Médicaments


URISPAS 200 mg, comprimé pelliculé

URISPAS est indiqué dans l'impériosité urinaire chez la femme avec ou sans fuite, exclusivement en cas de vessie instable, à l'exclusion des incontinences d'effort.


  • Impériosité urinaire chez la femme en cas de vessie instable

Posologie

Adultes

La posologie est d'un comprimé par prise, 3 fois par jour, répartis sur la journée.

Population pédiatrique

L'efficacité et la sécurité d'emploi d'URISPAS chez les enfants n'ont pas été établies.

Mode d'administration

Voie orale.

PRUDENCE en cas de conduite de véhicules ou d'utilisation de machines (somnolence, vision floue).

Dans le tableau suivant, les effets indésirables sont rapportés et sont listés selon le système de classe organes MedDRA et par fréquence : très fréquent (≥ 1/10), fréquent (≥ 1/100 à < 1/10), peu fréquent (≥ 1/1 000 à < 1/100), rare (≥ 1/10 000 à < 1/1 000), très rare (< 1/10 000), indéterminée (ne pouvant être estimée d'après les données disponibles). Dans chaque groupe de fréquence, les effets indésirables observés sont présentés dans l'ordre décroissant de gravité :

Système de classe organes

Fréquence

Affections du système immunitaire

Hypersensibilité (urticaire, oedème de Quincke)*, réaction anaphylactique*, choc anaphylactique*

Inconnue

Affections psychiatriques

Etat confusionnel*1

Inconnue

Affections du système nerveux

Somnolence

Peu fréquent

Affections oculaires

Défauts visuels (perturbations de la vue)1
Glaucome*1

Peu fréquent
Inconnue

Affections cardiaques

Palpitations*1

Inconnue

Affections gastro-intestinales

Vomissements, sécheresse buccale1, dyspepsie
Nausée1, constipation1

Peu fréquent

Fréquent

Affections hépato-biliaires

Ictère*, troubles hépatiques*, enzymes hépatiques anormales*, augmentation de la bilirubine*

Inconnue

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Eruption cutanée*
Urticaire, prurit
Erythème*

Peu fréquent
Rare
Inconnue

Affections du rein et des voies urinaires

Rétention urinaire1

Rare

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Fatigue*

Inconnue

*Effets indésirables rapportés en post commercialisation
1Effet anticholinergique-like : De rares cas d'effets atropiniques-like ont été rapportés avec le flavoxate (constipation, nausée, sécheresse buccale, glaucome, défauts visuels, palpitation, rétention urinaire, état confusionnel, dysurie). L'imputabilité du flavoxate dans ces cas n'a pas été clairement établie, cependant la prudence est recommandée chez les patients à risque.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.


  • Hypersensibilité
  • Urticaire allergique
  • Oedème de Quincke
  • Réaction anaphylactique
  • Choc anaphylactique
  • Etat confusionnel
  • Constipation
  • Nausée
  • Sécheresse buccale
  • Glaucome
  • Perturbation de la vue
  • Palpitation
  • Rétention urinaire
  • Dysurie
  • Somnolence
  • Vomissement
  • Dyspepsie
  • Ictère
  • Trouble hépatique
  • Enzymes hépatiques anormales
  • Augmentation de la bilirubine
  • Eruption cutanée
  • Urticaire
  • Prurit
  • Erythème
  • Fatigue
Contre-indications

·        Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Liste des excipients,
·        Lésions obstructives gastro-intestinales ou iléus,
·        Hémorragies gastro-intestinales,
·        Achalasie,
·        Rétention urinaire,
·        Glaucome.

LISTE:

  • Obstruction gastro-intestinale
  • Iléus
  • Hémorragie gastro-intestinale
  • Achalasie oesophagienne
  • Rétention urinaire
  • Glaucome
  • Allaitement
  • Fille prépubère
  • Sujet de sexe masculin
  • Patiente de 12 à 15 ans
  • Intolérance au lactose

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Ce médicament est à utiliser avec prudence chez les personnes âgées.

En cas d'infection urinaire documentée, un traitement anti-infectieux approprié doit être instauré de manière concomitante.

Population pédiatrique

L'utilisation chez les enfants n'est pas recommandée.

Ce médicament contient du lactose.  Les patientes présentant une intolérance au galactose, un déficit total en lactase ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose (maladies héréditaires rares) ne doivent pas prendre ce médicament.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé pelliculé, c'est-à-dire qu'il est essentiellement « sans sodium ».

LISTE:

  • Femme de plus de 65 ans
  • Infection urinaire
  • Grossesse

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Associations à prendre en compte

+ Médicaments atropiniques

Il faut prendre en compte le fait que les substances atropiniques peuvent additionner leurs effets indésirables et entraîner plus facilement une rétention urinaire, une poussée aigue de glaucome, une constipation, une sécheresse de la bouche, etc…

Les divers médicaments atropiniques sont représentés par les antidépresseurs imipraminiques, la plupart des antihistaminiques H1 atropiniques, les antiparkinsoniens anticholinergiques, les antispasmodiques atropiniques, le disopyramide, les neuroleptiques phénothiaziniques ainsi que la clozapine.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté au cours de la commercialisation internationale.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

URISPAS n'a qu'une influence mineure sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

Les patientes doivent être informées que, si des signes de somnolence ou de vision floue apparaissent, elles ne doivent pas conduire ou utiliser des machines.

Grossesse

A utiliser avec prudence chez la femme enceinte en l'absence de données cliniques suffisantes.

Allaitement

URISPAS ne doit pas être utilisé pendant l'allaitement.

Durée de conservation :

3 ans.

Précautions particulières de conservation :

Pas de précautions particulières de conservation.

Forme : Comprimé pelliculé

Dosage : 200 mg

Contenance : 8400 mg ou 42 comprimés

Laboratoire Titulaire : BOUCHARA RECORDATI

Laboratoire Exploitant : BOUCHARA RECORDATI


Forme pharmaceutique

Comprimé pelliculé.


Composition exprimée par Comprimé

Principes Actifs :
  • Flavoxate chlorhydrate (200 mg)

Commentaire : Excipient à effet notoire : lactose monohydraté.


Excipients :
  • Lactose monohydraté (Effet notoire)
  • Amidon de maïs
  • Povidone
  • carboxyméthylamidon sodique
  • Talc
  • Magnésium stéarate
  • Sepifilm blanc 752 :
    • Hypromellose
    • Cellulose microcristalline
    • Macrogol stéarate 2000
    • Titane dioxyde

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.