TROLAMINE PHARMA DEVELOPPEMENT 0,67 %, émulsion pour application cutanée (PRODUIT SUPPRIME LE 12/10/2017)

Erythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques.

Brûlures du premier et du second degré et toute autre plaie cutanée non infectée.


  • Erythème secondaire à des traitements radiothérapiques
  • Brûlure du 1er degré
  • Brûlure du 2ème degré
  • Plaie cutanée non infectée

Posologie

Voie cutanée

Population pédiatrique

Aucune donnée n'est disponible.

Mode d'administration

Erythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques : 2 à 3 applications quotidiennes, régulièrement espacées, en faisant pénétrer par un léger massage.

Brûlures du second degré et autres plaies cutanées : après nettoyage de la plaie, appliquer en couche épaisse en débordant largement la surface de la lésion et renouveler les applications afin de maintenir toujours un excédent d'émulsion sur la lésion. Recouvrir si besoin d'une compresse humidifiée et terminer le pansement. Ne pas utiliser de pansement absorbant sec.

Brûlures du premier degré : appliquer en couche épaisse jusqu'à refus de la peau. Faire pénétrer par un léger massage. Renouveler 2 à 4 fois par jour.

Les effets indésirables sont classés selon leur fréquence d'apparition, comme suit : peu fréquents (≥1/1000, <1/100), rares (≥1/10000, <1/1000) et très rares (<1/10000).

Troubles généraux et anomalies au site d'administration:

·Peu fréquent : douleurs modérées et transitoires de type picotement après application.

·Rare : allergie de contact.

·Très rare : eczéma de contact nécessitant l'arrêt immédiat du traitement.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.signalement-sante.gouv.fr.


  • Douleur à l'application
  • Picotement cutané
  • Allergie de contact
  • Eczéma de contact
  • Réaction allergique
  • Réaction cutanée localisée
  • Irritation cutanée
Contre-indications

Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

Plaie hémorragique.

Lésion infectée.

LISTE:

  • Plaie hémorragique
  • Lésion infectée

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Aucune étude d'interaction n'a été réalisée.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

TROLAMINE NEITUM 0,67 %, émulsion pour application cutanée n'a aucun effet ou un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Grossesse

Il n'y a pas de données chez la femme enceinte. Cependant, aucun effet n'est attendu chez la femme enceinte, ni sur le foetus.

Allaitement

Il n'y a pas de données chez la femme qui allaite. Cependant, aucun effet n'est attendu chez la femme allaitante, ni sur le nourrisson allaité.

Il n'y a pas de données sur le passage de la trolamine ou de ses métabolites dans le lait

Fertilité

Aucune de donnée de fertilité n'est disponible.

Durée de conservation :

3 ans.

Précautions particulières de conservation :

Pas de conditions particulières de conservation.

Après ouverture : ne pas conserver à une température inférieure à 0° C.

Forme : Emulsion pour application cutanée

Dosage : 0,67 %

Contenance : 186 g

Laboratoire Titulaire : ALEPT

Laboratoire Exploitant : NEITUM


Forme pharmaceutique

Emulsion pour application cutanée.


Composition exprimée par 100 g

Principes Actifs :
  • Trolamine (0.67 g)

Commentaire : Excipients : parahydroxybenzoate de méthyle sodé (E219), parahydroxybenzoate de propyle sodé (E217), propylèneglycol, sorbate de potassium.


Excipients :
  • Ethylèneglycol stéarate
  • Stéarique acide
  • Cétyle palmitate
  • Paraffine solide
  • Paraffine liquide légère
  • Perhydrosqualène
  • Huile d'avocat
  • Propylène glycol (Effet notoire)
  • Sodium alginate
  • Trolamine alginate
  • Potassium sorbate (Effet notoire)
  • Parahydroxybenzoate de méthyle sodé (Effet notoire)
  • Parahydroxybenzoate de propyle sodé (Effet notoire)
  • Eau purifiée
  • Arôme Campania :
    • Hexylcinnamique aldéhyde
    • Benzyle salicylate
    • Citronellol
    • Octahydrotétraméthylacétonaphtone
    • 2-octynoate de méthyle
    • Géraniol
    • Benzylique alcool
    • Rose kétones
    • Benzyle benzoate
    • Phénylacétique aldéhyde
    • Isoeugénol

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.