Mars Bleu : un kit à faire chez soi pour dépister le cancer colorectal

Actualités Cancer Santé des séniors

Rédigé par Alexia F., publié le 19 mars 2021 et mis à jour le 16 mars 2022

A l’occasion de Mars bleu, le mois national de prévention et de dépistage du cancer colorectalSanté Sur le Net revient sur le dépistage organisé en France. Chaque année, 43 300 nouveaux cas de ce cancer sont diagnostiqués en France, et près de 17 000 personnes en décèdent. Il y a, par ailleurs, une nécessité d’accroître le dépistage. Entre 2019 et 2020, seuls 29% des 50 à 74 ans se sont fait dépister.

image d'un ruban bleu

Mars Bleu pour faire connaître le dépistage du cancer colorectal

Ce cancer présente la particularité d’évoluer lentement, insidieusement, parfois pendant de longues années, avant d’enfin se manifester. Pourtant, plus le diagnostic est posé précocement, plus le pronostic du patient est favorable. De plus, le dépistage précoce permet de retirer des polypes suspects, avant qu’ils ne deviennent éventuellement cancéreux.

À savoir ! Les polypes sont des excroissances qui se développent à partir de différents tissus de l’organisme. Ils peuvent notamment se retrouver dans l’intestin et le rectum. Tous les polypes ne sont pas cancéreux, certains sont bénins ou précancéreux

En France, les autorités de santé publique ont mis en place un programme national de dépistage organisé du cancer colorectal. L’opération Mars Bleu est l’occasion pour l’ensemble des acteurs de sensibiliser la population sur ce programme de dépistage.

Un dépistage précoce pour 90% de guérison

Le dépistage organisé s’adresse aux personnes âgées de 50 à 74 ans, une classe d’âge particulièrement exposée à ce cancer. Son objectif est de détecter dès les stades précoces un cancer débutant pour le traiter immédiatement et ainsi garantir les meilleures chances de guérison au patient.

Depuis le 1er mars 2022, les personnes concernées par le programme de dépistage peuvent commander leur kit de dépistage en ligne et le recevoir chez eux.  Il suffit de se connecter sur le site monkit.dépistage-colorectal.fr. Le test est à faire au domicile, puis à envoyer dans un laboratoire d’analyses pour y être traité. Le test est gratuit et l’Assurance Maladie rembourse à 100% les démarches entreprises. Ce nouvel outil permettre de faciliter et de diversité les modalités d’accès au test de dépistage. Vous pouvez d’ailleurs les retrouver chez votre médecin généraliste, votre gynécologue, votre hépato-gastroentérologue et en faisant appel à un médecin d’un centre d’examen de santé du régime général de l’Assurance Maladie. L’objectif est d’augmenter le taux de participation de la population cible au dépistage afin de sauver des vies.

Un moyen essentiel pour lutter contre un cancer meurtrier

Le kit de dépistage qui contient un test de recherche de sang dans les selles. En effet, certaines lésions précancéreuses et cancéreuses provoquent des saignements minimes, dont la trace peut être retrouvée dans les selles. Dans environ 4 % des cas, ce test est positif. Il est alors nécessaire de réaliser une coloscopie. Il s’agit d’un examen d’imagerie médicale, pratiqué le plus souvent sous anesthésie générale, destiné à voir l’intérieur du côlon et du rectum.

Pour les personnes présentant un risque élevé de cancer colorectal, d’autres modalités de surveillance et de dépistage sont proposées en fonction de chaque profil de patient, par exemple une coloscopie tous les 3 ou 5 ans.

Le dépistage organisé du cancer colorectal cible les personnes les plus exposées pour détecter le plus rapidement possible des lésions précancéreuses. Il constitue l’un des principaux moyens de prévention et de lutte contre ce cancer, qui reste la seconde cause de mortalité par cancer en France.

Publié et rédigé le 19 mars 2021 par Estelle B., Docteur en Pharmacie. Mis à jour par Alexia F., Docteure en Neurosciences, le 16 mars 2022.

Sources
– Le test de dépistage du cancer colorectal gratuit de 50 à 74 ans. ameli.fr. Consulté le 2 mars 2022.
– Lancement d’un site pour commander et recevoir chez soi son kit de dépistage du cancer colorectal. ameli.fr. Consulté le 2 mars 2022.
  • Coudert says:

    J’ai fait le dépistage depuis l’âge de 50 ans il est toujours revenu négatif ou f tout va bien . A 60 ans surprise perte de sang dans les selles bilan cancer bas rectum . Chimio radiothérapie opération re chimio et les souffrances et l’épée de Damoclès après chaque scanner il faut aussi apprendre à vivre 14 mois avec une poche sur le ventre le pire est la remise en continuité c.est à dire le retrait de la poche une horreur une souffrance chaque jour alors dites moi à quoi sert le dépistage ? J’espère que cela mon message servira à quelque chose merci

    Reply
    • L'équipe Santé sur le Net says:

      Bonjour,

      Merci de faire confiance à Santé sur le Net pour trouver des informations sur votre santé. Merci pour votre témoignage.
      Un forum est à votre disposition si vous souhaitez échanger entre patients. Vous pouvez le trouver ici : https://forums.sante-sur-le-net.com/index.php.
      Nous espérons que votre situation s’est améliorée et nous vous laissons témoigner de cette expérience sur le forum si vous pensez que ça pourrait aider d’autres patients qui se retrouveraient dans votre cas.

      Nous vous souhaitons une très bonne journée !
      L’équipe Santé sur le net.

      Reply
Ou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.