ACTISOUFRE, solution pour pulvérisation nasale/buccale en flacon pressurisé

Utilisé dans les états inflammatoires chroniques des voies respiratoires supérieures tels que rhinites et rhinopharyngites chroniques.


  • Etat inflammatoire chronique des voies aériennes supérieures
  • Rhinite chronique
  • Rhinopharyngite chronique

Posologie et mode d'administration

Par voie nasale

Adultes et enfants

Une pulvérisation* prolongée dans chaque narine 3 fois par jour, la tête penchée en arrière.

Population pédiatrique

Nourrissons

Une pulvérisation dans chaque narine, 2 fois par jour.

L'administration doit être pratiquée en position couchée sur le côté ou en position assise, lorsque le nourrisson est en âge de s'asseoir, la tête inclinée sur le côté, afin d'éviter un laryngospasme.

Introduire l'embout à usage nasal (embout court) dans la narine et effectuer une pulvérisation franche.

Renouveler l'opération pour l'autre narine en penchant la tête de l'autre côté.

A ne pas faire :

Ne jamais effectuer une pulvérisation nasale quand la tête du nourrisson est en arrière afin d'éviter que le liquide ne descende dans la gorge.

Le temps d'une pulvérisation est évalué à 2 ou 3 secondes pour chaque narine.

Par voie orale

1 pulvérisation, 3 fois par jour, directement dans la cavité buccale, puis avaler.

* Le temps d'une pulvérisation est évalué à 2 ou 3 secondes pour chaque narine.

Introduire l'embout buccal (embout long à angle droit) dans la cavité buccale puis exercer une pression pour délivrer une dose de produit.

Chaque flacon contient 100 ml soit 90 pulvérisations (de 2 à 3 secondes chacune).

Veillez au cours de chaque pulvérisation à bien manipuler la tête du flacon en haut afin d'éviter une consommation excessive du gaz propulseur.

Par voie orale : possibilité de troubles digestifs à type de gastralgie.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr.


  • Gastralgie
  • Réaction allergique
  • Bronchospasme

Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Par voie orale et en cas de régime hyposodé, tenir compte de l'apport de sodium qui est de 4,2 mg de sodium par pulvérisation (soit 0,18 mmol de sodium/pulvérisation).

100 ml de solution (soit 90 pulvérisations de 2 à 3 secondes chacune) apportent 378 mg de sodium (soit 16,4 mmol de sodium/100 ml).

La présence de parahydroxybenzoate de méthyle sodique est susceptible d'entraîner une réaction allergique à type de réactions d'hypersensibilité retardée chez les sujets sensibles aux conservateurs de la famille des parahydroxybenzoates (et leurs dérivés).

LISTE:

  • Régime désodé
  • Régime hyposodé
  • Grossesse
  • Allaitement

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Sans objet.


Incompatibilités

Sans objet.


Surdosage

Sans objet.


Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

En l'absence de données concernant la grossesse et l'allaitement, la prise du médicament pendant la grossesse et l'allaitement est déconseillée.

Durée de conservation :

2 ans.

Précautions particulières de conservation :

A conserver à une température ne dépassant pas 30°C.

Récipient sous pression :

Le récipient contient un liquide pressurisé. Ne pas exposer à une température supérieure à 50°C. Ne pas percer le récipient.

Forme : Solution pour pulvérisation nasale ou buccale

Contenance : 90 pulvérisations ou 1 flacon ou 100 ml

Laboratoire Titulaire : GRIMBERG

Laboratoire Exploitant : GRIMBERG


Forme pharmaceutique

Solution pour pulvérisation nasale/buccale en flacon pressurisé.


Composition exprimée par 100 ml

Principes Actifs :
  • Monosulfure de sodium (13 mg) quantité correspondant à sulfure de sodium
  • Saccharomyces cerevisiae (500 mg) type D extrait de levure

Commentaire : Excipients à effet notoire : Sodium (sous forme de chlorure et de saccharine), Parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E219).


Excipients :
  • Saccharine sodique
  • Polysorbate 80
  • Parahydroxybenzoate de méthyle sodique (Effet notoire)
  • Sodium chlorure
  • Chlorhexidine digluconate solution à 20% m/v
  • Eau purifiée
  • Arôme neroli :
    • Petitgrain bigaradier huile essentielle
    • Orange douce huile essentielle
    • Géraniol
    • Terpinéol
    • Linalol
    • Méthyle anthranilate
    • Phényléthylique alcool
    • Géranyle acétate
  • Gaz propulseur :
    • Azote
  • Présence de :
    • Sodium (Effet notoire)

*Cette fiche médicament a été générée à partir des données de la Banque Claude Bernard© (www.resip.fr) ne peut être utilisée isolément pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement ou une décision thérapeutique, qui relève de la compétence exclusive des professionnels de santé. Il est rappelé que le contenu de la Base Claude Bernard doit être considéré comme un ouvrage scientifique faisant l'objet d'une consultation critique laissant aux professionnels de santé les responsabilités de la prescription que le code leur reconnaît. La Base Claude Bernard a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Les données fournies ne peuvent être considérées comme exhaustives et peuvent avoir évolué depuis leur mise en ligne. Seul votre médecin est habilité à mettre en œuvre un traitement adapté à votre cas personnel. Les Données fournies sont la propriété de RESIP et ne peuvent être reproduites ou diffusées par quelque moyen, toute impression ne pouvant concerner que des extraits non substantiels et n'être effectuée qu'à des fins strictement personnelles et non commerciales.