Médicaments


VOCADYS, pâte à sucer

Utilisé pour soulager les irritations de la gorge.


  • Irritation de la gorge

Posologie

Adulte :

4 à 8 pâtes à sucer par jour.

Les prises doivent être espacées d'au moins 1 heure.

Enfant de 6 à 15 ans :

2 à 4 pâtes à sucer par jour.

Les prises doivent être espacées d'au moins 2 heures.

Mode d'administration

Prendre les pâtes à distance des repas.

Sucer lentement les pâtes dans la bouche sans les croquer.

ARRETER LE TRAITEMENT en cas d'éruptions cutanées.
INTERROMPRE LE TRAITEMENT ET DEMANDER L'AVIS DU MEDECIN en cas de fausse route (toux au cours d'un repas avec impression "d'avaler de travers").
ATTIRER l'attention du sportif sur le fait que cette spécialité contient un principe actif (anesthésique local) pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopages.

Les effets indésirables sont classés par système organe et par fréquence de la façon suivante : très fréquent (>1/100, < 1/10) ; peu fréquent (> 1/1 000, < 1/100) ; rare (> 1/10 000, < 1/1 000) ; très rare (< 1/10 000) et les fréquences indéterminées (qui ne peuvent pas être estimées sur la base des données disponibles).

SOC (MedDRA)

Fréquence

Effets indésirables

Affections du système immunitaire

Indéterminée

Sensibilisation aux anesthésiants locaux

Affections psychiatriques

Indéterminée

Agitation, état confusionnel notamment chez le sujet âgé (voir rubrique Contre-indications et Mises en garde et précautions d'emploi)

Affections du système nerveux

Indéterminée

Epilepsie, convulsion notamment chez l'enfant (voir rubrique Contre-indications et Mises en garde et précautions d'emploi)

Affections respiratoires thoraciques et médiastinale

Indéterminée

Possibilité de fausses routes (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)

Affections gastrointestinales

Indéterminée

Engourdissement passager de la langue (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.


  • Sensibilisation
  • Engourdissement de la langue
  • Fausse route
  • Convulsion chez l'enfant
  • Convulsion chez le nourrisson
  • Agitation chez le sujet âgé
  • Confusion chez le sujet âgé
Contre-indications

Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :

·         Hypersensibilité aux anesthésiques locaux, à l'enoxolone ou aux autres composants de la pâte.

·         Enfant de moins de 6 ans.

·         Antécédents de convulsions ou d'épilepsie

 

LISTE:

  • Hypersensibilité anesthésiques locaux
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Allaitement
  • Intolérance au fructose
  • Syndrome de malabsorption du glucose
  • Syndrome de malabsorption du galactose
  • Déficit en sucrase/isomaltase

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Mises en garde spéciales

Ce médicament contient du saccharose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase/isomaltase.

Ce médicament contient 2,2 g de saccharose par pâte, dont il faut tenir compte dans la ration journalière en cas de régime pauvre en sucre ou de diabète.

Possibilité de fausse route par anesthésie du carrefour oropharyngé :

·         utiliser ce médicament avec précaution chez l'enfant de moins de 12 ans,

·         ne pas utiliser ce médicament avant les repas ou avant la prise de boisson.

Un traitement répété ou prolongé au niveau de la muqueuse peut exposer aux risques d'effets systémiques toxiques des anesthésiques de contact (atteinte du système nerveux central avec possibilité de crise d'épilepsie et de convulsions, dépression du système cardio-vasculaire).

Cette spécialité contient un dérivé terpénique qui peut abaisser le seuil épileptogène. Il existe un risque d'accidents neurologiques à type de convulsions notamment chez l'enfant et en cas d'administration supérieure aux doses préconisées ou de non-respect des conseils d'utilisation. Ce médicament ne doit pas être administré chez l'enfant de moins de 6 ans ainsi que chez les patients présentant des antécédents de convulsions ou d'épilepsie (voir rubrique Contre-indications).

Afin de limiter les risques d'effets indésirables, il convient de respecter strictement la posologie et les conseils d'utilisation tels que la durée de traitement.

Précautions d'emploi

En cas de persistance des symptômes au-delà de 5 jours et/ou de fièvre associée, la conduite à tenir doit être réévaluée.

L'attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif (anesthésique local) pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.

En cas d'antécédents d'épilepsie ou en raison de l'abaissement du seuil épileptogène, tenir compte de la présence de dérivés terpéniques.

LISTE:


Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Sans objet.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Sans objet.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Aucun effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n'a été observé.