Posologie

·Mycoses cutanées : 2 applications quotidiennes pendant 21 jours en moyenne.

·Onychomycoses à dermatophytes : application de MYCOSKIN 1%, crème seule ou en association à un autre traitement pendant plusieurs mois.

·Dermatite séborrhéique légère à modérée du visage :

otraitement d'attaque (2 à 4 semaines) : 2 applications par jour,

oau-delà, en traitement d'entretien : 1 application par jour pendant 28 jours.

En cas de candidose : il est déconseillé d'utiliser un savon à pH acide.
ARRETER IMMEDIATEMENT le traitement et CONSULTER LE MEDECIN en cas d'apparition de réactions allergiques graves
(réactions locales à type de vésicules).

Grossesse

Il existe des données limitées (moins de 300 grossesses avec évolution connue) sur l'utilisation du ciclopirox olamine chez la femme enceinte.

Aucun effet embryotoxique ou tératogène n'a été observé après administration orale, topique ou sous-cutanée du ciclopirox olamine chez l'animal (voir rubrique Données de sécurité précliniques).

Par mesure de précaution, il est préférable d'éviter l'utilisation de MYCOSKIN 1%, crème pendant la grossesse.

Allaitement

Il n'existe pas de données suffisantes sur l'excrétion du ciclopirox olamine dans le lait maternel.

Par mesure de précaution, il est préférable d'éviter l'utilisation de MYCOSKIN 1%, crème pendant l'allaitement.

Fertilité

Aucun effet sur la fertilité mâle ou femelle n'a été mis en évidence dans les études expérimentales chez le rat après administration orale d'une dose de ciclopirox olamine jusqu'à 5 mg/kg/j.

Durée de conservation :

2 ans.

Précautions particulières de conservation :

A conserver à une température ne dépassant pas 30°C.


Forme pharmaceutique

Crème.

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.