La lumière bleue des LED néfaste pour la santé … et l’environnement

Jun 9, 2019 par

L’éclairage LED envahit de plus en plus nos espaces intérieurs, personnels comme professionnels, mais aussi les environnements urbains. La lumière bleue qu’il émet est-elle sans danger pour la santé et pour l’environnement ? Un rapport de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES) vient de paraître et met en avant les effets néfastes des lumières LED.

lumiere-led-nefaste

Les LED et la lumière bleue

La technologie LED (Diode ElectroLuminescente) se développe partout, dans les maisons et les appartements, dans les espaces de travail, sur les tablettes et les ordinateurs, dans les rues, …. Le point commun de tous les objets fonctionnant avec la LED est d’émettre une lumière bleue. La lumière bleue correspond à une partie du spectre lumineux, située dans les basses longueurs d’onde, entre 380 et 500 nm. Cette lumière bleue, devenue si familière pour de nombreuses personnes, est pourtant pointée du doigt par les autorités sanitaires.

En 2010, dans un premier rapport sur le sujet, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES) mettait en garde contre les effets délétères possibles de la lumière bleue des LED. Très récemment, l’ANSES vient de publier un nouveau rapport, prenant en compte les dernières expertises sur le sujet. Un rapport qui ne s’avère pas très rassurant.

Un impact négatif sur la santé et l’environnement

Les dernières études menées sur la technologie LED ont montré que la lumière bleue émise est potentiellement néfaste pour la santé, à au moins deux niveaux :

  • Une toxicité directe sur la rétine, pouvant entraîner une baisse de l’acuité visuelle, même en cas d’exposition brève ;
  • Une augmentation du risque de DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age) en cas d’exposition chronique ;
  • Un risque d’éblouissement notamment avec les phares LED, qui peuvent être sources d’accidents notamment chez les personnes âgées ;
  • Un impact sur l’horloge biologique et le sommeil, lorsque les personnes s’exposent à la lumière bleue des LED en fin de journée.

D’autres effets des lumières LED sur la santé pourraient provenir de la variabilité importante de l’intensité lumineuse. Cette variabilité peut entraîner des maux de tête ou une fatigue visuelle, en particulier chez les enfants et les adolescents.

Mais la santé ne serait pas la seule victime des LED, qui pourraient également impacter l’environnement et la biodiversité. Les études scientifiques montrent une augmentation de la mortalité et une réduction de la biodiversité animale et végétale dans les milieux éclairés la nuit.

Des recommandations pour limiter l’exposition à la lumière bleue

Face à de tels constats, l’ANSES a émis dans son dernier rapport plusieurs recommandations visant à limiter l’exposition de la population à la lumière LED riche en bleu. Ses principales recommandations sont les suivantes :

  • Privilégier autant que possibles des éclairages domestiques, de type « blanc chaud » ;
  • Limiter l’exposition de la population, et en particulier des enfants et des adolescents, à la lumière bleue des écrans le soir et la nuit ;
  • Faire évoluer la réglementation sur la technologie LED.

Par ailleurs, l’ANSES met en garde le grand public sur l’efficacité des moyens de protection contre la lumière bleue. Les verres traités, les lunettes de protection ou les écrans spécifiques auraient une efficacité variable et leur capacité à préserver le rythme biologique ne serait pas prouvée à ce jour. Des critères de performance pourraient être définis pour aider la population à mieux choisir ces moyens de protection.

Sur le plan de l’environnement, la coupure ou la réduction de l’éclairage public la nuit est la principale mesure capable de réduire l’effet des éclairages LED sur la biodiversité. Certaines villes françaises ont déjà adopté la mesure et d’autres envisagent de le faire prochainement.

Présentées comme un progrès technologique et une solution plus économe sur le plan énergétique, les éclairages LED semblent pourtant présenter une lourde facture sur le plan de la santé et de l’environnement ! Une facture qui pourrait peut-être compromettre leur avenir …

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Effets sanitaires des systèmes d’éclairage utilisant des diodes électroluminescentes (LED). ANSES. Consulté le 07 Juin 2019.
– AVIS et RAPPORT de l’Anses relatif aux effets sur la santé humaine et sur l’environnement (faune et flore) des systèmes utilisant des diodes électroluminescentes (LED). ANSES. Consulté le 07 Juin 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.