POSOLOGIE

1 comprimé contient 100 mg de chloroquine base.

PALUDISME:

Traitement curatif du paludisme chez l'adulte et l'enfant de plus de 10 kg (soit environ 1 an):

Adulte de poids supérieur ou égal à 60 kg:

1er jour: 600 mg (6 comprimés) en 1 prise, puis 300 mg (3 comprimés) 6 heures plus tard.

2ème et 3ème jours: 300 mg (3 comprimés) en 1 prise par jour à heure fixe.

Adulte et enfant dont le poids est compris entre 10 et 60 kg:

1er jour: 10 mg/kg en 1 prise, puis 5 mg/kg 6 heures plus tard.

2ème et 3ème jours: 5 mg/kg en une prise par jour.

Pour l'enfant de moins de 6 ans, les comprimés seront écrasés et mélangés dans un yaourt ou un peu de liquide sucré, pour être administrés.

Une forme sirop est également disponible.

En cas de persistance ou d'aggravation des symptômes, il faut suspecter une résistance du Plasmodium à la chloroquine et envisager rapidement un autre traitement antipaludique.

Traitement prophylactique du paludisme chez l'adulte et l'enfant à partir de 30 kg (soit environ 8 ans):

Le traitement sera débuté le jour du départ, il sera poursuivi pendant toute la durée du risque d'impaludation et pendant les 4 semaines suivant le retour de la zone d'endémie.

Adulte: 100 mg (1 comprimé) par jour.

Enfant de plus de plus de 30 kg: 1,7 mg/kg par jour.

AUTRES INDICATIONS: RESERVE A L'ADULTE ET A L'ENFANT A PARTIR DE 6 ANS:

Traitement du lupus érythémateux discoïde ou subaigu:

Initialement 1 à 2 comprimés par jour (100 à 200 mg/jour) jusqu'à disparition des lésions, pouvant être augmenté à 4 comprimés (400 mg) par jour, en cas de non-réponse après 1 à 2 mois.

La posologie est réduite progressivement après obtention de la rémission à 100 mg par jour pendant plusieurs mois, voire 200 à 400 mg par semaine sur plusieurs années.

Traitement préventif des rechutes de lupus systémique:

Une posologie quotidienne en chloroquine inférieure à 5 mg/kg de poids idéal est en général suffisante.

Traitement préventif des lucites:

2 à 3 comprimés par jour à débuter 7 jours avant le début de l'exposition solaire, puis à poursuivre pendant les 15 premiers jours, soit 200 à 300 mg de chloroquine par jour.

Traitement de la polyarthrite rhumatoïde:

2 à 3 comprimés par jour en traitement d'attaque, en doses fractionnées, (soit 200 à 300 mg de chloroquine).

1 à 2 comprimés par jour en traitement d'entretien, en doses fractionnées (soit 100 mg à 200 mg de chloroquine).

Mode d'administration

Voie orale.

Afin d'éviter les nausées et vomissements, administrer la chloroquine après les repas.

Afin de prévenir la survenue de troubles du sommeil qui peuvent être liés au traitement, il est préférable d'absorber le comprimé après le repas du matin ou du midi.

PREVENIR immédiatement le médecin en cas de :
- Vision trouble ou modifiée.
- Mouvements anormaux au niveau de la tête et du cou (spasmes de la face, contraction des mâchoires, mouvements anormaux des yeux, difficultés pour avaler ou pour parler, torticolis) ou contracture généralisée du corps.
- Eruption cutanée associée ou non à de la fièvre, de la fatigue, à une perturbation de l'état général, ou encore à un gonflement des ganglions.

- Palpitations ou troubles cardiaques (coeur qui bas trop vite, trop lentement ou de manière irrégulière).
- Signes évocateurs d'une hypoglycémie (perte de connaissance, sueurs, tremblements, palpitations cardiaques, pâleur).
Les hommes et les femmes en âge de procréer DOIVENT utiliser une méthode de contraception efficace pendant le traitement et jusqu'à 8 mois après l'arrêt du traitement.
PRUDENCE en cas de conduite de véhicules ou d'utilisation de machines (vision floue, troubles de l'accommodation).


Contraception

En raison du potentiel génotoxique de la chloroquine (voir rubrique Données de sécurité précliniques), les hommes et les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant le traitement et jusqu'à 8 mois après l'arrêt du traitement.

Grossesse

Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence une toxicité sur la reproduction (morts foetales et malformations oculaires ; voir rubrique Données de sécurité précliniques).

Il n'existe pas ou peu de données sur l'utilisation de la chloroquine chez la femme enceinte.

Compte tenu du potentiel génotoxique de la chloroquine (voir rubrique Données de sécurité précliniques), ce médicament ne doit pas être utilisé pendant la grossesse, sauf en l'absence d'alternatives thérapeutiques plus sûres.

Allaitement

La chloroquine est excrétée dans le lait maternel (jusqu'à 12,3% de la dose maternelle journalière ajustée sur le poids). En raison du potentiel génotoxique de la molécule (voir rubrique Données de sécurité précliniques) et par mesure de précaution, l'allaitement est contre-indiqué en cas de traitement par chloroquine.

Fertilité

Les études chez l'animal ont montré une altération de la fertilité masculine (voir rubrique Données de sécurité précliniques). L'impact sur la fertilité humaine ne peut être exclu.

Durée de conservation :

3 ans.

Précautions particulières de conservation :

Pas de précautions particulières de conservation.


Forme pharmaceutique

Comprimé sécable

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.