Alerte à l’épidémie de gale !

Actualités Maladies parasitaires

Rédigé par Alexana A. et publié le 5 juillet 2018

Une épidémie est le développement et propagation rapide d’une maladie contagieuse, le plus souvent d’origine infectieuse, dans une population. Actuellement, une dizaine d’élèves ont présenté les symptômes de la gale dans une école maternelle en Bretagne. Qu’est-ce que la gale et comment la prévenir ?

La gale: une jeune femme se gratte la poitrine

La gale : une maladie contagieuse qui peut toucher tout le monde…

La gale est une affection causée par un parasite de petite taille (acarien), le sarcopte, qui a la capacité de pénétrer l’épiderme et de s’y reproduire. C’est une maladie contagieuse, très répandue dans le monde. La transmission se fait essentiellement par contact humain direct. Cette maladie parasitaire touche aussi bien les hommes que les femmes, de tous âges et de tous les milieux sociaux.

Les symptômes de la gale sont :

  • Des démangeaisons (prurit) intenses qui se manifestent surtout la nuit, dues à une réaction allergique au sarcopte.
  • Des lésions cutanées dues au grattage qui peuvent ressembler à des lésions d’eczéma (rougeurs, croûtes).

La transmission de la gale se fait suite à un contact direct avec une personne infectée. Les nourrissons sont particulièrement vulnérables, en raison des contacts fréquents avec leurs parents ou d’autres membres de l’entourage.

Quels lieux de contamination ?

Elle peut survenir sous forme d’épidémie dans les lieux qui favorisent la promiscuité tels que :

  • Les établissements scolaires
  • Les maisons de retraite
  • Les hôpitaux
  • Les foyers sociaux…

Comment prévenir la contamination ?

Afin d’éviter la transmission de la gale, certaines règles de prévention sont nécessaires :

  • Diagnostiquer et traiter rapidement les personnes atteintes mais également traiter son entourage pour éviter la transmission.
  • Isoler le malade, le traiter dès que possible et maintenir l’isolement 48 heures.
    Le soignant devra se laver les mains, porter des gants et une blouse à usage unique pour éviter tout contact direct avec le malade.
  • Surtout, ne jamais tenter de se soigner soi-même sans un diagnostic médical confirmé au préalable.
  • Veiller à avoir une bonne hygiène corporelle.
  • Laver les vêtements et la literie à 60°C, voire à l’eau bouillante. Les vêtements et objets non lavables (oreillers, matelas, coussins, etc), devront être traités avec un désinfectant antiparasitaire sous forme d’aérosol.

Alexana A., Journaliste scientifique

– La gale : symptômes, diagnostic et évolution . Ameli.fr. Consulté le 5 juillet 2018.
  • Bonjour,
    Actuellement il y aurait une épidémie de gale dans le Cher, pouvez vous me le confirmer ,
    Ma Maman actuellement en Maison de Retraite Le clos des Bénédictins à Bourges et de retour de l hôpital dans l établissement mais problème je ne peux pas lui rendre visite pour cause de désinfection de l ensemble de l établissement, en sachant qu elle a des troubles cognitifs et que ma visite est quotidienne je m inquiète pour sa santé. Très grave accident vasculaire et ne peut pas être opérée.
    Pourquoi ne pas avoir communiqué avant ?
    Pourquoi ns priver de visite si précaution prise : combinaison jetable …

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,
      Nous comprenons votre situation. Néanmoins, les épidémies sont caractérisées par leur apparition brutale et leur propagation rapide.
      Malgré toutes ces précautions, il est tout de même possible de tomber malade. Mieux vaut éviter les visites en période d’épidémie afin d’éviter la contamination !
      Très bonne journée,
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
  • Bonjour,
    Actuellement il y aurait une épidémie de gale dans le Cher, pouvez vous me le confirmer ,
    Ma Maman actuellement en Maison de Retraite Le clos des Bénédictins à Bourges et de retour de l hôpital dans l établissement mais problème je ne peux pas lui rendre visite pour cause de désinfection de l ensemble de l établissement, en sachant qu elle a des troubles cognitifs et que ma visite est quotidienne je m inquiète pour sa santé. Très grave accident vasculaire et ne peut pas être opérée.
    Pourquoi ne pas avoir communiqué avant ?
    Pourquoi ns priver de visite si précaution prise : combinaison jetable …

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour, si vous avez toujours des boutons, prenez rendez-vous chez votre médecin ou adressez-vous à votre pharmacien.
      Bonne journée,
      L’équipe Santé sur le Net

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *