On définit les radiodermites comme l’ensemble des réactions provoquées par une irradiation sur la peau. L’apparition de radiodermite a lieu généralement entre la 5ème et 10ème séance de radiothérapie.
En 1896, Henri Becquerel décrivait les effets produits par un tube contenant de la matière radioactive oublié dans une poche de veste sur sa peau. Les rayonnements lui avaient causé un érythème semblable à celui provoqué par un coup de soleil.
Jusqu’en 1930, les doses de radiothérapie étaient déterminées en référence à un signe clinique bien précis : l’érythème cutané, véritable « coup de soleil » provoqué par les rayons X.
On distingue les radiodermites aiguës et les radiodermites chroniques.
séance de radiothérapie pouvant causer des radiodermites

Radiodermites aiguës

Les radiodermites aiguës correspondent à des lésions précoces survenant pendant ou après (quelques jours ou quelques semaines) une irradiation.
La sévérité de la radiodermite est classée en grade :

Grade 0Pas de modification cutanée.
Grade 1Érythème folliculaire modéré, dépilation, desquamation sèche ou diminution de la sudation.
Grade 2Érythème brillant, rouge vif, ou desquamation suintante non confluente au niveau des plis cutanés ou des sillons, ou œdème modéré.
Grade 3Desquamation suintante (ailleurs qu’au niveau des plis cutanés), ou œdème prenant le godet, ou saignement induit par petit traumatisme ou abrasion.
Grade 4Ulcération, hémorragie, nécrose.

Radiodermites chroniques

Ce sont des lésions qui apparaissent tardivement et qui sont caractérisées par une peau ayant perdu tonicité et épaisseur :

  • La peau est mince, parcheminée, sensible à la moindre agression, au moindre choc.
  • La peau est parcourue par de minuscules vaisseaux comme dans la couperose.
  • Elle est recouverte en totalité d’une pigmentation serrée.

Ces lésions qui deviennent chroniques présentent un risque d’évolution vers un cancer de la peau.

Prévention des radiodermites

la douche avant une radiotherapiePour prévenir les éventuels effets indésirables de la radiothérapie, voici quelques conseils :

Avant la radiothérapie

  • Préparer votre peau et en prendre soin avant la première séance de radiothérapie.
  • Se laver une fois par jour (douche, bain, gant de toilette) avec des savons qui n’assèchent pas la peau.
  • Sécher avec une attention particulière les zones un peu humides (exemple : sous les bras).
  • Hydrater votre peau avec une crème ou un lait jusqu’à la veille du début du traitement.
  • Veiller à ne pas avoir la peau irritée ou blessée là où vous allez être irradié.

Pendant le traitement

radiodermite : utiliser un savon sans alcool

  • Prendre une douche ou se laver au gant de toilette au moins une fois par jour. Veiller à ne pas décoller ou effacer les « marquages » faits sur votre peau au début du traitement car ils servent à délimiter le champ d‘irradiation pendant toute la durée du traitement.
  • Se laver avec un savon neutre ou un « savon sans savon » ou pain dermatologique car ils ne contiennent ni parfum, ni conservateur. Les savons parfumés ou contenant de l’alcool assècheraient la peau.
  • Se sécher délicatement, en « tamponnant » avec une serviette propre et douce, plus particulièrement dans les plis ou au niveau de zones humides (sous les bras, dans le cou, aux plis de l’aine, etc.). Ne pas se sécher rapidement, en « frottant » ou avec une serviette rêche car l’humidité favorise l’apparition de problèmes cutanés. La peau est fragile et ne supporte aucun traumatisme.
  • N’utiliser aucun produit parfumé (déodorant, parfum, eau de toilette, eau de Cologne…)
  • Laver à l’eau et se sécher minutieusement plusieurs fois par jour si besoin.
  • Éviter de se raser (au niveau du « champ d‘irradiation » ou à proximité de cette zone) car la peau est fragile et ne supporte aucun traumatisme. Si cela est indispensable, utiliser un rasoir électrique.
  • N’appliquez aucune crème, lait ou pommade pendant le traitement, excepté sur prescription de votre radiothérapeute car toute substance hydratante pourrait favoriser ce qu’on appelle “l’effet bolus” qui correspond à une augmentation de la toxicité des rayons à la surface de la peau.
  • Porter des vêtements confortables, amples, larges et souples (exemple : coton, soie). Éviter les vêtements à base de matières synthétiques, des sous-vêtements à armature ou trop serrés (pour les traitements du sein) car la peau ne supporte aucune irritation, aucun traumatisme.
  • Protégez-vous du soleil.

En cas de radiodermite

En cas de radiodermite, il est important de surveiller la peau régulièrement.

conseil médecinEn cas d’apparition des rougeurs, petits boutons ou petites plaies pendant le traitement ou immédiatement après, en parler au radiothérapeute car lui seul est habilité à prescrire un traitement adapté.


jusqu'à un an après une radiodermite il faut se protéger du soleil

Après le traitement

Hygiène

Après le traitement il faut conserver une bonne hygiène corporelle (toilette complète une fois par jour) en se lavant avec un savon neutre ou un savon surgras (enrichi en éléments sur-graissants). Les réactions cutanées peuvent apparaître dans les jours qui suivent l’arrêt du traitement, c’est pourquoi il est nécessaire de rester vigilant.
Après 3 à 4 semaines il est possible de reprendre des bains.

Soins

Après le traitement il est nécessaire d’appliquer des crèmes, laits ou huiles hydratantes jusqu’à ce que la peau retrouve sa couleur et son aspect initiale et de protéger les zones irradiées du soleil jusqu’à un an après le traitement.

conseil médecinNe pas hésiter à demander conseil à un radiothérapeute ou à un soignant si la peau est abîmée ou si de petites plaies apparaissent secondairement au traitement.