Syndrome métabolique

Quelle prise en charge face au syndrome métabolique ?

Syndrome métabolique - Manger sainementEn premier lieu, il est possible de prévenir le syndrome métabolique. Les deux principaux facteurs de prédisposition au syndrome métabolique sont l’insulinorésistance et l’obésité abdominale. L’hygiène de vie, en particulier l’alimentation et l’activité physique, est donc au cœur de la prévention du syndrome métabolique. De récentes études semblent par ailleurs indiquer qu’il existe une prédisposition génétique au syndrome métabolique, ce qui pourrait permettre de mieux cibler les stratégies de prévention.

Compte tenu des perturbations associées au syndrome métabolique et des risques pour la santé à moyen et long terme, il est fortement recommandé de détecter et de prendre en charge au plus tôt ce syndrome. La prise en charge repose principalement sur l’adoption et le maintien d’un mode de vie sain, basé sur plusieurs aspects principaux :

  • Une alimentation saine, équilibrée, riche en fruits et légumes frais, pauvre en graisses saturées, en sels et en sucres ;
  • La pratique d’une activité physique régulière et adaptée, au moins 30 minutes par jour 5 fois par semaine ;
  • La lutte contre la sédentarité pour réduire la durée quotidienne de temps passé à être assis ;
  • La perte de poids, puis le contrôle du poids corporel, si besoin en limitant les apports caloriques et en instaurant un régime adapté ;
  • Limiter voire stopper la consommation d’alcool ou de tabac.

Parfois, des médicaments peuvent être prescrits, en plus de la modification des habitudes de vie. Il s’agit généralement :

  • De médicaments améliorant la sensibilité à l’insuline ;
  • De médicaments destinés à normaliser les taux sanguins de lipides ;
  • De médicaments antihypertenseurs pour baisser la tension artérielle.

Lorsque l’obésité est sévère, une prise en charge spécifique peut être nécessaire et peut impliquer des traitements médicamenteux, voire le recours à une chirurgie bariatrique.

Une surveillance médicale régulière est également conseillée pour dépister le plus rapidement possible toute pathologie liée au syndrome métabolique. En cas de besoin, un suivi nutritionnel ou un coaching sportif peuvent être indiqués.

Si une complication apparaît, le médecin prescrit les traitements adaptés au cas spécifique de chaque patient.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Zoom sur le syndrome métabolique. Fédération Française de Cardiologie. Consulté le 8 mai 2019.
– Le syndrome métabolique : définition, épidémiologie, complications. Bonnet, Fabrice et Laville, Martine. 2005. Spectra Biologie 145 : 27-29.
– Le syndrome métabolique. Boursier, V. 2006. Journal des Maladies Vasculaires 31(4) : 190-201.