Les antibiotiques : agir contre l’antibiorésistance

Sep 25, 2015 par

L’antibiorésistance est un problème majeur de santé publique. L’étude BURDEN sur l’impact de l’antibiorésistance en France, réalisée par l’Institut National de Veille Sanitaire, a été rendue publique par la Ministre de la Santé Madame Marisol Touraine.

Une menace nationale : l’antibiorésistance

Chaque année, en France, 160 000 personnes contractent une infection avec un germe multirésistant et 8% en meurent, soit 13 000 personnes. Pour lutter contre la multiplication des bactéries résistantes, le gouvernement souhaite mener un grand plan d’action avec pour objectif, d’ici à 2017, de réduire de 25% la consommation d’antibiotiques, et de passer sous le seuil des 10 000 décès par an imputables à l’antibiorésistance.

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement souhaite privilégier un plan d’action en trois points :

  • le développement de la recherche, et de l’innovation sur l’antibiorésistance ;
  • la communication auprès du grand public, en poursuivant la sensibilisation sur l’utilisation des antibiotiques ;
  • encourager la recherche pour le développement de nouveaux antibiotiques.

Antibiotiques : pénicillines, tétracyclines et macrolides

Entre 2000 et 2013, il y a eu une baisse de 10,7% de la consommation d’antibiotiques en France, avec toutefois une augmentation de 5,9% depuis 2010. Les antibiotiques les plus prescrits en ambulatoire (consultations en ville) sont les pénicillines à large spectre (23,7%), les tétracyclines (20,4%) et les macrolides (15,6%). En 2013, la France était à la 4ème place des pays européen les plus consommateurs d’antibiotiques, derrière la Belgique, la Roumanie et la Grèce.


Source :
ANSM

Pierre M.
Journaliste scientifique
Passionné par les nouvelles technologies, le web et le canyoning.
Il a un intérêt particulier pour les médecines douces.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.