COLLU HEXTRIL 0,2 POUR CENT, collutoire (PRODUIT SUPPRIME LE 19/06/2015)

Traitement local d'appoint antibactérien des affections limitées à la muqueuse buccale et à l'oropharynx.
NB :devant les signes cliniques généraux d'infection bactérienne, une antibiothérapie par voie générale doit être envisagée.


  • Affection limitée à la muqueuse buccale et à l'oropharynx

Une à deux pulvérisations 3 fois par jour.

- Des manifestations d’hypersensibilité généralement cutanéo-muqueuses d’allure allergique, en particulier  angiœdèmes, et des réactions locales ont été rapportées.
- En raison de la présence, en tant qu'excipients, de dérivés terpéniques et en cas de non respect des doses préconisées :
. risque de convulsions chez le nourrisson et chez l'enfant,
. possibilité d'agitation et de confusion chez les sujets âgés.


  • Manifestation d'hypersensibilité
  • Réaction cutanéomuqueuse allergique
  • Angioedème
  • Intolérance locale
  • Convulsion chez l'enfant
  • Convulsion chez le nourrisson
  • Agitation chez le sujet âgé
  • Confusion chez le sujet âgé
Contre-indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à l’hexétidine ou à l’un des excipients
.
- Ne pas utiliser chez l'enfant de moins de 30 mois.
DECONSEILLE :
En cas d'allaitement, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament du fait de l'absence de données cinétiques sur le passage de dérivés terpéniques dans le lait et de leur toxicité neurologique potentielle chez le nourrisson.

LISTE:

  • Enfant au-dessous de 30 mois
  • Allaitement

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
- L'indication ne justifie pas un traitement prolongé d'autant qu'il pourrait exposer à un déséquilibre de la flore microbienne normale de la cavité buccale et de la gorge.
- Chez le nourrisson, l'utilisation des collutoires en flacons pressurisés et l'inhalation d'essence de menthe risquent d'induire un laryngospasme.
- Cette spécialité contient des dérivés terpéniques, en tant qu'excipients, qui peuvent abaisser le seuil épileptogène. A doses excessives, risques d'accidents neurologiques à type de convulsions chez le nourrisson et chez l'enfant. Respecter les posologies et la durée de traitement préconisées.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- En cas de persistance des symptômes au-delà de 5 jours et/ou de fièvre associée, la conduite à tenir devra être réévaluée.
- En cas d'antécédents d'épilepsie, tenir compte de la présence, en tant qu'excipients, de dérivés terpéniques.

LISTE:

  • Antécédent d'épilepsie

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

- L'utilisation simultanée ou successive d'autres antiseptiques est à éviter compte tenu des interférences possibles (antagonisme, inactivation...) notamment avec les dérivés anioniques.
- L'hexétidine est inactivée par les solutions alcalines.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

L'hexétidine est dépourvue de toxicité ; en effet, des doses massives n'ont pas permis de déterminer une DL50 en expérimentation animale.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

Allaitement :
En cas d'allaitement, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament du fait de l'absence de données cinétiques sur le passage de dérivés terpéniques dans le lait et de leur toxicité neurologique potentielle chez le nourrisson.

Durée de conservation :
3 ans.
Précautions particulières de conservation :
Récipient sous pression. Ne pas exposer à une température supérieure à 50°C.
Ne pas percer.
Ne pas jeter au feu même vide.

Forme : Collutoire

Dosage : 0,2 %

Contenance : 200 pulvérisations ou 1 flacon ou 40 ml

Laboratoire Titulaire : JOHNSON ET JOHNSON SANTE BEAUTE FRANCE

Laboratoire Exploitant : JOHNSON ET JOHNSON SANTE BEAUTE FRANCE


Forme pharmaceutique

Absence d'information dans l'AMM.


Composition exprimée par 100 ml

Principes Actifs :
  • Hexétidine (0.2 g)

Excipients :
  • Citrique acide monohydraté
  • Glycérol
  • Saccharine sodique
  • Sodium hydroxyde
  • Macrogol laurique ether
  • Eau purifiée
  • Arôme spearmint :
    • Anéthole
    • Eucalyptol
    • Menthol
    • Menthe huile essentielle
    • Ethyle formate
    • Propylène glycol
  • Gaz propulseur :
    • Azote (Pression = 5 bars)

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.