Capillaroscopie

La capillaroscopie est une technique d’étude des vaisseaux sanguins cutanés. Cet examen permet de diagnostiquer certains troubles de la circulation tels que les vascularites par exemple.

capillaroscopie

Définition et objectif de l’examen

Une capillaroscopie est un examen médical consistant à examiner les petits vaisseaux sanguins, appelés capillaires, au niveau des cuticules présentes sur le pourtour des ongles des mains. En effet, la peau est, à ce niveau-là, peu épaisse, les capillaires sont bien visibles.  On parle fréquemment de capillaroscopie péri unguéale.

À savoir ! Les capillaires peuvent aussi être observés ailleurs, par exemple au niveau de la lèvre inférieure, de la langue ou de l’oeil.

L’objectif est d’analyser la qualité de la circulation sanguine de ces petits vaisseaux à l’aide d’un microscope. Cet examen est simple et sûr. Il est pratiqué depuis le début des années 1900.

Il est fréquemment indiqué pour diagnostiquer des « acrosyndromes », c’est-à-dire des troubles de la circulation des extrémités (mains et pieds). Le syndrome de Raynaud est le plus connu. La capillaroscopie peut aussi être utile pour étudier certaines maladies systémiques (autrement dit, les maladies affectant plusieurs organes comme la sclérodermie, par exemple qui est une maladie auto-immune caractérisée par le durcissement de la peau).

Préparation

Il n’existe aucune préparation particulière pour la capillaroscopie. L’examen ne requiert aucune anesthésie puisqu’il est indolore. Il n’existe aucune contre-indication.

Il est recommandé d’arriver le jour du rendez-vous, sans vernis à ongles. Il est également conseillé de ne pas avoir fumé.

Juste avant l’examen, il est nécessaire de se nettoyer les doigts à plusieurs reprises avec une solution savonneuse et une eau tiède. Il ne faut pas avoir recours au brossage qui peut provoquer des irritations voire des micro-hémorragies pouvant gêner l’examen et son interprétation. La peau doit être propre et  vierge de tous microtraumatismes.

Déroulement de la capillaroscopie

Une capillaroscopie est un examen simple et rapide. Il consiste simplement à observer des capillaires au travers de la peau. L’examen dure entre 5 et 10 minutes.

Lors de la consultation dédiée à la réalisation de l’examen, le patient doit poser sa main sur une plaque lumineuse. Le médecin procède ensuite au nettoyage d’un des ongles de la main avec un antiseptique. Il place une goutte d’huile ou de paraffine (pour rendre la peau transparente) et observe au microscope (qui grossit entre 50 et 200 fois) la peau du rebord de l’ongle. Il note le nombre, l’aspect et la perméabilité des capillaires qu’il observe. Le microscope est couplé à une caméra numérique et à un ordinateur. Des photos peuvent être réalisées pour d’éventuelles comparaisons ultérieures. Cet examen est indolore et sera pratiqué sur tous les doigts des deux mains à l’exception des pouces.

À savoir ! L’examen est effectué à température ambiante, soit entre 22 et 26°C de manière à éviter tout phénomène de vasoconstriction (réduction du calibre des vaisseaux par contraction de leurs parois) en lien avec le froid

Suites de l’examen

Le patient reprend immédiatement ses activités habituelles après l’examen.

Un capillaire en bonne santé ressemble à une boucle rouge en forme d’épingle à cheveux ininterrompue. Plusieurs anomalies peuvent être détectées : irrégularité du capillaire, élargissement ou rétrécissement, fusion de plusieurs capillaires, etc.

En cas de Syndrome de Raynaud, la capillaroscopie est normale.

Charline D., Docteur en pharmacie

– Capillaroscopie. Larousse. Consulté le 7 février 2019.
– Phénomène de Raynaud. Ameli. Consulté le 7 février 2019.