Mauvaise haleine : La faute au masque ?

Sep 8, 2020 par

Fait surprenant, depuis la généralisation du port du masque, le nombre de consultations pour mauvaise haleine a considérablement augmenté ! Bien qu’aucune étude n’ait encore été menée sur le sujet, des dentistes américains confirment que porter le masque pourrait ne pas être sans conséquences sur l’hygiène bucco-dentaire.

femme qui sent son haleine dans un masque chirurgical

Qu’est-ce que la mauvaise haleine ?

On parle de mauvaise haleine quand l’odeur qui se dégage de la bouche s’avère incommodante. Même si elle constitue un problème de santé mineur, la mauvaise haleine peut handicaper socialement la personne qui en souffre.

En général, ce sont les bactéries présentes dans la bouche (sur la langue ou sur les dents) qui sont responsables de la mauvaise haleine. Plusieurs causes possibles ont été identifiées :

  • La consommation de certains aliments forts (ail, oignons, épices) qui, une fois digérés, sont transformés en composants potentiellement odorants jusqu’à leur élimination de l’organisme.
  • La consommation d’alcool ou de tabac.
  • La respiration par la bouche plutôt que par le nez.
  • Une mauvaise hygiène bucco-dentaire : en cas de brossage des dents incorrect ou insuffisant, les restes de nourriture sont colonisés par des bactéries produisant des composés chimiques malodorants à base de soufre.
  • Une infection bucco-dentaire : une carie ou une maladie parodontale
  • Certaines situations hormonales particulières. C’est le cas de la grossesse durant laquelle les taux importants d’hormones augmentent la production de plaque dentaire qui peut provoquer une mauvaise haleine.
  • La prise de certains traitements médicamenteux (par exemple antihistaminiques, antidépresseurs, antipsychotiques…).

À savoir ! Parfois, la mauvaise haleine peut être le symptôme de problèmes de santé plus graves comme une infection des sinus ou de la gorge, certains cancers, des problèmes métaboliques, un diabète, un reflux gastro-œsophagien ou une insuffisance hépatique ou rénale. Il conviendra donc d’en discuter avec son médecin traitant.

Masque et sècheresse buccale

Depuis la généralisation du port du masque, le nombre de consultations pour mauvaise haleine a considérablement augmenté ! Bien qu’aucune étude scientifique n’ait encore été menée sur le sujet, des dentistes américains confirment que porter le masque pourrait ne pas être sans conséquences sur l’hygiène bucco-dentaire.

Il faut dire que le masque constitue avant tout un barrage physique à l’air expiré par la bouche. Vu que les narines restent en contact prolongé avec cet air expiré chargé de composés sulfurés volatils, la mauvaise haleine se fait sentir rapidement ! D’après les médecins, ce sont plutôt les personnes ayant tendance à privilégier la respiration par la bouche plutôt que par le nez qui peuvent être concernées par ce problème.

À savoir ! Les médecins recommandent de veiller à ce que le masque ne soit pas trop serré. Car au plus il est hermétique, au plus on respirera sa propre haleine.

Le masque provoque par ailleurs un assèchement de la bouche par diminution de l’hydratation (on a tendance à moins boire en portant un masque) et de la salivation. Or la salive est un rince-bouche naturel qui contient des substances antibactériennes chargées d’éliminer les germes et les particules responsables de la mauvaise haleine.

À savoir ! La production de salive diminue pendant la nuit d’où la mauvaise haleine du matin !

Quelques conseils pour éviter la mauvaise haleine en portant le masque

Dès lors, dans ce contexte épidémique inédit où le port du masque s’avère indispensable pour se protéger et protéger les autres, comment éviter les problèmes de mauvaise haleine ? En commençant par suivre quelques conseils simples :

  • Hydratez-vous suffisamment tout au long de la journée (cela permettra également d’éviter les maux de tête).
  • Brossez-vous les dents deux à trois fois par jour (après chaque repas) et ne négligez pas vos visites chez le dentiste.
  • Adoptez une alimentation équilibrée. Evitez les produits trop sucrés ou trop forts comme l’ail, l’oignon, le café, le tabac, l’alcool.
  • Si vous utilisez un masque en tissu, lavez-le à 60°C parce qu’il peut renfermer des substances odorantes.
  • Favorisez la production de salive grâce aux bonbons à la menthe ou aux chewing-gums mais en veillant à ne pas trop en abuser pour des dents en bonne santé !

Enfin, une fois le problème de mauvaise haleine réglé, n’oubliez pas de prendre également soin de votre peau ! Car sous le masque, la beauté de la peau peut être mise à rude épreuve avec des problèmes de sécheresse ou d’irritation voire l’apparition de boutons… Solutions nettoyantes, crèmes hydratantes légères et crèmes apaisantes seront donc vos meilleures alliées !

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Le billet sciences. Le masque donne-t-il mauvaise haleine ? France Info. Consulté le 4 septembre 2020.
– Porter un masque donne-t-il mauvaise haleine ? Le Point. Consulté le 4 septembre 2020.

Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.