PASTILLES MEDICINALES VICKS MENTHOL EUCALYPTUS, pastille à sucer

Utilisé pour soulager les irritations de la gorge.


  • Irritation de la gorge

Posologie

Laisser fondre lentement les pastilles dans la bouche sans les croquer.

Adulte et enfant de plus de 6 ans :

4 à 6 pastilles par jour.

ARRETER le traitement en cas d'éruptions cutanées.

·         Système digestif : douleurs abdominales, nausées, vomissements et diarrhées ont été reportées. Fréquence très rare (de < 1/10 000).

·         Système immunitaire : des réactions d'hypersensibilité au menthol ont été reportées, avec des symptômes, rashes cutanés, prurit et urticaire. Fréquence très rare (de < 1/10 000).

·         Système cutané et tissu sous-cutané : symptômes cutanés relatifs à l'hypersensibilité, comme mentionné ci-dessus.

·          

En raison de la présence de dérivés terpéniques et en cas de non respect des doses préconisées :

·         risque de convulsions chez l'enfant et chez le nourrisson,

·         possibilité d'agitation et de confusion chez les sujets âgés

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr.


  • Douleur abdominale
  • Nausée
  • Vomissement
  • Diarrhée
  • Rash cutané
  • Prurit cutané
  • Urticaire
  • Convulsion chez l'enfant
  • Agitation chez le sujet âgé
  • Confusion mentale chez le sujet âgé
  • Réaction allergique
Contre-indications

Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :

·         enfant de moins de 6 ans,

·         hypersensibilité aux substances actives ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

·         chez les sujets ayant des antécédents de crises convulsives, en raison de la présence de dérivés terpéniques.

LISTE:

  • Antécédent de crise convulsive
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Intolérance au fructose
  • Syndrome de malabsorption du glucose
  • Syndrome de malabsorption du galactose
  • Déficit en sucrase-isomaltase
  • Allaitement
  • Grossesse

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Mises en garde :

Cette spécialité contient des dérivés terpéniques qui peuvent entraîner à doses excessives des accidents neurologiques à type de convulsions chez le nourrisson et chez l'enfant. Respecter les posologies et la durée de traitement préconisées.

Précautions particulières d'emploi :

En cas de diabète ou de régime hypoglucidique, tenir compte dans la ration journalière de la quantité de sucre par pastille : 3,9 g

En cas d'apparition d'autres symptômes (maux de gorge importants, céphalées, nausées, vomissements...), de fièvre associée ou de persistance des symptômes au-delà de 5 jours, la conduite à tenir doit être réévaluée.

Ce médicament ne doit pas être utilisé de façon prolongée (plus de 5 jours).

En cas d'antécédents d'épilepsie, tenir compte de la présence de dérivés terpéniques.

LISTE:

  • Diabète
  • Régime hypoglucidique
  • Céphalée
  • Nausée
  • Vomissement
  • Fièvre
  • Sujet âgé

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Les données disponibles à ce jour ne laissent pas supposer l'existence d'interactions cliniquement significatives.


Incompatibilités

Sans objet. 


Surdosage

Symptômes

Des symptômes de surdosage sont associés au camphre et provoquent des problèmes gastro-intestinaux, telles que douleurs gastro-intestinales, nausées, vomissements et diarrhées.

Dans le cas de surdosage intense au camphre, des effets sur le système nerveux central tels qu'ataxie, vertiges, apoplexie et convulsions ont été reportés dans la littérature.

Des symptômes de surdosage au menthol et à l'huile essentielle d'eucalyptus sont aussi reportés.

Traitement du surdosage

Au-delà d'une ingestion de camphre de plus de 30 mg/kg, une hospitalisation est nécessaire pour observation.

Les patients présentant de sévères symptômes gastro-intestinaux ou neurologiques devront être hospitalisés. Les patients devront être sous monitoring : des anticonvulsivants et une assistance respiratoire devront être apportés.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Aucun effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n'a été rapporté.

La sécurité durant la grossesse et l'allaitement n'a pas été établie.

 

Grossesse :

Le camphre pouvant traverser la barrière placentaire, il n'est pas recommandé d'utiliser ce produit durant la grossesse

Allaitement :

En l'absence de données sur l'utilisation de ce produit pendant l'allaitement, il n'est pas recommandé d'utiliser ce produit durant l'allaitement

Durée de conservation :

2 ans.

Précautions particulières de conservation :

A conserver à une température inférieure à 25°C et à l'abri de l'humidité.

Forme : Pastille à sucer

Contenance : 18 pastilles ou 18 pastilles à sucer

Laboratoire Titulaire : LUTTI

Laboratoire Exploitant : ALLOGA FRANCE


Forme pharmaceutique

Pastille à sucer.


Composition exprimée par Pastille

Principes Actifs :
  • Lévomenthol (8.2758 mg)
  • Benzylique alcool (5.516 mg)
  • Eucalyptus (2.758 mg) huile essentielle rectifiée
  • Camphre (0.2758 mg) racémique
  • Thymol (0.2758 mg)
  • Tolu (0.1378 mg) baume teinture

Commentaire : Excipients à effet notoire : sucre (3,9 g / pastille), saccharose, glucose liquide.


Excipients :
  • Caramel
  • Saccharose (Effet notoire)
  • Glucose liquide (Effet notoire)

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.