HYPERAMINE 30, solution injectable pour perfusion (PRODUIT SUPPRIME LE 25/03/2014)

Celles de l'alimentation parentérale, c'est-à-dire chaque fois que l'alimentation orale ou entérale est impossible ou insuffisante.


  • Nutrition parentérale

Voie intraveineuse profonde en perfusion lente (8 à 24 heures), généralement après dilution dans des préparations injectables glucidiques et lipidiques. La posologie est fonction du poids, de l'âge, et du catabolisme azoté. Elle varie, chez l'adulte, de 0,15 à 0,30 g d'azote/kg/jour en moyenne. L'apport calorique glucido-lipidique est de l'ordre de 120 à 200 kcal/g d'azote.

Possibilité d'acidose métabolique et d'hyperazotémie chez les insuffisants rénaux.


  • Acidose métabolique chez l'insuffisant rénal
  • Hyperazotémie chez l'insuffisant rénal
  • Réaction allergique
  • Gêne respiratoire
Contre-indications

- Hypersensibilité à un acide aminé présent dans la solution

- Anomalies congénitales du métabolisme des acides aminés

- Troubles sévères de la circulation avec un risque vital (exemple : choc)

- Hypoxie

- Acidose métabolique

- maladie hépatique avancée

- Insuffisance rénale sévère sans possibilité d'hémofiltration ou d'hémodialyse

- Enfant de moins de 2 ans

Contre-indications générales concernant les traitements par perfusion :

- Insuffisance cardiaque non compensée

- Œdème pulmonaire aigu

- Hyperhydratation

LISTE:

  • Hypersensibilité sulfites
  • Anomalie du métabolisme des acides aminés
  • Choc
  • Hypoxie
  • Acidose métabolique
  • Maladie hépatique chronique
  • Insuffisance rénale sévère sans possibilité d'hémofiltration ou de dialyse
  • Enfant de moins de 2 ans
  • Insuffisance cardiaque non compensée
  • Oedème pulmonaire aigu
  • Hyperhydratation

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Mise en garde

En cas d'insuffisance hépatique ou rénale sévères, d'insuffisances cardio-respiratoires graves, HYPERAMINE devra être utilisée avec prudence en raison de sa richesse en azote et de son hypertonie.

Ce produit contient des dérivés sulfitiques qui peuvent éventuellement entraîner ou aggraver des réactions de type anaphylactique.

Précautions d'emploi

Une surveillance attentive de la perfusion, de l'état clinique et biologique du malade est indispensable. L'asepsie la plus rigoureuse doit être observée au moment de la mise en place de la perfusion et pendant toute la durée de celle-ci.

LISTE:

  • Insuffisance hépatique sévère
  • Insuffisance rénale sévère
  • Insuffisance cardiorespiratoire

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Les données disponibles à ce jour ne laissent pas supposer l'existence d'interactions cliniquement significatives.


Incompatibilités

Toute adjonction de médicament dans un flacon d'HYPERAMINE est formellement déconseillée.


Surdosage

Symptômes :

Un surdosage ou des vitesses de perfusion trop élevées peuvent conduire à des réactions d'intolérance qui se manifestent sous forme de nausées, frissons, vomissements et de pertes rénales en acides aminés.

Traitement :

En cas d'apparition de réactions d'intolérance, la perfusion d'acides aminés doit être interrompue temporairement et devra être ré-initiée ultérieurement à une vitesse de perfusion plus faible.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

Compte tenu des données disponibles, l'utilisation chez la femme enceinte ou qui allaite est possible.

Durée de conservation :

3 ans.

Après ouverture : le produit doit être utilisé immédiatement.

Précautions particulières de conservation :

Pas de précautions particulières de conservation.

Forme : Solution injectable pour perfusion IV

Contenance : 30 g d'azote ou 1000 ml ou 1 flacon

Laboratoire Titulaire : B-BRAUN MEDICAL

Laboratoire Exploitant : B-BRAUN MEDICAL


Forme pharmaceutique

Absence d'information dans l'AMM.


Composition exprimée par 1000 ml

Principes Actifs :
  • L-isoleucine (7.5 g)
  • L-leucine (13.1 g)
  • L-lysine (10.3 g)
  • L-méthionine (4.7 g)
  • L-phénylalanine (10.6 g)
  • L-thréonine (7.5 g)
  • L-tryptophane (1.9 g)
  • L-valine (9.4 g)
  • L-arginine (32.4 g)
  • L-histidine (8.5 g)
  • L-alanine (11.3 g)
  • L-acide aspartique (17.6 g)
  • L-cystéine (1.9 g)
  • L-acide glutamique (17.6 g)
  • Glycine (14.9 g)
  • L-proline (6.2 g)
  • L-sérine (3 g)
  • L-tyrosine (0.6 g)

Commentaire : Azote total : 30 g/litre Osmolarité : 1304 mOsm/litre Na+ : 5,0 mmol/litre


Excipients :
  • Sodium dithionite (Effet notoire)
  • Eau pour préparations injectables

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.