amblyopie-ophtalmologie

Diagnostic et traitement

Quel diagnostic ?

amblyopie-trouble-diagnosticUn dépistage de l’amblyopie (et du strabisme) est recommandé chez tous les enfants avant l’entrée à l’école.

Si l’amblyopie n’est pas diagnostiquée avant l’âge de 8 ans, auquel le système visuel est généralement mature, elle peut devenir irréversible.

Le diagnostic est ophtalmologique. En effet, l’anomalie visuelle est diagnostiquée grâce à la mesure précise de l’acuité visuelle et un fond de l’œil. Selon les résultats, l’acuité visuelle est classée en trois groupes : profonde, moyenne et légère.

Un examen du fond de l’œil est utile pour observer les structures de l’œil en arrière du cristallin, et plus particulièrement la rétine. C’est un examen indolore réalisé par un ophtalmologiste. Il sert à dépister certaines atteintes oculaires (rétinopathie diabétique, dégénérescence maculaire liée à l’âge, etc.).

À savoir ! Un test simple qui peut être réalisé par les parents qui consiste à étudier le comportement d’un sujet lorsqu’on lui cache un œil puis l’autre, permet de mettre en évidence une amblyopie. Toute réaction asymétrique doit conduire à une consultation.

Quel traitement ?

Lorsque l’amblyopie est détectée précocement, avant l’âge de 6 ans, elle peut être traitée. Chez les enfants, le diagnostic précoce est primordial afin de profiter de leur élasticité cérébrale dans le but de rééduquer leur cerveau. Plus le diagnostic est précoce, plus la récupération de l’acuité visuelle est meilleure.

En dehors de la prise en charge de la cause de l’amblyopie (port de lunettes, chirurgie, traitement du strabisme), le traitement de cette dernière consiste à cacher l’œil sain pour forcer celui qui voit mal à travailler. C’est un traitement long et contraignant pour les petits, mais efficace. Un traitement bien suivi et mis en place précocement permet de récupérer une bonne vision.

Un contrôle ophtalmologique régulier est nécessaire afin de s’assurer que la vue de l’œil sain occulté ne baisse pas. C’est également pour cette raison que l’œil sain ne doit pas être recouvert 24h sur 24, ou uniquement sur de courtes durées.

Des séances d’orthoptie peuvent être prescrites en complément dans certains cas afin de compléter la rééducation.

Parfois, le fait de cacher l’œil sain ne suffit pas, par exemple en cas d’anomalie oculaire. Dans ce cas, on parle d’amblyopie fonctionnelle. Une chirurgie doit être envisagée en complément du cache de l’œil.

Charline D., Docteur en pharmacie

– Amblyopie et son traitement. ASSOCIATION FRANCOPHONE DE STRABOLOGIE ET D’OPHTALMOLOGIE. Consulté le 4 mars 2020.
– Amblyopie. LE MANUEL MSD. Consulté le 4 mars.
– Strabisme. ASSOCIATION FRANCOPHONE DE STRABOLOGIE ET D’OPHTALMOLOGIE. Consulté le 4 mars.