28 avril 2018 : 15ème Edition de la Journée Mondiale de la Sécurité et de la Santé au travail

Apr 27, 2018 par

Pour sa 15ème Edition, la journée mondiale de la sécurité et la santé au travail vise à assurer la prévention des accidents et maladies professionnels à l’échelle mondiale. Depuis 2003, l’Organisation Internationale du Travail (OIT), acteur majeur de la campagne, mobilise tous ses moyens pour promouvoir un travail décent et garantir des conditions de travail sûres pour tous les travailleurs, tout au long de leur vie professionnelle.

la sécurité et la santé au travail, un homme se cache la tête sous son ordinateur portable, il a un drapeau blanc avec l'inscription "Help"

Programme de la 15e Edition, une mission mondiale

D’après une étude réalisée par l’International Labour Office (ILO) en 2017, on recense dans le monde plus de 152 millions de jeunes travailleurs âgés de 5 à 17 ans. 73 millions d’entre eux accomplissaient des travaux dangereux, dans des conditions souvent déplorables.

En ce 28 avril 2018, deux journées mondiales (la journée mondiale de la sécurité et la santé au travail (Safeday) et la journée mondiale contre le travail des enfants (WDACL) ) se sont alliées pour mettre l’accent sur la sécurité et la santé des travailleurs, en particulier celles des jeunes ; Promouvoir la sécurité et la santé au travail dans les pays développés et en voie de développement est donc devenue une priorité. Cela implique une bonne compréhension des facteurs de risque, et une meilleure gestion de ces derniers par les travailleurs eux-mêmes. Ainsi, des programmes de sensibilisation et d’enseignement seront destinés aux jeunes travailleurs afin d’écarter tout risque d’exposition au danger.

7 missions fondamentales pour une coordination optimale

Ayant pour but d’atteindre la 8.8 (voir article ODD) des Objectifs du Développement Durable (ODD) visant à « défendre les droits des travailleurs, promouvoir la sécurité sur le lieu de travail et assurer la protection de tous les travailleurs » d’ici à 2030, la campagne s’engage à renouveler son engagement en tentant d’éliminer le travail des enfants et promouvoir la sécurité et la santé au travail.

Dans cette optique, la campagne lance un appel mondial et agit de façon coordonnée pour contrer de telles pratiques. Engagée à l’échelle mondiale, elle invite les organisations à répondre à 7 missions clé énumérées dans son dossier« Génération Sécurité et Santé ». Ces missions visent à promouvoir des stratégies fondées sur l’éducation et la communication afin de mettre fin au travail dangereux des enfants. L’ILO conclut qu’atteindre de tels objectifs favoriserait « l’entrée dans la vie active d’une génération de travailleurs productifs, justement rémunérés et capables de contribuer à la justice sociale et à la croissance économique ».

la sécurité et la santé au travail, qu’en est-il de la France ?

En France, bien que la problématique diffère, l’exposition à des facteurs de risques tels que le stress, la pression professionnelle ou les accidents de manutention continue d’augmenter et affecte de plus en plus de salariés. Selon l’ observatoire du stress au travail , 24% des salariés français seraient en situation d’hyperstress au quotidien. Aujourd’hui, on estime que 3,2 millions de français seraient exposés à un risque élevé de burn out et d’épuisement au travail. Une situation qui pourrait peut-être changer …

D’après une étude réalisée par ADREA MUTUELLE*, différentes pratiques permettraient de contrer de tels risques. Les résultats de l’enquête ont révélé que 51% des français estiment pouvoir se préserver du stress. Comment ? en distinguant vie professionnelle et vie privée ! le mieux serait donc d’adopter les bons réflexes. En voici quelques-uns à ne pas négliger :

  • Éviter la sédentarité
  • Pratiquer une activité physique régulière
  • Eviter de consulter ses mails le soir et le weekend
  • Couper son portable professionnel en arrivant chez soi
  • S’accorder des moments entre collègues sans parler travail
  • Faire des pauses régulières dans la journée,


* selon une enquête ADREA mutuelle réalisée par internet auprès d’un échantillon de 1000 francais, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus – février 2018

Lina R., Journaliste Scientifique

– « Génération sécurité et santé ». OIT. Consulté le 19 avril 2018.
– « Global estimates of child labour, results and trends 2012-2016 »OIT. Consulté le 19 avril 2018.
– « Burn out : la commission examine un rapport d’information ». Assemblée nationale. Consulté le 24 avril 2018.
Lina R.
Journaliste scientifique.
Grande admiratrice des métabolismes Biochimiques et physiologiques.
Devise : « apporter la santé par la nutrition et l’innovation digitale »
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.