MUCICLAR 5 POUR CENT ADULTES, sirop (PRODUIT SUPPRIME LE 17/04/2009)

Traitement des troubles de la sécrétion bronchique, notamment au cours des affections bronchiques aiguës :bronchite aiguë et épisode aigu des bronchopneumopathies chroniques.


  • Troubles de la sécrétion bronchique

Réservé à l'adulte.
750 mg 3 fois par jour, soit 1 cuillère à soupe (15 ml) 3 fois par jour.
La durée du traitement ne dépassera pas 8 à 10 jours sans avis médical.

Possibilité de phénomènes d'intolérance digestive (gastralgies, nausées, diarrhées). Il est alors conseillé de réduire la dose.


  • Gastralgie
  • Nausée
  • Diarrhée
Contre-indications

Antécédent d'hypersensibilité à l'un des constituants, notamment au parahydroxybenzoate de méthyle et autres sels de parahydroxybenzoate.

LISTE:

  • Hypersensibilité carbocistéine
  • Hypersensibilité parahydroxybenzoates

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
- Tenir compte de la teneur en alcool : titre alcoolique de 3,8° soit 450 mg d'alcool par cuillère à soupe.
- Les toux productives, qui représentent un élément fondamental de la défense bronchopulmonaire, sont à respecter.
- L'association de mucomodificateurs bronchiques avec des antitussifs et/ou des substances asséchant les sécrétions (atropiniques) est irrationnelle.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Réservé à l'adulte.
- La prudence est recommandée chez les sujets atteints d'ulcères gastroduodénaux.
- En cas de diabète ou de régime hypoglucidique, tenir compte de la teneur en saccharose (6 g par cuillère à soupe).
- Grossesse : les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces. En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à la carbocistéine est insuffisant pour exclure tout risque. En conséquence, l'utilisation de la carbocistéine ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

LISTE:

  • Réservé à l'adulte
  • Ulcère gastroduodénal
  • Diabète
  • Régime hypoglucidique
  • Grossesse

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

LIEES A LA PRESENCE D'ALCOOL :
ASSOCIATIONS A PRENDRE EN COMPTE :
- Médicaments provoquant une réaction antabuse avec l'alcool (chaleur, rougeur, vomissements, tachycardie) : disulfirame, céfamandole, céfopérazone, latamoxef (antibactériens céphalosporines), chloramphénicol (antibactérien phénicolé), chlorpropamide, glibenclamide, glipizide, tolbutamide (antidiabétiques sulfamides hypoglycémiants), griséofulvine (antifongique), nitro-5-imidazolés (métronidazole, ornidazole, secnidazole, tinidazole), kétoconazole, procarbazine (cytostatique).
- Dépresseurs du système nerveux central.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Sans objet.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

L'altération de la vigilance, liée à la présence d'alcool, peut rendre dangereuse la conduite de véhicules ou l'utilisation de machines.

Grossesse :
Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.
En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour.
Toutefois, le suivi de grossesses exposées à la carbocistéine est insuffisant pour exclure tout risque.
En conséquence, l'utilisation de la carbocistéine ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
Allaitement :
Il n'existe pas de données concernant le passage de la carbocistéine dans le lait maternel.
Cependant, compte tenu de sa faible toxicité, les risques potentiels pour l'enfant apparaissent négligeables en cas de traitement par ce médicament.
En conséquence, l'allaitement est possible.

Durée de conservation :
1 an.
Précautions particulières de conservation :
A conserver à une température inférieure à 30°C.

Forme : Sirop

Dosage : 5 %

Contenance : 15000 mg ou 20 cuillères à soupe ou 1 flacon ou 15 g

Laboratoire Titulaire : MC NEIL SANTE GP

Laboratoire Exploitant : MC NEIL SANTE GP


Forme pharmaceutique

Sirop jaune clair.


Composition exprimée par 100 ml

Principes Actifs :
  • Carbocistéine (5 g)

Commentaire : Titre alcoolique : 3,80° soit 450 mg par cuillère à soupe. Teneur en saccharose : 6 g par cuillère à soupe.


Excipients :
  • Parahydroxybenzoate de méthyle (Effet notoire)
  • Sodium hydroxyde
  • Sodium édétate
  • Saccharose (Effet notoire)
  • Sorbitol solution à 70% (Effet notoire)
  • Citrique acide monohydraté
  • Ethanol (Effet notoire)
  • Arôme punch
  • Eau purifiée
  • Présence de :
    • Sodium (Effet notoire)

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.