PRESSICAINE N, solution injectable à usage dentaire (PRODUIT SUPPRIME LE 27/01/2009)


  • Anesthésie odontostomatologique


  • Lipothymie
  • Réaction allergique
  • Réaction anaphylactique
  • Bronchospasme
  • Nervosité
  • Agitation
  • Bâillement
  • Tremblement
  • Appréhension
  • Nystagmus
  • Logorrhée
  • Céphalée
  • Nausée
  • Bourdonnement d'oreille
  • Convulsions
  • Dépression du SNC
  • Tachypnée
  • Bradypnée
  • Apnée
  • Tachycardie
  • Bradycardie
  • Dépression cardiovasculaire
  • Hypotension artérielle
  • Collapsus
  • Extrasystole ventriculaire
  • Fibrillation ventriculaire
  • Bloc auriculoventriculaire
  • Arrêt cardiaque

LISTE:

  • Hypersensibilité anesthésiques locaux à liaison amide
  • Hypersensibilité sulfites
  • Troubles de la conduction auriculoventriculaire sévères non appareillés
  • Epilepsie non contrôlée
  • Porphyrie aiguë intermittente
  • Enfant de moins de 4 ans

LISTE:

  • Diabétique
  • Troubles du rythme excepté les bradycardies
  • Insuffisance coronarienne
  • Hypertension artérielle
  • Insuffisance hépatocellulaire grave
  • Hypoxie
  • Hyperkaliémie
  • Acidose métabolique

Forme : Solution injectable à usage dentaire

Contenance : 1750 mg ou 87,50 ml ou 50 cartouches ou 1,75 g

Laboratoire Titulaire : DENTSPLY

Laboratoire Exploitant : DENTSPLY


Composition exprimée par 100 ml

Principes Actifs :
  • Lidocaïne (2 g) chlorhydrate (quantité correspondante en lidocaïne base : 1,623 g)
  • Noradrénaline (0.008 g) tartrate

Commentaire : La teneur en métabisulfite de sodium, exprimée en anhydride sulfureux, est de 2,95 mg pour une cartouche de 1,75 ml.


Excipients :
  • Edétate disodique
  • Sodium chlorure
  • Sodium métabisulfite (Effet notoire)
  • Eau pour préparations injectables

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.