DINACODE, crème (PRODUIT SUPPRIME LE 20/07/2009)

Traitement d'appoint à visée décongestionnante au cours des affections respiratoires banales (rhumes, toux, bronchites simples).


  • Affection respiratoire

Voie cutanée. Ne pas avaler.
RESERVE A L'ADULTE.
1 application matin et soir sur la poitrine.

Possibilité de réaction allergique ou irritative.
En raison de la présence de dérivés terpéniques et en cas de non-respect des doses préconisées, possibilité d'agitation et de confusion chez les sujets âgés.


  • Réaction allergique
  • Réaction irritative
  • Agitation chez le sujet âgé
  • Confusion chez le sujet âgé
Contre-indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à l'un des constituants.
- Enfant de moins de 15 ans.
- Dermatoses et lésions cutanées en évolution.
- Ne pas appliquer sur les seins en cas d'allaitement.
DECONSEILLE :
Allaitement : en cas d'allaitement, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament du fait de l'absence de donnée cinétique sur le passage des dérivés terpéniques dans le lait, de leur toxicité neurologique potentielle chez le nourrisson.

LISTE:

  • Enfant de moins de 15 ans
  • Dermatose
  • Peau lésée
  • Application sur les seins en cas d'allaitement
  • Allaitement

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
- Respecter les conseils de posologie et d'utilisation, en particulier :
. ne pas appliquer sur une surface étendue du corps,
. ne pas appliquer sur les seins en cas d'allaitement,
. ne pas utiliser chez l'enfant.
- En cas de réaction cutanée de type allergique ou irritatif, interrompre le traitement.
- Suspendre le traitement si la sensation de chaleur devient trop vive.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Si les symptômes persistent et/ou s'accompagnent de signes de surinfection, il conviendra de réévaluer la conduite thérapeutique.
- Eviter tout contact avec les yeux, les muqueuses et les plaies.
- Bien se laver les mains après usage.
- En cas d'antécédents d'épilepsie, tenir compte de la présence de dérivés terpéniques.
- Grossesse : en clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à ce médicament est insuffisant pour exclure tout risque. En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse.

LISTE:

  • Yeux
  • Muqueuse
  • Plaie
  • Antécédent d'épilepsie
  • Grossesse

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Sans objet.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Sans objet.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

Grossesse :
En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour.
Toutefois, le suivi de grossesses exposées à ce médicament est insuffisant pour exclure tout risque.
En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse.
Allaitement :
En cas d'allaitement, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament du fait :
- de l'absence de donnée cinétique sur le passage des dérivés terpéniques dans le lait,
- et de leur toxicité neurologique potentielle chez le nourrisson.

Durée de conservation :
3 ans.

Forme : Crème

Laboratoire Titulaire : TRADIPHAR

Laboratoire Exploitant : TRADIPHAR


Forme pharmaceutique

Absence d'information dans l'AMM.


Composition exprimée par 100 g

Principes Actifs :
  • Quinine sulfate (0.5 g)
  • Cinéole (1 g)
  • Térébenthine (2 g) huile essentielle (type Portugal)
  • Pin (2 g) de sibérie (huile essentielle)
  • Romarin (1.5 g) huile essentielle
  • Serpolet (1.5 g) huile essentielle
  • Thym (2 g) huile essentielle
  • Niaouli (2 g) huile essentielle

Excipients :
  • Paraffine liquide légère
  • Eau purifiée
  • Glycéryle stéarate et
  • Polyoxyéthylèneglycol stéarate 4000
  • Glycérides polyglycolysés saturés (LA M 2130 CS)

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.