TILAVIST 2 POUR CENT, collyre

Conjonctivites allergiques.


  • Conjonctivite allergique

Voie locale.

En instillation oculaire.

Adultes et enfants de plus 6 ans : 1 goutte dans chaque oeil, 2 à 4 fois par jour.

- Chez les porteurs des lentilles de contact dures ou perméables aux gaz : retirer les lentilles avant application et attendre au moins 10 minutes avant de les remettre.

- Si plusieurs topiques ophtalmiques sont utilisés, administrer les produits avec au moins 5 minutes d'intervalle.

Les fréquences sont définies comme suit : Très fréquent (>=1/10) ; fréquent (>=1/100 à <1/10) ; peu fréquent (>=1/1,000 à <1/100) ; rare (>=1/10,000 à <1/1,000) ; très rare (<1/10,000) ; fréquence indéterminée (ne peut pas être estimée sur la base des données disponibles).

Dans les études cliniques conduites chez les patients traités par nédocromil 2 % collyre, les effets suivants ont été rapportés à la fréquence correspondante :

Affections oculaires :

Fréquent : sensation de brûlure, picotement, gêne oculaire.

Peu fréquent : irritation oculaire

Affections du système nerveux :

Fréquent : dysgueusie, sensation de goût amer

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr.


  • Sensation de brûlure
  • Picotement
  • Gêne oculaire
  • Irritation oculaire
  • Dysgueusie
  • Sensation de goût amer
  • Décoloration des lentilles de contact souples
Contre-indications

Hypersensibilité à l'un des constituants du collyre.

LISTE:

  • Hypersensibilité nédocromil
  • Hypersensibilité chlorure de benzalkonium
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Grossesse
  • Allaitement
  • Port de lentilles de contact souples

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Mises en garde spéciales

En raison de la présence de chlorure de benzalkonium, ce médicament peut provoquer une irritation des yeux.

Il est recommandé aux patients de ne pas porter de lentilles de contact souples pendant un traitement par TILAVIST 2 % collyre.

Le chlorure de benzalkonium peut s'accumuler dans les lentilles de contact souples. Ce conservateur, lorsqu'il se libère lentement, peut provoquer une irritation de la cornée.

Le chlorure de benzalkonium peut décolorer les lentilles de contact souples.

Chez les patients qui continuent à porter des lentilles de contact dures ou perméables aux gaz, il convient de retirer les lentilles de contact avant application et d'attendre au moins 10 minutes avant de les remettre, pour permettre une répartition conjonctivale homogène de la solution.

Si plusieurs topiques ophtalmiques sont utilisés, les produits doivent être administrés à au moins 5 minutes d'intervalle.

Ne pas injecter.

Précautions d'emploi

En l'absence d'études spécifiques, il est recommandé de ne pas utiliser ce collyre chez l'enfant de moins de 6 ans.

LISTE:

  • Lentilles de contact dures

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Les données disponibles à ce jour ne laissent pas supposer l'existence d'interactions cliniquement significatives.

Aucune interaction n'a été rapportée avec l'utilisation d'un autre topique ophtalmique ou d'un traitement par voie nasale, d'un antihistaminique oral ou d'un traitement de l'asthme par voie orale ou inhalée.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Les études chez l'animal n'ont pas montré de toxicité significative du nédocromil même à fortes doses ; les études prolongées chez l'homme n'ont pas mis en évidence de risque.

Le risque lié à un surdosage est faible, avec un risque d'exacerbation des effets indésirables. En cas de suspicion de surdosage, le traitement est symptomatique.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

TILAVIST n'a pas montré d'effet sur la capacité à conduire un véhicule ou à utiliser des machines. De plus, aucun effet sédatif n'a été rapporté suite à l'administration de TILAVIST.

Toutefois, si un trouble de la vision survient lors de l'instillation oculaire, il convient de s'abstenir de conduire un véhicule ou d'utiliser des machines tant que les symptômes persistent.

Grossesse

Comme pour tout nouveau médicament et bien qu'aucun effet embryotoxique ou tératogène n'ait été signalé lors des expérimentations animales, et en l'absence d'études spécifiques chez la femme, il est déconseillé d'utiliser ce produit durant la grossesse et tout particulièrement au cours du premier trimestre.

Allaitement

Au vu des propriétés physicochimiques et des études réalisées chez l'animal, seule une fraction négligeable du nédocromil passe dans le lait. Aucune étude n'a jusqu'alors démontré que l'utilisation du nédocromil chez la mère pouvait entraîner des effets indésirables chez le bébé.

Par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser TILAVIST pendant toute la période de l'allaitement.

Durée de conservation :

3 ans.

Tout flacon entamé doit être utilisé dans les 28 jours.

Précautions particulières de conservation :

Conserver à une température inférieure à 25°C.

Tenir à l'abri de la lumière directe du soleil.

Forme : Collyre

Dosage : 2 %

Contenance : 100 gouttes ou 5 ml ou 1 flacon

Laboratoire Titulaire : SANOFI-AVENTIS FRANCE

Laboratoire Exploitant : SANOFI-AVENTIS FRANCE


Forme pharmaceutique

Collyre.


Composition exprimée par 100 ml

Principes Actifs :
  • Nédocromil (2 g) sodique

Commentaire : Excipient à effet notoire : chlorure de benzalkonium


Excipients :
  • Benzalkonium chlorure (Effet notoire)
  • Sodium édétate
  • Sodium chlorure
  • Eau pour préparations injectables

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.