OTOFA, solution auriculaire en gouttes

Traitement local de certaines otorrhées purulentes:

· sur aérateur transtympanique,

· sur cavité d'évidement,

· sur otites chroniques non ostéitiques à tympan ouvert.

NB: la rifamycine est inactive sur Pseudomonas aeruginosa avec de fréquents échecs cliniques et microbiologiques. Cette bactérie est responsable d'au moins 30% des infections pour lesquelles la spécialité est indiquée.

Remarque: aucune étude n'a été menée dans l'otite externe.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.


  • Otorrhée purulente sur aérateur transtympanique
  • Otorrhée purulente sur cavité d'évidement
  • Otite chronique non ostéitique à tympan ouvert

Posologie

Adulte

5 gouttes x 2/ jour.

Instiller chaque matin 5 gouttes dans le conduit auditif de l'oreille atteinte, et renouveler l'opération le soir.

Enfant

3 gouttes x 2/ jour.

Instiller chaque matin 3 gouttes dans le conduit auditif de l'oreille atteinte, et renouveler l'opération le soir.

La durée du traitement est habituellement de 7 jours.

Mode d'administration

Voie locale.

Instillation auriculaire.

Tiédir le flacon au moment de l'emploi en le maintenant quelques minutes dans la paume de la main, afin d'éviter le contact désagréable de la solution froide dans l'oreille.

Instiller, tête penchée, les gouttes dans l'oreille atteinte en tirant à plusieurs reprises sur le pavillon de l'oreille. Maintenir la tête penchée sur le côté pendant environ 5 minutes, afin de faciliter la pénétration des gouttes dans le conduit auditif externe. Répéter, si nécessaire, dans l'autre oreille.

Il est recommandé de ne pas utiliser ce médicament sous pression.

A la fin du traitement, le reste du flacon doit être jeté et ne doit pas être conservé en vue d'une réutilisation.

Eviter tout contact avec les vêtements, la solution pouvant tacher les textiles.

ARRETER LE TRAITEMENT ET CONSULTER LE MEDECIN en cas d'apparition d'une éruption cutanée ou de toute autre réaction d'allergie locale ou générale.

CONSULTER LE MEDECIN si les symptômes persistent au bout de 10 jours.

EVITER tout contact avec les vêtements, la solution pouvant tacher les textiles.

· Ce médicament provoque une certaine coloration rose visible à l'otoscopie.

· En raison de la présence de sulfite, risque de réactions allergiques y compris réactions anaphylactiques et bronchospasmes.


  • Coloration rose à l'otoscopie
  • Réaction allergique
  • Réaction anaphylactique
  • Bronchospasme
Contre-indications

Ce médicament ne doit jamais être utilisé en cas d'hypersensibilité à l'un des constituants, notamment à la rifamycine.

LISTE:

  • Hypersensibilité rifamycine
  • Hypersensibilité sulfites

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

L'administration d'antibiotiques locaux participe à la survenue de sensibilisation à ces substances actives, avec possiblement la survenue de réactions générales.

Interrompre le traitement dès les premiers signes d'apparition d'un rash cutané ou de tout autre signe d'hypersensibilité locale ou générale.

Ne pas injecter, ne pas avaler.

Au moment de l'emploi, éviter la mise en contact de l'embout avec l'oreille ou les doigts, afin de limiter les risques de contamination.

Il est conseillé de ne pas associer ce médicament à un autre traitement local.

Si au bout de 10 jours les symptômes persistent, il faut revoir le patient pour réévaluer la pathologie et le traitement.

LISTE:

  • Posologies limitées à l'adulte et à l'enfant
  • Rash cutané
  • Réaction d'hypersensibilité

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Sans objet.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Sans objet.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

Grossesse

Compte-tenu du faible passage systémique et des données cliniques rassurantes pour les molécules appartenant à la classe des rifamycines, l'utilisation de la rifamycine est envisageable au cours de la grossesse quel qu'en soit le terme.

Allaitement

Compte-tenu du faible passage des rifamycines dans le lait maternel, l'allaitement est possible lors de l'administration de la rifamycine par voie auriculaire.

Durée de conservation :

3 ans.

Précautions particulières de conservation :

Pas de précautions particulières de conservation.

Forme : Solution auriculaire

Dosage : 2 MUI/100 mL

Contenance : 200 gouttes ou 10 ml ou 1 flacon

Laboratoire Titulaire : BOUCHARA-RECORDATI

Laboratoire Exploitant : BOUCHARA-RECORDATI


Forme pharmaceutique

Absence d'information dans l'AMM.


Composition exprimée par 100 ml

Principes Actifs :
  • Rifamycine sodique (2.6 g) (correspondant à 2 millions U.I. de rifamycine)

Excipients :
  • Polyoxyéthylèneglycol 400
  • Ascorbique acide
  • Sodium édétate
  • Potassium métabisulfite (Effet notoire)
  • Lithium hydroxyde
  • Eau purifiée

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.