Médicaments


IRRISEDERMYL, crème (PRODUIT SUPPRIME LE 15/05/2019)

Traitement d'appoint des dermites irritatives.


  • Dermite irritative

Appliquer 3 à 4 fois par jour en massant légèrement jusqu'à pénétration complète.

La durée du traitement est limitée à 7 jours.

- Ne pas appliquer d'autres produits à usage dermatologique sur la surface traitée.
- Ne pas augmenter la fréquence des applications.
ARRETER LE TRAITEMENT ET CONSULTER UN MEDECIN en cas de persistance de l’irritation au-delà de 7 jours, d’aggravation ou d’apparition de nouveaux troubles.

Possibles réactions allergiques.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.


  • Réaction allergique
Contre-indications

Hypersensibilité à l'un des composants,

·         dermatoses suintantes,

·         dermatoses surinfectées.

LISTE:

  • Dermatose suintante
  • Dermatose surinfectée
  • Oeil
  • Paupières
  • Application sur les seins en cas d'allaitement
  • Grossesse
  • Allaitement

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Mises en garde spéciales

Ne pas mettre au contact de l'oeil ou des paupières.

Eviter les utilisations répétées, sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau lésée (notamment brûlée), une muqueuse, une peau de prématuré ou de nourrisson (en raison du rapport surface/poids et de l'effet d'occlusion des couches au niveau du siège)

Ne pas appliquer d'autres produits à usage dermatologique sur la surface traitée

Ne pas augmenter la fréquence des applications

En cas de persistance de l'irritation au-delà de 7 jours comme en cas d'intolérance locale ou de surinfection cutanée, le traitement doit être arrêté et la conduite à tenir réévaluée.

Précautions d'emploi

Dès l'ouverture du conditionnement, une contamination microbienne est possible.

LISTE:

  • Grande surface
  • Sous occlusion
  • Peau lésée
  • Muqueuse
  • Prématuré
  • Nourrisson
  • Intolérance locale

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Compte tenu des interférences possibles (antagonisme/inactivation), l'emploi simultané ou successif d'antiseptiques ou de savon est à éviter.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

L'application de trop fortes doses risque d'entraîner une exacerbation des effets indésirables.

En cas de surdosage, rincer abondamment à l'eau.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

A éviter durant la grossesse et l'allaitement faute de données cliniques et expérimentales exploitables. Ne pas appliquer sur les seins durant l'allaitement.

Durée de conservation :

5 ans.

Précautions particulières de conservation :

Ce médicament ne nécessite pas de précautions particulières de conservation.

Forme : Crème

Contenance : 30 g

Laboratoire Titulaire : COOPER

Laboratoire Exploitant : COOPER


Forme pharmaceutique

Absence d'information dans l'AMM.


Composition exprimée par 100 g

Principes Actifs :
  • Dodéclonium bromure (0.1 g)
  • Enoxolone (1.5 g)

Excipients :
  • Stéarique acide
  • Trolamine
  • Huile d'olive
  • Paraffine liquide
  • Eau purifiée
  • Stéarate de glycol P :
    • Diéthylèneglycol palmitostéarate
    • Ethylèneglycol palmitostéarate
    • Ethanolamine palmitostéarate
  • Parfum vanille :
    • Ethyle citrate
    • Ethylvanilline
    • Diéthylèneglycol éther monoéthylique
    • Pipéronal
    • Vanille Bourbon extrait alcoolique

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.