Illustration 3D du cancer de l'œsophage chez un être humain

Diagnostic et traitement

Comment diagnostiquer un cancer de l’œsophage ?

Dans la plupart des cas, le cancer de l’œsophage est évoqué devant la présence de certains symptômes caractéristiques comme :

  • Une dysphagie progressive ;
  • Une altération de l’état général (fatigue, amaigrissement, perte d’appétit) ;
  • Des régurgitations, un hoquet ou une mauvaise haleine.

Le diagnostic nécessite un examen clinique du patient associé à une endoscopie de l’œsophage et de l’estomac. Des biopsies peuvent être effectuées pendant l’endoscopie puis analysées en laboratoire afin de confirmer le diagnostic.

D’autres examens d’imagerie peuvent être prescrits dans le but d’évaluer l’extension du cancer.

Quels traitements ?

Il existe divers traitements possibles pour un cancer de l’œsophage : un traitement par endoscopie, la chirurgie, la chimiothérapie ou la radiothérapie. Ils peuvent être utilisés seuls ou en association.

Le traitement choisi diverge selon le type de cancer de l’œsophage. La meilleure approche thérapeutique est préalablement discutée et débattue lors d’une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) qui réunit plusieurs professionnels, dont l’oncologue et l’hépato-gastro-entérologue. A l’issue de celle-ci, un compte-rendu ainsi qu’un exemplaire du programme personnalisé de soin (PPS) est remis au médecin traitant du patient. Ainsi, selon les cas, l’objectif du traitement est de :

  • Supprimer la tumeur ou les métastases ;
  • Ralentir le développement de la tumeur et ses métastases ;
  • Réduire le risque de récidive ;
  • Traiter les symptômes.

Lorsque le cancer est précoce, le traitement de référence repose sur une résection endoscopique de la tumeur. La chirurgie peut être proposée en alternative.

En cas de cancer localisé, c’est la chirurgie qui est le traitement de référence. On parle d’œsophagectomie. Autrement dit, l’œsophage entier ou en partie est retiré. La continuité de l’œsophage est rétablie dans le même temps par chirurgie de reconstruction. Une chimiothérapie seule ou associée à une radiothérapie (radio chimiothérapie) peut également être proposée.

Pour le cancer localement avancé, une radio chimiothérapie préopératoire est habituelle. Elle peut être proposée aussi en cas de contre-indication à la chirurgie.

Enfin, le traitement de référence du cancer métastatique est la chimiothérapie. L’objectif est alors de ralentir la progression de la maladie et soulager le patient.

Charline D., Docteur en pharmacie

– Cancer de l’œsophage. Société Nationale Française de Gastro-Entérologie. Consulté le 23 mai 2019.
– Syndrome de Plummer-Vinson. Orphanet. Consulté le 23 mai 2019.
– Cancer de l’œsophage. Cancer environnement. Consulté le 23 mai 2019.
– Le cancer de l’œsophage : points clés. Institut national du cancer. Consulté le 23 mai 2019.