Posologie

Adultes âgés de 18 ans et plus

La dose recommandée est de 10 mg/jour.

D'autres formes moins dosées (5 mg) sont disponibles et doivent être utilisée par les patients nécessitant une dose plus faible.

Prise d'une deuxième dose : les prises doivent être espacées d'au moins 2 heures ; il ne faut pas dépasser 2 doses au total par période de 24 heures.

En cas de récidive de la céphalée dans les 24 heures : si la céphalée réapparaît après soulagement de la crise initiale, une dose supplémentaire peut être prise. Les doses limites précisées ci-dessus doivent être respectées.

En cas d'absence de réponse : lorsque la dose initiale est inefficace, l'efficacité d'une seconde dose pour le traitement de la même crise n'a pas été évaluée au cours d'essais contrôlés. Par conséquent, si un patient ne répond pas à la première dose, une seconde dose ne doit pas être prise pour la même crise.

Les essais cliniques ont montré que les patients ne répondant pas au traitement au cours d'une crise sont néanmoins susceptibles de répondre au traitement pour des crises ultérieures.

Certains patients doivent recevoir une dose plus faible (5 mg) de RIZATRIPTAN MYLAN, en particulier les groupes de patients suivants :

· patients sous propranolol. L'administration de rizatriptan doit être espacée d'au moins 2 heures de celle du propranolol (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions) ;

· patients ayant une insuffisance rénale légère à modérée ;

· patients ayant une insuffisance hépatique légère à modérée.

Les prises doivent être espacées d'au moins 2 heures ; il ne faut pas dépasser 2 doses au total par période de 24 heures.

Patients âgés de plus de 65 ans

La sécurité d'emploi et l'efficacité du rizatriptan chez les patients âgés de plus de 65 ans n'ont pas été systématiquement évaluées.

Population pédiatrique

Enfants et adolescents (âgés de moins de 18 ans)

La sécurité et l'efficacité du rizatriptan chez l'enfant et l'adolescent de plus de 18 ans n'ont pas été établies.

Les données actuellement disponibles sont décrites dans les rubriques Propriétés pharmacodynamiques et Propriétés pharmacocinétiques, mais aucune recommandation posologique ne peut être faite.

Mode d'administration

Voie orale.

Effet de la nourriture : le début de l'effet peut être retardé lorsque le rizatriptan est administré au cours du repas (voir rubrique Propriétés pharmacocinétiques).

Il n'est pas nécessaire de prendre RIZATRIPTAN MYLAN, comprimé orodispersible avec du liquide.

RIZATRIPTAN MYLAN est conditionné sous plaquette thermoformée pour délivrance à l'unité. Les patients doivent avoir pour consigne de n'ouvrir la plaquette thermoformée qu'avec des mains sèches et de placer le comprimé orodispersible sur la langue afin qu'il se dissolve et qu'il soit avalé avec la salive.

RIZATRIPTAN MYLAN peut être utilisé dans les cas où une boisson n'est pas disponible, ou pour éviter les nausées et les vomissements qui peuvent accompagner la prise de comprimés avec du liquide.

CONTACTER IMMEDIATEMENT LE MEDECIN ET NE PLUS PRENDRE DE TRAITEMENT en cas de:
- Sensation d'oppression ou de douleurs au niveau de la poitrine, parfois intenses, pouvant s'étendre au niveau de la gorge, survenant dans les minutes suivant l'administration du médicament.
- Réactions allergiques telles que gonflement du visage, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge qui peuvent provoquer une difficulté à respirer ou à avaler.
CONTACTER IMMEDIATEMENT LE MEDECIN OU DEMANDER DE L'AIDE D'URGENCE en cas de :
- Eruption cutanée.
- Eruption cutanée étendue avec cloques et desquamation de la peau sur une grande partie de la surface du corps, pouvant être accompagnée de fièvre.
- Respiration sifflante soudaine, évanouissements.
- Accident vasculaire cérébral.
- Convulsions.
- Syndrome appelé « syndrome sérotoninergique » qui peut causer des effets secondaires tels que coma, tension artérielle instable, température corporelle très élevée, manque de coordination musculaire, agitation et hallucinations.
- Crise cardiaque.
PREVENIR LE MEDECIN en cas de maux de tête chroniques survenant tous les jours : une prise trop fréquente peut parfois entraîner des maux de tête chroniques.
PRUDENCE en cas de conduite de véhicules ou d'utilisation de machines (somnolence, étourdissements).
NE PAS PRENDRE des préparations contenant du MILLEPERTUIS (Hypericum perforatum).


Grossesse

La sécurité d'emploi du rizatriptan n'a pas été établie en cas d'utilisation chez la femme enceinte. Les études chez l'animal à des niveaux de doses excédant les niveaux de doses thérapeutiques n'ont pas montré d'effets délétères sur le développement de l'embryon ou du foetus, ni pendant la gestation, la mise bas et le développement post-natal.

Les données des études de reproduction et de développement chez l'animal n'étant pas toujours prédictives de l'effet chez l'Homme, RIZATRIPTAN MYLAN ne doit être utilisé pendant la grossesse que s'il est vraiment nécessaire.

Allaitement

Des études chez le rat indiquent qu'une quantité très importante de rizatriptan est excrétée dans le lait. De très faibles diminutions, à caractère transitoire, du poids des petits avant sevrage ont été observées uniquement à des niveaux d'exposition maternelle nettement supérieurs à l'exposition maximale chez l'Homme. Il n'existe pas de données chez l'Homme.

Par conséquent, la prudence est de rigueur en cas d'administration du rizatriptan à des femmes qui allaitent. L'exposition du nourrisson doit être minimisée en évitant d'allaiter pendant 24 heures après le traitement.

Fertilité

Les effets sur la fertilité humaine n'ont pas été étudiés. Les études faites sur les animaux n'ont révélé que des effets minimes sur la fertilité à des concentrations plasmatiques dépassant de loin les concentrations thérapeutiques chez l'Homme (plus de 500 fois).

Durée de conservation :

2 ans.

Précautions particulières de conservation :

À conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

À conserver dans l'emballage extérieur d'origine à l'abri de l'humidité.


Forme pharmaceutique

Comprimé orodispersible.

Comprimé blanc à blanc crème, rond, plat, chanfreiné, de 8,2 mm de diamètre, gravé « M » sur une face et « RN2 » sur l'autre.

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.