Electrorétinogramme - Image d'illustration

L'examen médical

Précaution et préparation

Lentille de contactL’examen est parfois pratiqué sous anesthésie générale, notamment chez les enfants. L’ophtalmologue indiquera les modalités de l’examen lorsque celui ci nécessite une hospitalisation.

Une électrorétinographie nécessite généralement une dilatation des pupilles qui peut rendre la conduite d’un véhicule dangereuse. En effet, la vision est floue et l’œil est sensible à l’éblouissement. Il est donc conseillé de se rendre à l’examen en transport public ou accompagné d’un proche.

Par ailleurs, les individus portant habituellement des lentilles de contact doivent les retirer 24h avant l’examen et ne les remettre que 24h après.

Déroulement de l’examen

L’examen est indolore grâce à l’administration d’un collyre permettant d’insensibiliser l’œil la journée de l’examen.

L’examen peut être réalisé au cabinet ophtalmologique, ou à l’hôpital si une anesthésie est nécessaire. Il peut être réalisé par une ophtalmologue ou un orthoptiste. L’examen dure en moyenne 45 à 60 minutes.

Un électrorétinogramme peut être pratiqué en position assise, ou en position couchée. Il faut être le plus détendu possible, et fixer de manière stable les flashs délivrés.

Après les explications nécessaires sur l’examen, le patient est installé sur le fauteuil ou la table d’examen. Le patient est ensuite équipé des électrodes qui vont être posées à la surface de chaque œil. Selon les protocoles, cela peut être une lentille ou un petit fil. Pour éviter tout inconfort, un collyre anesthésiant est appliqué juste avant la pose. Il est également préférable d’attendre que la pupille soit complètement dilatée de façon à ce que l’énergie lumineuse qui arrive sur la rétine soit constante.

Les impulsions lumineuses sont ensuite envoyées. Au cours de l’examen, l’ambiance lumineuse de la pièce ainsi que l’intensité des impulsions lumineuses varient. L’examen se déroule en deux phases : une phase dans l’obscurité et une phase dans la lumière.

Pour la phase dans l’obscurité, le patient est placé dans une salle obscure, sous la surveillance du praticien, pendant une vingtaine de minutes. Le patient place son visage devant l’appareil, et doit regarder droit devant lui. Des flashs lumineux sont émis par l’appareil pendant plusieurs minutes (environ 4).

La phase dans la lumière se déroule dans une pièce éclairée. Le patient garde le visage face à l’appareil pendant 10 minutes. Des flashs sont à nouveau émis par l’appareil, le patient doit toujours fixer droit devant.

Suites de l’examen

Malgré l’utilisation d’un gel de protection, les lentilles de contact sont parfois être à l’origine d’une irritation passagère nécessitant l’instillation d’un collyre, l’application d’une pommade ou plus exceptionnellement la pose d’un pansement oculaire.

Charline D., Docteur en pharmacie

– L’électrorétinogramme (ERG). SFO. Consulté le 26 juin 2020.
– L’électrorétinogramme. LAROUSSE. Consulté le 26 juin 2020.
– L’électrorétinogramme ERG. SENSGENE. Consulté le 26 juin 2020.