LAXILO, gélule (PRODUIT SUPPRIME LE 02/05/2011)

Traitement de courte durée de la constipation occasionnelle de l'adulte.


  • Constipation

RESERVE A L'ADULTE.
1 à 2 gélules au maximum par jour, à prendre avec un grand verre d'eau.
Ne pas dépasser 8 à 10 jours de traitement.

- Possibilité de diarrhée, de douleurs abdominales en particulier chez les sujets souffrant de côlon irritable.
- Possibilité d'hypokaliémie.
- Parfois, coloration anormale des urines sans signification clinique.


  • Diarrhée
  • Douleur abdominale
  • Hypokaliémie
  • Coloration anormale des urines
Contre-indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :
- colopathies organiques inflammatoires (rectocolite ulcéreuse, maladie de Crohn...).
- syndrome occlusif ou subocclusif.
- syndromes douloureux abdominaux de cause indéterminée.
- états de déshydratation sévère avec déplétion électrolytique.
- enfants de moins de 10 ans.
DECONSEILLE :
Ce médicament est généralement déconseillé dans les situations suivantes :
- chez l'enfant de 10 à 15 ans.
- en association avec les médicaments donnant des torsades de pointes (voir interactions) [anti-arythmiques (amiodarone, brétylium, disopyramide, quinidiniques, sotalol) ; non anti-arythmiques (astémizole, bépridil, érythromycine IV, halofantrine, pentamidine, sultopride, terfénadine, vincamine)].
Il n'est pas recommandé d'administrer ce produit durant la grossesse ou en période d'allaitement.

LISTE:

  • Hypersensibilité jaune orangé S
  • Hypersensibilité azorubine
  • Colopathie organique inflammatoire
  • Syndrome occlusif
  • Syndrome douloureux abdominal de cause indéterminée
  • Déshydratation sévère avec déplétion électrolytique
  • Enfant de moins de 10 ans
  • Enfant de 10 à 15 ans
  • Grossesse
  • Allaitement

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

ASSOCIATIONS DECONSEILLEES :
Médicaments donnant des torsades de pointes :
- anti-arythmiques : amiodarone, brétylium, disopyramide, quinidiniques, sotalol.
- non anti-arythmiques : astémizole, bépridil, érythromycine IV, halofantrine, pentamidine, sultopride, terfénadine, vincamine.
Risque de torsades de pointes : l'hypokaliémie est un facteur favorisant de même que la bradycardie et un espace QT long préexistant.
Utiliser un laxatif non irritant.
ASSOCIATIONS NECESSITANT DES PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Digitaliques : Hypokaliémie favorisant les effets toxiques des digitaliques.
Surveillance de la kaliémie et, s'il y a lieu, ECG.
Utiliser un laxatif non irritant.
- Autres hypokaliémiants : diurétiques hypokaliémiants (seuls ou associés), amphotéricine B (voie IV), corticoïdes (gluco, minéralo : voie générale), tétracosactide.
Risque majoré d'hypokaliémie (effet additif).
Surveillance de la kaliémie et, si besoin, correction. Utiliser un laxatif non irritant.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Sans objet.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

Il n'est pas recommandé d'administrer ce produit durant la grossesse ou en période d'allaitement.

Durée de conservation :
30 mois.
Précautions particulières de conservation :
A conserver à une température inférieure à 25°C.

Forme : Gélule

Contenance : 20 gélules

Laboratoire Titulaire : AMIDO

Laboratoire Exploitant : AMIDO


Forme pharmaceutique

Gélule blanche et rouge.


Composition exprimée par Gélule n°0

Principes Actifs :
  • Aloès (3.9 mg) du Cap (suc, poudre) quantité exprimée en hétérosides anthracéniques-barbaloïne)
  • Séné (6 mg) (feuille, poudre) quantité exprimée en hétérosides anthracéniques-sennosides B
  • Gomme de sterculia (50 mg)

Excipients :
  • Silice colloïdale hydratée
  • Talc
  • Lactose monohydraté (Effet notoire)
  • Enveloppe de la gélule :
    • Gélatine
    • Erythrosine
    • Azorubine (Effet notoire)
    • Jaune orangé S (Effet notoire)
    • Titane dioxyde

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.