Le cerveau, lieu des traumatismes crâniens

Symptômes d'un traumatisme crânien

Les traumatismes crâniens entraînent immédiatement une perte de conscience, qui peut être brève ou prolongée, selon l’importance des lésions. Elle peut ainsi aller d’une simple perte de connaissance à un coma profond.

L’intensité et la localisation du choc peuvent être variables, ce qui conditionne l’importance des lésions cérébrales et vasculaires et donc le pronostic du patient. Les lésions peuvent concerner :

  • Le cerveau, principal organe touché, c’est la commotion cérébrale;
  • L’ensemble de l’encéphale ;
  • Le système vasculaire de la boîte crânienne, avec la formation possible d’hématomes ou la survenue d’hémorragies intracrâniennes ;
  • Beaucoup plus rarement, le cervelet ou le tronc cérébral.
Encephale et traumatismes crâniens

Deux grands types de lésions sont observés au cours d’un traumatisme crânien :

  • Des lésions cérébrales provoquées par des phénomènes d’accélération, de décélération ou de rotation du cerveau, étirant ou cisaillant les neurones.
  • Des contusions ou lésions focales, le plus souvent hémorragiques, lorsque le cerveau se heurte à un obstacle dur à l’intérieur de la boîte crânienne.