FOLINORAL 5 mg, gélule

·         Correction de l'hématotoxicité induite par un traitement par triméthoprime ou salazopyrine.

Remarque: lors d'un traitement par triméthoprime au long cours dans le cadre de la prophylaxie de la pneumonie à Pneunocystis carinii, l'administration préventive d'acide folinique n'est pas recommandée ;

·         Prévention et correction de l'hématotoxicité induite par un traitement par pyriméthamine au long cours ou à fortes doses ;

·         Prévention et correction des accidents toxiques provoqués par le trimétrexate dans le traitement de la pneumonie à Pneumocystis carinii modérée à sévère chez les patients atteints du syndrome d'immunodéficience acquise ;

·         Prévention et correction des accidents toxiques provoqués par méthotréxate dans le traitement des leucémies et des tumeurs malignes.


  • Hématotoxicité induite par triméthoprime
  • Hématotoxicité induite par salazopyrine
  • Hématotoxicité induite par pyriméthamine
  • Accident toxique provoqué par trimétrexate
  • Accident toxique provoqué par méthotrexate

Voie orale.

·         Correction de l'hématotoxicité induite par un traitement par triméthoprime ou salazopyrine. Chez l'adulte, la dose quotidienne de 5 mg d'acide folinique (dl) pendant la durée d'administration de l'agent responsable de l'hématotoxicité est habituellement suffisante. Chez l'enfant, la posologie est de 5 mg d'acide folinique (dl) tous les 2 à 4 jours.

·         Prévention et correction de l'hématotoxicité induite par la pyriméthamine au long cours ou à fortes doses: les schémas posologiques dépendent des doses de pyriméthamine administrées.

Chez l'adulte :

·         En cas de fortes doses de pyriméthamine, la dose d'acide folinique (dl) à administrer se situe habituellement entre 10 et 25 mg/jour, plus rarement 50 mg/jour ;

·         En cas de faibles doses de pyriméthamine administrée au long cours, la dose d'acide folinique (dl) à admnistrer se situe entre 30 à 75 mg en dose cumulée hebdomadaire.

Chez l'enfant, la posologie d'acide folinique (dl) est de 5 à 10 mg tous les 2 à 4 jours.

·         Prévention et correction des accidents toxiques provoqués par le trimétrexate dans le traitement de la pneumonie à Pneumocystis carinii modérée à sévère chez les patients atteints du syndrome d'immunodéficience acquise.

L'acide folinique (dl) doit être administré tous les jours au cours d'un traitement par trimétrexate et pendant les 72 heures qui suivent l'administration de la dernière dose de trimétrexate en quatre doses prises à intervalles égaux (voir tableau ci-dessous).

La durée de traitement recommandée est de 21 jours de trimétrexate et de 24 jours d'acide folinique (dl).

Les doses de trimétrexate et d'acide folinique devront être adaptées en fonction de la toxicité hématologique (voir tableau ci-dessous). Ce schéma d'adaptation de doses est fondé sur des données empiriques tirées d'essais cliniques utilisant des doses initiales de 45 mg/m2 par jour de trimétrexate et de 20 mg/m2 4 fois par jour d'acide folinique (dl).

 

 

 

Posologies recommandées de

Niveau de toxicité

Neutrophiles

Plaquettes

Trimétrexate

Acide folinique (dl)

1

> 1000/mm3

> 75.000/mm3

45 mg/m2 une fois par jour

20 mg/m2 toutes les 6 heures

2

750 à 1000/mm3

50.000 à 75.000/mm3

45 mg/m2 une fois par jour

40 mg/m2 toutes les 6 heures

3

500 à 749/mm3

25.000 à 50.000/mm3

22 mg/m2 une fois par jour

40 mg/m2 toutes les 6 heures

4

< 500/mm3

<25.000/mm3

Jour 1 à 9 arrêt
Jour 10 à 21, interrompre le traitement pendant 96 heuresi

40 mg/m2 toutes les 6 heures

i) Si une toxicité hématologique de grade 4 se manifeste avant le Jour 10, le traitement par trimétrexate devra être interrompu. L'acide folinique (dl) 40 mg/m2, 4 fois par jour, devra être administrée pendant 72 heures supplémentaires. Si une toxicité de grade 4 survient au Jour 10 ou plus tard, l'administration du trimétrexate devra être interrompue pendant 96 heures pour que la numération revienne à une valeur normale. Si la numération revient au grade 3 dans les 96 heures, le trimétrexate devra être administré à une dose de 22 mg/m2 et le traitement par l'acide folinique (dl) pourra être maintenu à 40 mg/m2 quatre fois par jour.

Si le patient revient, à une toxicité de grade 2, la dose de trimétrexate pourra être augmentée à 45 mg/m2 mais la dose d'acide folinique (dl) devra être maintenue à 40 mg/m2 pendant toute la durée du traitement et administrée pendant 72 heures après la dernière dose de trimétrexate.

Si la toxicité de grade 4 persiste, le traitement par trimétrexate devra être interrompu.

·         Préventions et correction des accidents toxiques provoqués par le méthotrexate dans le traitement des leucémies et des tumeurs malignes.

Les schémas posologiques dépendent des doses de méthotrexate administrées, des protocoles de perfusion et de la fonction rénale. Le maintien d'une diurèse alcaline suffisante doit toujours être assuré et la fonction rénale surveillée.

A titre indicatif:

Doses intermédiaires (soit ≤ 1,5 g/m2 de méthotrexate chez les patients à fonction rénale normale): administration de 25 mg/m2 d'acide folinique (dl) toutes les 6 heures, et cela pendant une durée minimale de 48 heures.

Doses élevées (soit > 1,5 g/m2 de méthotrexate chez les patients dont la clairance de la créatinine est normale): le schéma posologique d'administration de l'acide folinique est conditionné par la pharmacocinétique du méthotrexate à 24 heures et au delà. Les doses d'acide folinique (dl) peuvent être comprises entre 25 et 50 mg/m2 jusqu'à ce que la concentration plasmatique du méthotrexate soit inférieure à 10-7 M. Pour atteindre ce seuil, en cas de concentration à la 24ème heure supérieure à 10-6 M, il est nécessaire de poursuivre l'alcalinisation et l'administration de l'acide folinique au delà de 72 heures.

Chez les sujets à fonction rénale altérée, et pour des doses de méthotrexate supérieure à 0.5 g/m2: administration de 25 à 50 mg/m2 d'acide folinique (dl) toutes les 6 heures jusqu'à disparition du méthotrexate circulant.

Selon les protocoles, cette prévention doit être débutée:

·         A la fin de la perfusion de méthotrexate, s'il est administré pendant 24 heures ou plus ;

·         Au plus tard 24 heures après la fin de la perfusion de méthotrexate, s'il est administré en 3 heures.

Les effets indésirables suivants ont été observés très rarement:

·         Urticaire ;

·         Œdème de Quincke ;

·         Choc anaphylactique.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé doivent déclarer tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.ansm.sante.fr.


  • Urticaire
  • Oedème de Quincke
  • Choc anaphylactique
Contre-indications

Hypersensibilité connue au folinate de calcium ou à l'un des excipients mentionnés dans la rubrique Composition.

Le folinate de calcium ne doit pas être utilisé pour le traitement de l'anémie pernicieuse ou autres anémies dues à un déficit en vitamine B12.

LISTE:

  • Hypersensibilité folinate de calcium
  • Anémie par carence en vitamine B12
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Intolérance au galactose
  • Déficit en lactase
  • Syndrome de malabsorption du glucose et du galactose

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Ce médicament contient du lactose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit en lactase de Lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose (maladies héréditaires rares).

De nombreux médicaments inhibiteurs de la synthèse de l'ADN peuvent entraîner une macrocytose qui ne relève pas d'un traitement par acide folinique.

Chez les sujets âgés ou les sujets à fonction rénale altérée, le rapport bénéfice-risque de l'administration de méthotrexate doit être réévalué régulièrement. Une surveillance de l'élimination du méthotrexate par les paramètres pharmacocinétiques est indispensable.

Dans le cadre de la prévention des accidents toxiques provoqués par le méthotrexate, la survenue de vomissements doit impérativement faire reprendre une hydratation et une administration parentérale d'acide folinique.

Ce médicament étant un antagoniste du méthotrexate, il ne doit pas être administré en même temps sauf dans le cas de protocoles particuliers.

LISTE:

  • Macrocytose
  • Sujet âgé
  • Fonction rénale altérée
  • Grossesse
  • Allaitement

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Associations faisant l'objet de précautions d'emploi

+ Phénobarbital et primidone, phénytoïne

Diminution des taux plasmatiques des anticonvulsivants inducteurs enzymatiques, par augmentation de leur métabolisme hépatique dont les folates représentent un des cofacteurs.

Associations à prendre en compte

+ 5 fluoro-uracile

Potentialisation des effets, à la fois cytostatiques et indésirables, du 5 fluoro-uracile.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

L'acide folinique est atoxique: aucun surdosage n'a été observé, y compris lors de l'administration de très fortes doses. En effet, la dose nécessaire à l'organisme est seule utilisée, l'excédent est éliminé.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

A utiliser avec prudence chez la femme enceinte ou qui allaite, faute de données cliniques exploitables.

Durée de conservation :

2 ans.

Précautions particulières de conservation :

Pas de précautions particulières.

Forme : Gélule

Dosage : 5 mg

Contenance : 140 mg ou 28 gélules ou 0,14 g

Laboratoire Titulaire : THERABEL LUCIEN

Laboratoire Exploitant : THERABEL LUCIEN


Forme pharmaceutique

Absence d'information dans l'AMM.


Composition exprimée par Gélule n°2

Principes Actifs :
  • Folinate de calcium (5 mg) : 5,402 mg quantité correspondant en acide folinique

Commentaire : Excipient à effet notoire : Lactose.


Excipients :
  • Lactose monohydraté (Effet notoire)
  • Glycérol palmitostéarate
  • Enveloppe de la gélule :
    • Fer oxyde jaune
    • Titane dioxyde
    • Gélatine

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.