MASK : un outil innovant contre la rhinite allergique

Oct 7, 2018 par

Selon l’INSERM, près d’un Français sur 5 est concerné par la rhinite allergique. Cette pathologie si banale en apparence reste encore actuellement mal diagnostiquée et parfois mal contrôlée, avec des conséquences négatives sur la qualité de vie des personnes touchées. Face à un tel constat, les nouvelles technologies peuvent apporter des réponses intéressantes. Inspiré des nouvelles technologies, l’outil MASK est dédié à toutes les personnes concernées par la rhinite allergique.

mask

MASK contre la rhinite allergique

La rhinite allergique est une affection très fréquente, qui touche toutes les classes d’âge. Sa prise en charge recèle encore actuellement plusieurs difficultés :

  • Un diagnostic insuffisant, notamment pour certaines catégories de population, comme les jeunes enfants et les personnes âgées ;
  • Un mauvais contrôle de la maladie, malgré les traitements disponibles ;
  • Des conséquences négatives sur la qualité de vie, à travers des effets sur le sommeil, sur la scolarité ou sur la vie professionnelle.

Parallèlement, les nouvelles technologies occupent une place de plus en plus importante dans la vie quotidienne des Français, y compris pour tout ce qui touche à leur santé. Depuis 2015, un nouvel outil est disponible pour toutes les personnes touchées par la rhinite allergique : MASK, pour Mobile Airways Sentinel networK.

Des patients sentinelles

En quoi consiste l’outil MASK ? Outil simple d’information et de communication, MASK intervient à plusieurs niveaux de la rhinite allergique :

  • Le diagnostic ;
  • La prise en charge ;
  • L’évaluation de l’efficacité des traitements.

En pratique, les médecins allergologues sélectionnent des personnes atteintes de rhinite allergique, qui deviennent des sentinelles capables de signaler l’arrivée des allergies saisonnières.

Dès le début de la saison des pollens, ces sentinelles, géolocalisées par l’application, indiquent sur leur téléphone portable les signes cliniques d’allergie, les traitements utilisés et les conséquences au quotidien de leur rhinite. Deux fois par semaine, elles renseignent un questionnaire donnant des informations sur le contrôle de la rhinite allergique et sur l’observance des traitements (respect du traitement prescrit par le médecin).

Ces informations permettent aux médecins allergologues d’évaluer la prise en charge et l’état de santé des patients sentinelles, mais aussi de classer ces patients selon la sévérité de leurs symptômes, afin d’optimiser leur prise en charge en fonction des recommandations nationales et internationales en vigueur. Un outil puissant pour dresser le portrait de la rhinite allergique !

Près de 20 000 utilisateurs

L’outil MASK est destiné à tous les acteurs de santé, susceptibles d’intervenir dans la prise en charge de la rhinite allergique :

  • Les médecins allergologues, évidemment en première ligne ;
  • Les médecins généralistes, très impliqués dans le repérage des premiers signes, la détection des cas sévères et le suivi quotidien des patients ;
  • Les pharmaciens pour orienter les patients vers un médecin en cas de besoin ou conseiller des médicaments en vente libre, en complément des traitements prescrits.

Parallèlement, ces données cliniques, une fois rendues anonymes, peuvent être utilisées à des fins de recherche, pour améliorer les connaissances sur la rhinite allergique et entrevoir de nouvelles stratégies thérapeutiques.

MASK, et son application mobile gratuite Allergy Diary, sont développés en 16 langues et accessible dans 23 pays. Depuis son lancement en 2015 et grâce aux 17 000 utilisateurs enregistrés, ils ont déjà permis de réaliser plusieurs avancées importantes, pour améliorer le quotidien de toutes les personnes touchées par la rhinite allergique.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– MACVIA-ARIA Sentinel NetworK for allergic rhinitis (MASK-rhinitis): the new generation guideline implementation. Bousquet, J. and al. 2015. European Journal of Allergy and Clinical Immunology 70:1372–1392.
– Place des nouvelles technologies dans la prise en charge des patients allergiques. Bousquet, J. and al. 2018. Revue française d’allergologie 58:383-385. DOI: https://doi.org/10.1016/j.reval.2018.02.221.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.