DIOVENOR 600 mg, comprimé pelliculé

·Amélioration des symptômes en rapport avec l'insuffisance veinolymphatique : jambes lourdes, douleurs, impatiences du primo-decubitus,

·Traitement d'appoint des troubles fonctionnels de la fragilité capillaire,

·Traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.


  • Insuffisance veinolymphatique
  • Fragilité capillaire
  • Crise hémorroïdaire

Posologie

·Dans l'insuffisance veineuse : 1 comprimé par jour, le matin avant le petit déjeuner.

·Dans la crise hémorroïdaire : 2 à 3 comprimés par jour au moment des repas.

Mode d'administration

Voie orale.

CONSULTER LE MEDECIN si :

- La gêne et la fragilité des vaisseaux ne diminuent pas en 15 jours.

- Les troubles hémorroïdaires persistent après quelques jours de traitement.

Quelques cas de troubles digestifs entraînant rarement l'arrêt du traitement.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr.


  • Trouble digestif
  • Réaction allergique
Contre-indications

Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

Ce médicament est généralement déconseillé pendant l'allaitement (voir rubrique Grossesse et allaitement).

LISTE:

  • Hypersensibilité diosmine
  • Hypersensibilité rouge cochenille A (E 124)
  • Allaitement
  • Grossesse

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Crise hémorroïdaire : l'administration de ce produit ne dispense pas du traitement spécifique des autres maladies anales.

Le traitement doit être de courte durée.

Si les symptômes ne cèdent pas rapidement, un examen proctologique doit être pratiqué et le traitement doit être revu.

Ce médicament contient un agent azoïque, le rouge cochenille A et peut provoquer des réactions allergiques.

LISTE:

  • Réservé à l'adulte

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Sans objet.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Sans objet.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

Grossesse

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur 2 espèces.

En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à la diosmine est insuffisant pour exclure tout risque.

En conséquence, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

Allaitement

En l'absence de données sur le passage dans le lait maternel, le traitement est déconseillé pendant la période d'allaitement.

Durée de conservation :

5 ans.

Précautions particulières de conservation :

Pas de précautions particulières de conservation.

Forme : Comprimé pelliculé

Dosage : 600 mg

Contenance : 18000 mg ou 30 comprimés ou 18 g

Laboratoire Titulaire : INNOTHERA

Laboratoire Exploitant : INNOTECH INTERNAT


Forme pharmaceutique

Comprimé pelliculé.


Composition exprimée par Comprimé

Principes Actifs :
  • Diosmine (600 mg) (quantité exprimée en diosmine anhydre et pure)

Commentaire : Excipient à effet notoire : rouge cochenille A.


Excipients :
  • Talc
  • Silice colloïdale hydrophobe anhydre
  • Stéarique acide micronisé
  • Cellulose microcristalline
  • Pelliculage :
    • Film protecteur (de type Sepifilm 002) :
      • Hypromellose
      • Cellulose microcristalline
      • Macrogol stéarate 400
    • Mélange colorant (de type Sepisperse AP 5523) :
      • Propylène glycol
      • Hypromellose
      • Titane dioxyde
      • Rouge cochenille A laque aluminique (Effet notoire)
      • Fer oxyde noir
      • Fer oxyde rouge
    • Opaglos 6000 :
      • Cire de carnauba
      • Cire d'abeille
      • Gomme laque
      • Alcool éthylique à 95°

    *Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.