Médicaments


THIOVALONE, suspension pour pulvérisation buccale

Traitement local d'appoint anti-inflammatoire et anti-bactérien des affections limitées à l'oropharynx.

NB : devant les signes cliniques généraux d'infection bactérienne, une antibiothérapie par voie générale doit être envisagée.


  • Affection limitée à l'oropharynx

Adultes et enfants de plus de 6 ans

Agiter avant emploi.

En raison des indications visées, la durée d'administration de ce corticoïde sera la plus courte possible et ne devra pas dépasser habituellement 5 jours sans avis médical.

1 ou 2 pulvérisations 3 ou 4 fois par jour.

THIOVALONE est contre-indiqué chez les enfants de moins de 6 ans (voir rubrique Contre-indications).

CONSULTER LE MEDECIN /

- en l'absence d'amélioration au bout de 5 jours;

- lorsque le mal de gorge est difficilement supportable (douleur en avalant) ou s'accompagne d'autres symptômes (fièvre, maux de tête, difficulté à respirer, vomissements, ganglions cervicaux, etc.)


Conseils pratiques:

  • Boire beaucoup, notamment des tisanes avec du miel.
  • Eviter de manger des aliments trop acides ou trop salés pour ne pas irriter la muqueuse de la gorge.
  • Protéger votre cou et votre gorge du froid avec un foulard ou une écharpe, surtout en hiver.
  • Humidifier l'air de la chambre où vous dormez ainsi que l'air de votre bureau.
  • Eviter de trop parler ou de trop chanter lors d'un mal de gorge pour ne pas aggraver la situation.
  • Eviter autant que possible certains facteurs irritatifs qui peuvent majorer les maux de gorge tels que le tabac et la pollution.

Des réactions d'intolérance locale (picotements…) peuvent survenir en début de traitement.

De rares réactions locales de type allergique (oedème cutanéomuqueux de la face, exceptionnellement oedème de Quincke) ont été signalées. Elles cèdent à l'arrêt du traitement.

Affections oculaires avec une fréquence indéterminée : vision floue (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.


Contre-indications

Hypersensibilité aux substances actives ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Liste des excipients.

Enfants au dessous de 6 ans.

THIOVALONE ne doit pas être utilisé en présence d'une infection virale localisée impliquant la muqueuse buccale, telle que Herpès simplex.

THIOVALONE ne doit pas être utilisé en présence d'une infection fongique locale, telle que la candidose.

En raison de l'effet inhibiteur des corticostéroïdes sur la cicatrisation des plaies, les patients qui ont subi une intervention chirurgicale ou un traumatisme buccal récent, ne doivent pas utiliser THIOVALONE jusqu'à la guérison.

LISTE:

  • Infection buccale virale
  • Infection à Herpes simplex
  • Infection fongique buccale
  • Candidose buccale
  • Intervention chirurgicale récente
  • Lésion buccale
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Intolérance au fructose
  • Malabsorption du glucose ou du galactose

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Troubles visuels

Des troubles visuels peuvent apparaitre lors d'une corticothérapie par voie systémique ou locale. En cas de vision floue ou d'apparition de tout autre symptôme visuel apparaissant au cours d'une corticothérapie, un examen ophtalmologique est requis à la recherche notamment d'une cataracte, d'un glaucome, ou d'une lésion plus rare telle qu'une choriorétinopathie séreuse centrale, décrits avec l'administration de corticostéroïdes par voie systémique ou locale.

THIOVALONE contient du benzoate de sodium (voir rubrique 2). Le benzoate de sodium peut provoquer une irritation locale.

LISTE:

  • Vision floue
  • Symptômes visuels
  • Grossesse

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Sans objet.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.