migraine-fiche-bandeau

La crise migraineuse

Comment agir en cas de crise migraineuse ?

crises-migraineuses-fi
Les crises migraineuses sont imprévisibles. Toutefois, des signes prémonitoires sont parfois identifiés la veille ou quelques heures avant la crise de migraine : fatigue ou hyperactivité, somnolence, bâillements répétés, irritabilité, sensation de faim, euphorie ou état dépressif, constipation, sensation de froid…

Des signes neurologiques particuliers, précédant la migraine, sont appelés « aura ». Ces symptômes s’installent progressivement en quelques minutes et peuvent durer de 30 minutes à 1 heure. Ces migraines avec aura concerneraient près de 20 à 30% des migraineux.

Lorsque la migraine apparaît, l’aura disparaît totalement. Ces signes annonciateurs ont pour habitude de se produire du côté opposé de la tête à celui de la migraine et peuvent différer selon les personnes.

  • L’aura peut être d’ordre visuelle : apparition de taches, points lumineux, perception déformée, vision floue, voire perte d’une partie du champ de vision ; On parle aussi dans ce cas présent de migraine ophtalmique.
  • Mais aussi d’ordre sensitive : fourmillements et engourdissements d’un bras, du visage, picotements des doigts ou des lèvres ;
  • Et enfin d’ordre aphasique : difficultés à s’exprimer, sensation de manque de mot.

Si le patient décide de ne pas prendre de traitement, la durée de la crise peut être de l’ordre de quelques heures (pas plus de 6 heures chez la moitié des migraineux). Chez environ 10% des personnes, la crise peut durer toutefois plus de deux jours.

Après la crise un bien-être est ressenti, ainsi qu’une grande fatigue parfois, qui peut durer plusieurs jours. Les critères IHS (Internationale Headache Society) définissent le caractère migraineux de la crise. La fréquence des crises de migraine est variable d’une personne à l’autre, de quelques-unes par an à plusieurs par mois.

Les maux de tête peuvent survenir à n’importe quel moment, il se peut alors que le patient n’ait pas toujours à disposition les médicaments nécessaires pour le soulager.

Voici quelques bons gestes simples à adopter :

  • S’allonger dans une pièce calme et plutôt sombre ;
  • Déposer un gant de toilette froid sur son front ;
  • Ne pas hésiter à boire beaucoup d’eau pour éviter une déshydratation trop importante.