et les recommandations en termes d’hygiène en fonction de votre destination. A noter qu’il n’existe pas de vaccin pour certaines maladies infectieuses ou parasitaires comme le paludisme par exemple. En revanche, pour ce dernier, un traitement approprié en prophylaxie peut être mis en place pendant et après le voyage.

Quelques gestes classiques d’hygiène permettent de limiter la transmission d’un certain nombre de maladies

  1. Bien se laver les mains, avec du savon, sinon utiliser une solution hydro-alcoolique.
  2. Ne boire que de l’eau en bouteille non dévissée ou utiliser des pastilles permettant de rendre l’eau potable.
  3. Éviter les crudités, les coquillages, les plats réchauffés, les glaçons, les glaces, etc
  4. Bien faire cuire les aliments
  5. Se protéger des piqûres de moustiques (vecteur de plusieurs maladies graves) par une moustiquaire imprégnée d’insecticide durant la nuit et par des insecticides spéciaux pour les zones tropicales en journée en fonction des zones à risque.

Et pour en savoir plus sur les maladies infectieuses, la vaccination et les risques sanitaires à l’étranger, n’hésitez pas à consulter les sites référencés ci-dessous :

http://www.demain-sans-virus.com/
http://www.sante.gouv.fr/recommandations-sanitaires-aux-voyageurs.html
http://www.pasteur.fr/fr/sante/vaccinations-internationales/recommandations-generales
http://www.pasteur.fr/fr/map
http://www.invs.sante.fr/beh/2015/reco/2015_reco_1.html
http://www.vaccinations-airfrance.fr/fiche-sante-voyage-personnalisee

Et pour aller plus loin sur le vaccin et la vaccination :

http://www.inserm.fr/thematiques/immunologie-inflammation-infectiologie-et-microbiologie/dossiers-d-information/vaccins-et-vaccination

Bon voyage !

Mathilde C., PhD